Sauter la barre de navigation du haut

À propos de RBC > Collectivités et durabilité > Nouvelles > Des bénévoles d'un programme d'activités parascolaires démontrent que l'expérience prime sur l'âge

Des bénévoles d'un programme d'activités parascolaires démontrent que l'expérience prime sur l'âge

Il est 15 heures, un jour de semaine. C'est l'heure de l'ouverture des locaux de l'organisme Multicultural Family Resources Society à Edmonton, en Alberta. Les jeunes viennent y participer à des ateliers d'aide aux devoirs, ou y suivre des cours d'art, d'artisanat, de musique ou de sport. Cela ressemble à bien d'autres programmes d'activités parascolaires en Amérique du Nord, n'est-ce pas ? Toutefois, celui de cet organisme se démarque par le jeune âge de certains des bénévoles qui y dirigent des activités. On en compte même qui ne sont âgés que de sept ans !

Ce programme fait partie des ateliers School of Soul Leadership, un programme de mentorat au titre duquel des jeunes passent une année complète à travailler avec des adultes de la collectivité afin d'élargir leurs horizons et de mieux comprendre les problèmes qui touchent la collectivité, avant de diriger à leur tour des activités auxquelles prennent part des jeunes de leur âge.

« À ses débuts, le programme était, pour les jeunes, une formidable occasion d'apprendre de leurs aînés, dit Somkhuun Thongdee, mentor personnel à l'organisme Multicultural Family Resources Society. Maintenant, il amène des jeunes à agir comme mentors auprès d'autres jeunes. Par exemple, il y a quelques années, un jeune de sept ans dirigeait notre programme en arts. Il sentait qu'il pouvait le faire et, après un an de formation, il a prouvé qu'il en était capable. »

L'âge n'est pas toujours le facteur le plus important ; la capacité de diriger repose sur l'expérience. Récemment, un jeune de 13 ans qui participait au programme depuis cinq ans a agi comme mentor auprès d'une personne de 21 ans qui venait d'arriver dans la collectivité.

Les programmes sont habituellement dirigés par une équipe de cinq jeunes, ce qui permet d'établir un solide réseau de soutien pour les dirigeants et pour les jeunes qu'ils aident.

« La formation est en grande partie pratique, et conçue en fonction de leurs intérêts, affirme Somkhuun. Tout repose sur la découverte de soi. Nous les amenons à trouver leur propre style de leadership, selon leurs aptitudes et leur personnalité. Permettre aux jeunes de développer leurs aptitudes pour le leadership contribue non seulement à améliorer leur confiance en soi, mais aussi à bâtir une collectivité plus forte. »

De nombreuses familles de Boyle McCauley sont composées de réfugiés et d'immigrants dont la langue maternelle n'est pas l'anglais. Par conséquent, elles font face à d'importants obstacles sur les plans de la langue et de la culture. Les jeunes qui dirigent des programmes agissent donc aussi à titre d'« interprètes culturels » pour les parents. À chaque remise des bulletins, les parents consultent les dirigeants de programmes pour connaître les progrès scolaires de leur enfant, puisqu'ils ne parlent pas l'anglais.

« Il est extraordinaire de voir les jeunes dirigeants de programme à l'œuvre, dit Winnie Chow-Horn, présidente du conseil de l'organisme Multicultural Family Resources Society. En dépit des nombreuses difficultés qui caractérisent leur vie quotidienne, ces jeunes sont prêts à venir ici chaque jour se dévouer pour leur collectivité. »

L'organisme Multicultural Family Resources Society a reçu cette année une première subvention de 40 000 $ du Projet de subvention d'activités parascolaires RBC.

Le Projet de subvention d'activités parascolaires RBC est un engagement philanthropique pluriannuel dont l'objectif est d'appuyer des organismes communautaires qui offrent des activités parascolaires structurées et supervisées à des enfants et des jeunes de 6 à 17 ans dans un environnement qui favorise la sécurité, la sociabilité et le renforcement de l’estime de soi. Depuis 1999, RBC a accordé des subventions totalisant plus de 27 millions de dollars à 248 programmes communautaires d'activités parascolaires au Canada dont ont bénéficié près de 29 000 jeunes.