Passer au contenu principal

Restez à l’affût des dernières cyberfraudes

Connaître les types de fraudes en ligne et les indices permettant de les déceler est la clé pour vous protéger des cybercriminels. Voici quelques cyberfraudes visant actuellement les clients de RBC.

Date: DÉCEMBRE 2020
Type: Web
Status: Active

Saisie d’écran :

Exemple :
Le premier résultat de cette recherche semble très convaincant. Le lien associé à la publicité était un site d’hameçonnage à l’aspect réaliste.

Effectuez vos recherches sur le Web avec prudence afin d’éviter l’hameçonnage.

Les fraudeurs continuent de se faire passer pour RBC par de nombreux moyens, y compris des sites Web d’hameçonnage qui semblent authentiques. Les fraudeurs leurrent les clients avec des liens malveillants contenus dans des courriels, des textos et des résultats de moteurs de recherche, dans le but d’amener les utilisateurs à divulguer de l’information sensible.

Escroqueries par publicité malveillante

Les cybercriminels ciblent activement les clients de RBC en publiant de fausses publicités en ligne pour attirer le trafic vers des sites Web malveillants. Appelées « publicités malveillantes », ces attaques ciblent les résultats de recherche sur des sites Web à fort trafic, dont ceux de sites de commerce électronique populaires et d’institutions financières telles que RBC. Les fraudeurs cherchent à inciter les utilisateurs à divulguer de l’information sensible avant que les moteurs de recherche puissent supprimer les fausses publicités. Soyez prudent lorsque vous cliquez sur un lien et restez à l’affût des faux sites Web.

Signaux révélateurs :

  • Le texte de la publicité semble authentique, mais lorsque vous cliquez sur le lien, vous êtes dirigé vers une URL différente.
  • Lorsque vous essayez de vous connecter avec vos justificatifs d’accès véritables, il arrive souvent qu’un « message d’erreur » s’affiche, vous demandant d’appeler pour obtenir de l’aide.
  • Lorsque vous appelez au numéro de soutien (frauduleux) affiché à l’écran, un agent vous demande des renseignements tels que le numéro de votre carte-client, votre mot de passe et vos questions d’identification, ou encore de prendre le contrôle de votre ordinateur à distance.
  • Vous devez réagir vite.

Mesures de protection :

  • Rendez-vous directement sur le site Web officiel lorsque vous fournissez de l’information sensible. Tapez l’URL du site Web directement dans votre navigateur (p. ex. www.rbc.com). Ou utilisez une application officielle (p. x. l’appli RBC).
  • Ne cliquez sur aucun lien compris dans un courriel ou un texto. Soyez vigilant lorsque vous cliquez sur un lien, même ceux qui apparaissent en haut des résultats du moteur de recherche. Faites passer le curseur sur l’URL avant de cliquer ou d’entrer vos justificatifs d’accès.
  • Faites attention avant de cliquer sur des liens et après l’avoir fait. Avant d’entrer vos mots de passe ou vos renseignements personnels, vérifiez que l’URL est l’adresse d’un site Web authentique. Gardez à l’esprit que les fraudeurs peuvent créer de faux sites Web à l’aspect très réaliste.
  • Lorsque vous utilisez un moteur de recherche, soyez attentif afin de distinguer les liens publicitaires de ceux qui sont de vrais résultats du moteur de recherche. Les publicités apparaissent généralement en premier. De plus, le premier lien affiché par un moteur de recherche n’est pas toujours le meilleur lien à sélectionner.
  • Ne laissez personne prendre le contrôle de votre ordinateur à distance. Par exemple, pour « vous connecter », « réinitialiser votre mot de passe » ou vous fournir un « soutien technique ».
  • Ne fournissez pas de renseignements financiers ou personnels à des inconnus par téléphone. (p. ex., numéro de carte de crédit, date d’expiration).
  • Si vous avez besoin d’aide de RBC : Visitez notre site Web en tapant l’URL de RBC directement dans votre navigateur (p. ex. www.rbc.com). Utilisez les renseignements indiqués sur notre site Web officiel seulement pour nous joindre ou composez les numéros indiqués au verso de votre carte-client RBC.

Comment signaler les faux sites Web ou les escroqueries en ligne :

Si vous pensez avoir repéré un faux site Web ou une publicité en ligne imitant RBC, copiez et collez l’adresse du site Web ou le résultat de la recherche et envoyez le tout par courriel à phishing@rbc.com. Les escroqueries publicitaires en ligne peuvent également être signalées directement au moteur de recherche à l’aide des outils permettant de signaler des violations.

