Skip Header Navigation

Sauter le chemin de navigation  
À propos de RBC > Collectivités et durabilité > Nouvelles > Des approches novatrices dans le domaine de la santé mentale aident des patients à s'en sortir et à venir en aide à d'autres

Des approches novatrices dans le domaine de la santé mentale aident des patients à s'en sortir et à venir en aide à d'autres

Quand elle était toute jeune, Kailey DeMone ne pensait ni qu'elle fréquenterait une école de cirque, ni qu'elle voudrait mettre fin à ses jours plus tard. Aujourd'hui, à 18 ans, elle a vécu les deux.

Enfant, Kailey était atteinte d'anxiété et de dépression, deux des maladies mentales les plus souvent diagnostiquées chez les enfants et les adolescents. « J'avais des pensées suicidaires, j'étais repliée sur moi-même, je ne voyais que le côté sombre des choses, se rappelle Kailey. Je m'infligeais des coupures et des égratignures... J'en voulais au monde entier. »

Heureusement, Kailey a eu accès au Adolescent Centre for Treatment (ACT) du réputé Centre de soins de santé IWK de Halifax. En matière de santé mentale, bon nombre d'enfants et d'adolescents peuvent grandement bénéficier d'une intervention précoce. Voilà pourquoi les programmes du Centre de soins de santé IWK ne sont pas uniquement axés sur les traitements. Le Centre de soins de santé IWK a pour objectif d'aider les jeunes avant qu'il soit nécessaire de les hospitaliser.

Les professionnels de la santé de l'ACT ont conçu un programme visant à aider Kailey à prendre confiance en elle. Dans le cadre de ce programme, Kailey a passé des après-midis dans une école de cirque, ce qu'il l'a amenée à élargir ses horizons. Estimant que l'ACT a grandement contribué à lui sauver la vie, Kailey est devenue l'une des bénévoles les plus enthousiastes du Centre de soins de santé IWK.

Elle est membre de Partners in Care, groupe de personnes actives au sein de l'ACT qui se fondent sur leurs expériences personnelles pour conseiller le Centre de soins de santé IWK sur les façons d'améliorer les programmes de l'ACT. Kailey a maintenant pour tâche de trouver des moyens novateurs d'aider des adolescents qui éprouvent des difficultés semblables à celles qu'elle a vécues.

« Ce qui m'a motivée à surmonter mes problèmes, c'est la perspective de pouvoir aider d'autres personnes, affirme Kailey. Je voulais donner à d'autres la deuxième chance qui m'a été offerte. »

Kailey, qui arrive à concilier ses nombreuses heures de bénévolat avec ses études et son emploi, est confiante en sa capacité d'aider d'autres jeunes à se remettre sur pied. Elle va entreprendre des études universitaires à l'automne en vue de devenir travailleuse sociale.

« J'ai réalisé que je pouvais utiliser mes compétences pour aider des gens qui ont des problèmes semblables à ceux que j'ai eus, affirme Kailey. Si j'ai réussi à surmonter mes problèmes, d'autres peuvent aussi surmonter les leurs. Je peux les aider à améliorer leur vie. »

En Nouvelle-Écosse, dans le groupe des 15 à 29 ans, 28 % des décès causés par des blessures résultent de suicides. C'est pourquoi le Centre de soins de santé IWK a créé le programme Suicidality Training on Prevention (STOP), en vue de changer l'approche en matière de soins des jeunes suicidaires dans les Maritimes. RBC a récemment versé 750 000 $ pour financer le développement de STOP, qui devrait contribuer à réduire le nombre de suicides, de tentatives répétées de suicide et d'adolescents qui doivent être hospitalisés.

Depuis 1989, RBC Fondation a versé plus de 680 000 $ au Centre de soins de santé IWK par l'intermédiaire du Projet Santé mentale des enfants RBC. Le Projet Santé mentale des enfants RBC est un engagement philanthropique pluriannuel visant à appuyer des programmes communautaires et en milieu hospitalier ayant pour objectif de dissiper les préjugés, de favoriser une intervention précoce et de sensibiliser le public aux problèmes de santé mentale des enfants. Depuis 2008, le Projet Santé mentale des enfants RBC a versé plus de 16 millions de dollars à plus de 200 organismes d'un bout à l'autre du Canada.