Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Les jeunes Autochtones tracent la nouvelle voie à suivre

Les jeunes Autochtones tracent la nouvelle voie à suivre

La 11e édition de la publication annuelle Un chemin tracé montre en quoi les jeunes Autochtones prennent les devants pour se réapproprier leur héritage, transformer leurs collectivités et célébrer leur culture en cette ère marquante de l’histoire qu’ils partagent avec le Canada.

TORONTO, le 12 juin, 2019 - Les jeunes Autochtones façonnent le futur du Canada, mettant de l’avant des idées novatrices inspirées de leur culture dans un effort afin de créer une nouvelle voie pour leurs peuples et leurs collectivités. Certains de leurs témoignages sont publiés dans Un chemin tracé, le rapport annuel de RBC sur ses partenariats avec les Autochtones.

Lancé pour la première fois en 2008, le rapport Un chemin tracé met en évidence les efforts investis par les Autochtones pour bâtir des collectivités durables, stimuler la croissance économique et apporter des changements significatifs dans des secteurs importants comme les aptitudes et le développement de carrière.

« Les jeunes Autochtones mènent le mouvement de réconciliation et à RBC, nous sommes déterminés à les écouter et à nous laisser guider par leurs perspectives afin d’être en bonne position pour leur offrir notre aide et notre collaboration de façon authentique, a commenté Dale Sturges, directeur général national, Services financiers aux Autochtones RBC. Le présent rapport réaffirme notre engagement à l’égard des démarches de réconciliation, par l’intermédiaire de récits sur le travail remarquable des jeunes Autochtones pour apporter des changements significatifs dont profiteront les peuples et les collectivités autochtones, et le Canada tout entier. »

Le rapport de cette année présente de jeunes Autochtones qui sont une source d’inspiration. Fiers de leur culture, ceux-ci ont mis leurs passions au service de changements positifs dans leur collectivité. Voici quelques exemples :

  • Le travail de Patrick Hunter, artiste autochtone émergent, qui mise sur son art pour approfondir ses liens avec son héritage ojibwée et aider ses pairs qui pourraient avoir du mal à trouver leur voie.
  • Les efforts de Mia Otokiak, Inuite ayant vécu toute sa vie à Cambridge Bay, au Nunavut, pour habiliter les jeunes de l’Arctique à établir un pont entre la recherche sur l’Arctique et leurs collectivités afin que les organisations qui étudient les effets du changement climatique puissent concrètement mobiliser celles-ci à s’attaquer aux enjeux locaux.
  • La Vitrine des artistes émergents RBC, qui permet à des artistes comme Ila Barker de faire appel à la puissance de la musique et des arts afin de créer des liens entre différentes générations d’Autochtones et leurs foyers d’origine, leur culture et leurs territoires.

Le rapport contient aussi des récits inspirants au sujet d’initiatives de développement lancées dans des collectivités autochtones pour renforcer le sentiment d’appartenance, la fierté et l’inclusion, ainsi que pour améliorer l’accès à l’éducation et au développement économique. Voici quelques exemples :

  • L’aménagement de Métis Crossing, dans la Nation métisse de l’Alberta. Métis Crossing est un lieu de rencontre, de célébration et d’enseignement au sujet du peuple métis et de son histoire unique – et cela, dans la langue de ce peuple et selon ses propres traditions.
  • Les efforts déployés par les membres de la Première Nation des Saulteaux pour relever les défis liés au développement et aux infrastructures dans leur collectivité. Ceux-ci ont misé sur des approches novatrices en matière de financement qui leur permettent d’investir dans leur collectivité aujourd’hui sans devoir attendre un financement ou des subventions du gouvernement fédéral.
  • Les efforts de la Première Nation Shoal Lake 40 pour construire la route Freedom, une nouvelle route praticable en toute saison qui relie la collectivité et ses résidents au reste de la province et ouvre la voie pour de nouvelles occasions de croissance et de développement.

Sous un angle plus personnel, le rapport présente les profils d’employés de RBC comme Jadelyn Psutka, Jake Karasin et Jessica Shute, qui décrivent leur parcours de carrière, leur cheminement individuel et la façon dont RBC les a appuyés sur le plan professionnel et personnel, notamment en les encourageant à garder bien vivants les liens avec leur culture.

« Année après année, nous sommes émerveillés par la profondeur et la puissance des témoignages de réussite autochtone présentés dans Un chemin tracé, a dit M. Sturges. Mais le rapport de cette année est véritablement un document charnière, car on peut y voir comment les jeunes Autochtones relèvent avec fierté les défis économiques, sociaux et communautaires qui les interpellent. Nous sommes impatients de continuer de présenter de tels témoignages de réussite dans les années à venir. »

Pour consulter la version complète du rapport, allez à rbc.com⁄autochtones.

Services financiers aux Autochtones RBC
Depuis plus d’un siècle, RBC entretient de solides relations avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada. Elle est déterminée à aider les gouvernements, les organismes, les entreprises, les collectivités et les personnes autochtones en leur donnant des possibilités de développement économique durable par des initiatives dans différents domaines : accès aux services bancaires et au financement, développement social et communautaire, emploi, formation et éducation, et approvisionnement. RBC verse également des dons et des subventions qui appuient les Autochtones. Pour de plus amples renseignements, allez à rbcbanqueroyale.com/autochtones.

- 30 -

Personnes-ressources – médias
AJ Goodman, Communications, RBC, 647 286-4032
Kasia Pyz, Communications, RBC, 647 938-2205