Nota : Nous recevons un grand nombre de signalements et ne sommes pas en mesure de fournir des réponses personnalisées aux courriels envoyés à cette adresse électronique.

Date: DÉCEMBRE 2020
Type: Texto I État
Status: En cours

Saisie d’écran :

Les textos frauduleux peuvent être très convaincants. Celui-ci prétend qu’un « compte en ligne » a été « temporairement bloqué ».

Les cybercriminels continuent d’envoyer des textos frauduleux semblant provenir de RBC. Connue sous le nom d’hameçonnage par texto, cette escroquerie incite les victimes à fournir des renseignements personnels ou financiers.

Méfiez-vous des textos soi-disant envoyés par RBC, surtout s’ils vous demandent d’ouvrir une session dans votre compte bancaire. Si vous recevez un de ces messages :

À ne pas faire :

  • Cliquer sur les liens dans le message ou partager des renseignements personnels ou financiers par téléphone ou par Internet. RBC ne vous demandera jamais de fournir, de confirmer ni de vérifier des renseignements personnels, d’ouverture de session ou sur vos comptes par courriel ordinaire, texto ou téléphone. De plus, on ne vous demandera jamais d’ouvrir une session dans un service en ligne en cliquant sur un lien envoyé par texto ou courriel.
  • Répondre au message ou appeler le numéro fourni. À la place, communiquez directement avec RBC à l’aide des numéros de téléphone indiqués au dos de votre carte-client ou sur notre site Web.

Mesures à prendre :

  • Accédez à vos comptes directement sur le site Web ou les applications de RBC (p. ex. rbc.com, l’appli Mobile RBC).
  • Communiquez immédiatement avec RBC si vous croyez que vos renseignements confidentiels ont été volés ou obtenus par un fraudeur, que ce soit par texto, par courriel, par téléphone, sur un site Web ou par tout autre moyen.
  • Soyez très prudent lorsque vous recevez des communications de numéros de téléphone inconnus. N’oubliez pas qu’il est facile d’imiter un numéro de téléphone ou l’expéditeur d’un message.
  • Renseignez-vous sur les escroqueries par téléphone et par texto, ainsi que les moyens sécuritaires de communiquer avec RBC.

Textos et alertes de RBC :

  • Textos de RBC : À votre demande, RBC peut communiquer avec vous par textos en utilisant des numéros abrégés. RBC n’utilise que les numéros abrégés figurant sur cette page. Si vous recevez un texto d’un autre numéro ou un message vous demandant de fournir ou de confirmer des renseignements personnels ou confidentiels, ne répondez pas. Signalez-le plutôt à phishing@rbc.com.
  • Alertes de RBC Banque Royale : Vous pouvez établir des alertes dans RBC Banque en direct ou dans l’appli Mobile RBC. Il suffit de définir le type d’alerte que vous souhaitez recevoir et le mode de communication : texto, courriel ou notification poussée mobile.

Signalement d’un incident d’hameçonnage ou d’hameçonnage par texto :

  • Si le message prétend provenir de RBC : N’y répondez pas. Transférez-le à l’équipe de sécurité de RBC à l’adresse phishing@rbc.com, en précisant « Incident d’hameçonnage par texto » dans la ligne d’objet. Indiquez le numéro abrégé de l’expéditeur et le contenu du texto. Une fois le texto signalé, vous pouvez le supprimer de votre appareil.
  • Les escroqueries peuvent également être signalées aux organismes gouvernementaux locaux, aux autorités chargées de l’application des lois ou aux fournisseurs de services de télécommunication. Par exemple, vous pouvez communiquer avec le Centre antifraude du Canada.

Date: AVRIL 2020
Type: Courriel/SMS
Statut: Actif

Les cybercriminels continuent d’envoyer des messages relatifs à la COVID-19 pour recueillir des renseignements personnels et commettre des fraudes. Leurs tactiques évoluent avec la crise ; les derniers courriels hameçons mettent l’accent sur l’aide financière d’urgence et sur les programmes d’emploi et de prestations, y compris la Prestation canadienne d’urgence (PCU).

