Sauter la barre de navigation du haut

Sauter le chemin de navigation  

RBC admise au Carbon Disclosure Leadership Index 2008

L'entreprise se classe au premier rang des institutions financières canadiennes et ex aequo au deuxième rang à l'échelle nord-américaine

TORONTO, 22 septembre 2008— RBC compte parmi les 67 sociétés dans le monde - dont seulement 18 institutions financières - inscrites au Carbon Disclosure Leadership Index 2008, indice prestigieux des chefs de file mondiaux de la compréhension et de la gestion des risques et du potentiel financiers associés aux changements climatiques. Parmi les institutions financières, RBC s'est classée au premier rang au Canada, et ex aequo au deuxième rang en Amérique du Nord et à l'échelle internationale.

Le classement a été réalisé par PricewaterhouseCoopers (PwC) dans le cadre du Carbon Disclosure Project (CDP), initiative parrainée par une coalition de 385 investisseurs institutionnels et gestionnaires d'actif représentant 57 billions de dollars d'actif sous gestion. Ces investisseurs sont convaincus de pouvoir prendre de meilleures décisions en matière de placement en évaluant l'exposition des grandes sociétés aux risques associés aux changements climatiques et la manière dont elles les gèrent. RBC Gestion d'Actifs a répondu à la demande de renseignements 2008 du CDP.

" Une bonne gouvernance en matière de divulgation de renseignements sur les risques associés aux changements climatiques ne saurait avoir que des effets positifs. À mesure que s'intensifiera la réglementation sur les émissions de carbone, les sociétés qui auront mis en œuvre des stratégies permettant de s'y conformer seront en bien meilleure position pour relever le défi posé par la hausse des prix du carbone que celles qui auront tardé à agir. De bonnes pratiques de divulgation sont synonymes de saine gestion ", a affirmé Paul Dickinson, responsable du CDP.

Depuis 2002, le CDP envoie chaque année une demande de renseignements aux plus grandes sociétés du monde (selon la capitalisation boursière). La gouvernance et la stratégie de chaque société au chapitre de la gestion des émissions de gaz à effet de serre, des cibles de réduction des émissions ainsi que des risques et du potentiel liés aux changements climatiques ont été évaluées. Dans le secteur bancaire, la gestion des risques associés aux changements climatiques (ou au " risque carbone ") peut inclure la gestion du risque de crédit dans les secteurs faisant l'objet d'une réglementation en matière d'émissions, tels que l'énergie et les ressources naturelles, ou la gestion du risque carbone des portefeuilles de prêt.

Depuis sa création, le CDP est devenu la référence en matière de méthodologie et de processus de divulgation du " risque carbone ", et son site Web constitue le plus vaste répertoire au monde de données de sociétés sur les émissions de gaz à effet de serre.

RBC fait aussi partie de l'indice Dow Jones Sustainability 2008, du Jantzi Social Index et du FTSE4Good Index, qui reconnaissent les sociétés chefs de file mondiaux dans les domaines financier, social et environnemental. En 2007, RBC a publié la Stratégie RBC en matière d'environnement, qui précise l'engagement de la société à réduire les émissions de gaz à effet de serre et l'utilisation d'énergie et qui explique comment RBC abordera les questions environnementales nouvelles, existantes et émergentes dans ses activités de prêt.

Retour à la reconnaissance
 

Performance financière

Veuillez consulter notre site Relations avec les investisseurs pour obtenir notre sommaire des résultats, nos rapports annuels, nos renseignements trimestriels et nos autres résultats financiers.

Pour en savoir plus