À surveiller :

  • Soyez à l’affût des courriels hameçons et des escroqueries par courriel ou par texto liées à la COVID-19.
  • Méfiez-vous de tout message qui vous demande de fournir des renseignements personnels ou financiers, pour réclamer des fonds ou demander une prestation en lien avec la COVID-19.
  • Ne cliquez sur aucun lien ni sur aucune pièce jointe compris dans des courriels, des applications de messagerie ou des messages de médias sociaux. Il est très facile pour les cybercriminels de falsifier des adresses courriel ou des numéros de téléphone pour incarner d’autres personnes ou représenter des organisations, comme des organismes gouvernementaux.

À faire et à ne pas faire :

  • Lorsque vous demandez et réclamez vos prestations liées à la COVID-19, rendez-vous directement sur les sites Web officiels des autorités. Ne cliquez sur aucun lien compris dans un courriel ou un texto et n’ouvrez aucune pièce jointe. Rendez-vous directement sur les sites Web officiels en entrant l’adresse dans votre navigateur ou utilisez un moteur de recherche reconnu. Méfiez-vous toujours lorsqu’on vous demande d’entrer TOUT renseignement personnel ou financier en ligne.
  • Consultez des sources fiables, comme les sites Web gouvernementaux, lorsque vous cherchez des renseignements sur l’aide financière offerte dans le cadre de la pandémie de COVID-19.
  • Signalez les messages suspects et supprimez-les aussitôt. Si vous recevez un courriel suspect qui semble provenir de RBC, transférez-le à phishing@rbc.com.
  • Ne faites pas aveuglément confiance aux courriels ou aux textos que vous recevez ainsi qu’à leurs expéditeurs. Examinez attentivement l’adresse de l’expéditeur et n’oubliez pas qu’il est très facile pour les cybercriminels de falsifier des adresses courriel et des numéros de téléphone qui semblent légitimes.
Où puis-je obtenir des renseignements fiables sur les prestations relatives à la COVID-19 et sur la manière de les réclamer ? Où puis-je signaler des escroqueries ?

Où puis-je signaler des escroqueries ?

Canada:

Royaume-Uni

États-Unis

Autres pays :

  • Veuillez vous rendre sur les sites Web officiels des autorités gouvernementales de votre région.

Date: AVRIL 2020
Type: SMS
Statut: Actif

Modèles de courriels

Des escrocs envoient des messages textes en se faisant passer pour des membres d’agences du revenu et d’autorités fiscales, comme l’Agence du revenu du Canada (ARC) et l’Internal Revenue Service (IRS). Bien que les escroqueries fiscales sont plus fréquentes en période d’impôt, elles ont lieu tout au long de l’année.

Comment reconnaître l’escroquerie
Il s’agit de messages textes qui prétendent que vous avez droit à un remboursement d’impôt si vous cliquez sur un lien menant à un site Web. Les escrocs veulent ainsi voler vos renseignements personnels tels que ceux-ci :

  • numéro d’identification gouvernemental, comme votre numéro d’assurance sociale (NAS) et votre numéro de sécurité sociale (SOSE) ;
  • nom d’utilisateur et mot de passe permettant d’accéder à des services fiscaux en ligne ;
  • nom d’utilisateur, mot de passe et numéro de carte-client permettant de faire des opérations bancaires en ligne.

Les agences fiscales du gouvernement ne communiqueront jamais avec les contribuables par courriel, message texte ou médias sociaux pour leur demander des renseignements personnels ou financiers.

L’escroquerie fiscale qui a cours s’apparente à des escroqueries qui ont déjà eu lieu. Par exemple, des escrocs qui font croire que vous avez une dette envers l’ARC, qui vous offrent de préparer gratuitement votre déclaration de revenus ou qui prétendent que votre compte bancaire a été bloqué.
Jetez un coup d’œil à cette alerte précédente de RBC : Alerte d’hameçonnage par courriel : Avis de réception de paiement.

Que devez-vous faire ?

Où puis-je obtenir des renseignements fiables sur les remboursements d’impôt ?

Date: MARS 2020
Type: Courriel
Statut: Actif

Modèles de courriels



Des cybercriminels profitent de la pandémie de la COVID-19 pour envoyer des courriels, des messages textes et des messages dans les médias sociaux qui contiennent des liens d’hameçonnage ou des pièces jointes malveillantes.

Les cybercriminels se font passer pour des membres du gouvernement, d’autorités de santé publique ou d’autres organismes pour fournir de faux renseignements, voler de l’information, vendre de faux produits ou tests médicaux et faire de fausses demandes de dons de charité.

À surveiller :  

  • Ne cliquez pas sur des liens ou des pièces jointes compris dans des courriels, des messages textes ou des messages de médias sociaux qui semblent douteux.
  • Assurez-vous que l’adresse courriel de l’expéditeur est composée d’un nom d’utilisateur et d’un nom de domaine valides, car les cybercriminels peuvent falsifier les détails de l’expéditeur dans le message.
  • Si vous avez des doutes, ne fournissez aucun renseignement personnel ou financier par courriel, message texte ou téléphone ou dans un site Web ou les médias sociaux.
  • Apprenez comment vous protéger en ligne.

Que faire si vous recevez un message suspect ?

  • Si vous recevez un courriel suspect qui semble provenir de RBC, transférez-le à phishing@rbc.com.
  • Supprimez le message suspect immédiatement après l’avoir signalé comme tel.
  • Communiquez, au besoin, avec la personne ou l’organisation qui vous a prétendument envoyé le message en composant le numéro de téléphone que vous avez déjà utilisé pour la joindre ou qui figure sur son site Web.

Où puis-je obtenir des renseignements fiables sur la pandémie ?

Pour obtenir des renseignements exacts et à jour sur la COVID-19, consultez des sites Web connus et reconnus comme celui de l’Organisation mondiale de la Santé sur la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) ou des autorités locales de santé publique comme l’Agence de la santé publique du Canada.

Pour connaître les dernières nouvelles de RBC sur la COVID-19, consultez la page suivante : https://www.rbc.com/covid-19-fr/index.html.

Pour savoir comment protéger votre entreprise.

Date: JUILLET 2019
Type: Courriel
Statut: Actif

Des investisseurs sont ciblés par une escroquerie utilisant de faux sites Web RBC Placements en Direct. Les cybercriminels tentent d’inciter des membres du public à investir de l’argent dans un placement douteux ou non existant à l’aide de sites Web semblant être de RBC. Les placements frauduleux en ligne reposent souvent sur la mystification de sites Web (version pirate d’un site Web de confiance) et le recours aux médias sociaux pour chercher et attirer des cibles potentielles et les solliciter par des plateformes de messagerie instantanée connues ou par courriel.

RBC Placements en Direct compte deux sites légitimes :

Si vous n’êtes pas certain de l’authenticité d’une correspondance semblant provenir de RBC, veuillez communiquer avec nous immédiatement.

Si vous avez investi de l’argent dans le cadre d’une offre que vous croyez être frauduleuse ou si on vous a demandé de verser des fonds additionnels pour récupérer l’argent investi dans un placement, nous vous recommandons fortement de signaler la situation aux autorités locales.

Pour ouvrir un compte RBC Placements en Direct en toute sécurité, les investisseurs devraient communiquer avec RBC Placements en Direct

Détecter et éviter les escroqueries ayant trait aux placements :

  • Si cela semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas. Un investissement présentant peu ou pas de risques et sensé offrir un rendement garanti ou élevé laisse habituellement présager que vous devriez approfondir vos recherches avant d’investir.
  • Posez des questions et renseignez-vous sur l’entreprise, le courtier et le placement.
  • Si une personne insiste pour que vous preniez rapidement une décision de placement ou transfériez des fonds hors du pays ou du marché, retirez-vous de l’entretien pour prendre le temps de réfléchir.
  • Méfiez-vous des offres non sollicitées.
  • Ne cliquez pas sur les liens compris dans les offres de placement ; accédez toujours par vous-même aux sites Web et vérifiez l’adresse URL, car les cybercriminels sont reconnus pour imiter des sites Web de confiance.

Veuillez consulter les ressources suivantes pour obtenir de l’aide sur la façon de vous protéger :

Date: JUILLET 2019
Type: Courriel
Statut: Actif

Nous avons récemment envoyé à nos entreprises clientes un courriel dans lequel on leur demande de procéder à la mise à niveau du protocole de chiffrement des courriels acheminés par leurs serveurs, pour une sécurité accrue. La norme de sécurité des données de l’industrie des cartes de paiement pour la protection des données relatives aux paiements exige un protocole de chiffrement plus sûr, comme le TLS 1.1 ou une version plus récente (RBC demande la version TLS 1.2).

Cette mise à niveau est nécessaire afin d’assurer que nos entreprises clientes ont en place les mesures de protection qui leur permettront de continuer de communiquer de façon sécuritaire avec RBC.

Le courriel a été envoyé le 8 juillet par « RBC TLS Communication » (pcbtls@rbc.com). Il se trouve ci-dessous :

Que dois-je faire ?

  • Si vous avez reçu ce courriel, veuillez suivre les directives qu’il contient afin de vérifier que vous utilisez une version appropriée du protocole de chiffrement TLS.
  • À compter du 1er septembre 2019, RBC n’utilisera plus les protocoles TLS 1.0 et TLS 1.1. Veuillez procéder à la mise à niveau de vos serveurs de courriel vers le protocole TLS 1.2 pour garantir une connexion chiffrée entre notre service de courriels et le vôtre.
  • Pour obtenir des précisions sur ce changement, veuillez consulter notre FAQ sur le protocole TLS 1.2.

Des questions ?

Pour toute question, veuillez écrire à l’équipe Enregistrement TLS à pcb-tls@rbc.com.

Date: MAI 2019
Type: Téléphone
Statut: Actif

Une fraude téléphonique ciblant la communauté asiatique a récemment refait surface. Les appels, prétendument de RBC, visent à soutirer des renseignements personnels des clients à des fins frauduleuses. L’appelant peut avoir recours à des méthodes de piratage psychologique visant à provoquer un sentiment d’urgence, par exemple en menaçant de fermer votre compte, pour vous inciter à « mettre à jour » vos renseignements bancaires.

Les appels semblent provenir d’un numéro de téléphone de RBC : 1 888 769-2598. C’est ce que l’on appelle la « mystification de l’identité de l’appelant » : l’appelant falsifie le numéro qui s’affiche sur le téléphone du destinataire. Les fraudeurs tentent de vous faire croire qu’un employé de RBC vous appelle.

Ce que vous devez faire

  • Si vous répondez au téléphone et que l’on vous demande d’appuyer sur une touche pour cesser de recevoir ces appels, raccrochez tout simplement. Les fraudeurs utilisent souvent ce stratagème pour repérer leurs cibles potentielles.
  • Ne répondez à aucune question, surtout s’il s’agit de questions dont la réponse est « Oui » ou « Non ».
  • Raccrochez et appelez le numéro officiel de l’entreprise que la personne ou le message enregistré dit représenter pour vérifier l’authenticité de l’appel.
  • Si vous réalisez que vous avez divulgué des renseignements bancaires à un fraudeur, communiquez immédiatement avec nous.

Soyez cyberfuté

Défendez-vous contre les cybercriminels. Consultez rbc.com/cyberfute pour obtenir plus de conseils sur la protection de vos renseignements personnels.

Date : MAR 2019
Type : Courriel
Statut : Actif
Phishing Scam

Les clients de RBC sont la cible d’une nouvelle tentative d’hameçonnage. Le courriel suspect, qui semble provenir de RBC, consiste en un avis de dépôt direct indiquant que l’Agence du revenu du Canada a récemment déposé des fonds dans votre compte RBC. Un fichier est joint au courriel.

Ce que vous devez surveiller

Portez attention à l’expéditeur et à son adresse courriel.

  • Assurez-vous que l’adresse courriel de l’expéditeur est composée d’un nom d’utilisateur et d’un nom de domaine valides. Une adresse courriel suspecte pourrait ressembler à celle-ci : "<noreply@achaft-rbc.com>"

Le contenu du courriel peut aussi donner des indices.

  • Si vous recevez un courriel qui vous demande de télécharger un fichier joint douteux et de l’exécuter, méfiez-vous.
  • RBC ne vous demandera jamais de télécharger ni d’exécuter un fichier ou un programme joint à un courriel.

Ce que vous devez faire

Si vous recevez un courriel suspect qui semble provenir de RBC, transférez-le à phishing@rbc.com puis supprimez-le sans tarder. Même si vous n’avez cliqué sur aucun lien ni téléchargé aucun fichier joint, il est important que nos experts en cybersécurité soient au courant de ces types de fraudes.

Soyez cyberfuté :

  • N’ouvrez jamais de fichiers joints et ne cliquez jamais sur quoi que ce soit provenant d’un courriel ou d’un site Web suspect.
  • Vérifiez toujours en personne ou par téléphone si l’expéditeur est bien la personne qu’il prétend être.
  • Voici d’autres trucs pour repérer les tentatives d’hameçonnage.
  • Obtenez plus de conseils pour protéger vos courriels.

Date : FÉV 2019
Type : SMS
Statut : Actif
Smishing Scam

Certains clients de RBC ont été ciblés lors d’une fraude par message texte. Ces messages texte avertissent les clients que leur carte a été désactivée. Ils doivent alors sélectionner un lien ou composer un numéro de téléphone afin de sécuriser leur compte.

RBC ne vous demandera jamais de vérifier des renseignements personnels ou financiers dans un message texte.

Si vous recevez un de ces messages texte :

  • Ne sélectionnez aucun lien.
  • Si vous êtes inquiet pour votre compte, communiquez directement avec nous à l’aide des numéros de téléphone fournis au dos de votre carte-client ou sur notre site ; n’appelez pas au numéro donné dans le message texte.

Des clients ont aussi reçu des messages texte leur demandant de composer un numéro de téléphone pour recevoir un message important. Ces messages sont aussi frauduleux. N’APPELEZ PAS au numéro indiqué. Utilisez plutôt les numéros fournis au dos de votre carte-client ou sur notre site.

Cette fraude ne semble toucher que les clients canadiens, mais les clients américains et des Antilles pourraient également être ciblés.

Comment signaler l’hameçonnage par SMS ?

Si vous avez reçu un message texte frauduleux, veuillez faire une saisie d’écran du message et l’envoyer en pièce jointe à phishing@rbc.com. Une fois le message texte frauduleux signalé, supprimez-le immédiatement.

Si vous croyez que vos renseignements confidentiels ont été volés ou obtenus par un fraudeur, que ce soit en ligne, par téléphone ou par tout autre moyen, communiquez aussitôt avec nous.

Date : FÉV 2019
Type : Téléphone
Statut : Actif

De nombreux appels téléphoniques semblant provenir de RBC ont été faits à des clients de la Banque aux quatre coins du Canada afin de leur soutirer des renseignements personnels ou financiers. Les fournisseurs de services téléphoniques canadiens sont au courant du problème et tentent de régler la situation.

Qu’est-ce que la mystification de l’identité de l’appelant ?

On parle de mystification de l’identité de l’appelant lorsqu’un appelant falsifie délibérément les renseignements transmis à l’afficheur d’une personne dans le but de dissimuler son identité.

Se protéger de la mystification

La mystification vise souvent à amener quelqu’un à donner des renseignements personnels privilégiés en vue de les utiliser dans le cadre d’activités frauduleuses ou de les vendre.

La mystification est un type de fraude psychologique qui mise sur la manipulation pour amener les victimes à partager des renseignements personnels. La mystification peut toucher des sites Web, des numéros de téléphone, des adresses courriel et d’autres modes de communication.

Comme cette fraude à l’échelle canadienne vise un grand nombre de numéros de téléphone de particuliers et d’entreprises, voici quelques conseils supplémentaires pour vous protéger de la mystification de l’identité de l’appelant :

  • Si vous répondez au téléphone et que l’appelant (ou un message enregistré) vous demande d’appuyer sur une touche pour cesser de recevoir ses appels, raccrochez. Les fraudeurs utilisent souvent ce stratagème pour repérer leurs cibles potentielles.
  • Ne répondez à aucune question, spécialement s’il s’agit de questions fermées (pouvant être répondues par « Oui » ou par « Non »).
  • Appelez-nous aux numéros fournis au dos de votre carte-client ou sur notre site.

Besoin de signaler une fraude en ligne ?

Phone Icon

Par téléphone

Si vous pensez que vous avez fourni des renseignements personnels à une personne malveillante, que ce soit en ligne, par téléphone ou de toute autre façon.

Si vous pensez que vous avez fourni des renseignements personnels à une personne malveillante, que ce soit en ligne, par téléphone ou de toute autre façon.

En savoir plus

Report Icon

Signalez tout cas de fraude d'identité

Si vous croyez être victime de fraude d'identité et que vous êtes client de RBC.

Si vous croyez être victime de fraude d'identité et que vous êtes client de RBC.

En savoir plus

Email Icon

Pour nous avertir

Si vous avez reçu un courriel suspect ou si vous avez navigué sur un site Web frauduleux de RBC, que vous n'avez pas transmis vos renseignements personnels mais que vous aimeriez nous le signaler en nous transférant le courriel ou le lien du site Web en question.

Si vous avez reçu un courriel suspect ou si vous avez navigué sur un site Web frauduleux de RBC, que vous n'avez pas transmis vos renseignements personnels mais que vous aimeriez nous le signaler en nous transférant le courriel ou le lien du site Web en question.

En savoir plus