Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > L’entrepreneuriat comme seconde carrière : les baby-boomers sans enfants à la maison stimulent l’économie des petites entreprises

L’entrepreneuriat comme seconde carrière : les baby-boomers sans enfants à la maison stimulent l’économie des petites entreprises

Selon un sondage de RBC, les baby-boomers stimulent l’économie des petites entreprises, tandis que les milléniaux cherchent à favoriser son expansion

TORONTO, le 18 septembre, 2019 - 

Les baby-boomers – et particulièrement ceux dont les enfants ont quitté le nid familial – ouvrent la marche dans le domaine de l'entrepreneuriat, redéfinissant la notion traditionnelle de transition en douceur vers la retraite. Près de la moitié (42 %) des propriétaires de petite entreprise sont des baby-boomers, et 24 % seulement sont des milléniaux. Parmi les Canadiens qui ont envisagé de lancer une entreprise, les baby-boomers dont les enfants ont quitté le nid familial sont ceux qui en ont réellement démarré ou acheté une dans la plus forte proportion (46 %), d'après le sondage RBC sur la petite entreprise 2019.

Quelle est leur principale motivation ? La moitié des baby-boomers (49 %) qui ont lancé ou qui envisagent de lancer une entreprise indiquent qu'ils souhaitent tirer parti de leur vaste expérience pour accroître leur revenu de retraite. Parmi les baby-boomers esseulés, 41 % affirment que leur principale motivation a été ou sera le départ de leurs enfants.

« L'avenir s'annonce radieux pour l'économie canadienne, qui est stimulée en grande partie par les petites entreprises, a déclaré Lori Darlington, vice-présidente, Petite entreprise et partenariats stratégiques de RBC. Les baby-boomers ont un sens remarquable de l'entrepreneuriat. Beaucoup concrétisent les projets qui les passionnent et puisent dans leur vaste expérience pour stimuler l'économie des petites entreprises. En parallèle, leur enthousiasme et leur leadership encouragent les entrepreneurs de demain, issus de la génération Y, à suivre leurs pas. »

Les milléniaux porteront le flambeau
Bien que ce sont les baby-boomers qui font rouler l'économie des petites entreprises aujourd'hui, l'esprit entrepreneurial est bien présent parmi les plus jeunes. En fait, 70 % des milléniaux ont envisagé d'avoir une entreprise – une hausse de 7 % par rapport à 2018 – et 53 % des milléniaux non propriétaires participent actuellement à l'économie à la demande avec un emploi secondaire.

Pour ce qui est de leurs motivations, les personnes de la génération Y, plus que celles de tout autre groupe démographique, affirment qu'elles lanceraient une entreprise pour les raisons suivantes :

  • Avoir le plein contrôle de leur carrière (92 %)
  • Mener des activités qui concordent avec leurs valeurs personnelles (89 %)
  • Présenter de nouvelles offres intéressantes sur le marché (85 %)

Comme ils ont plus de temps devant eux, les milléniaux sont également plus nombreux que les personnes de tout autre groupe d'âge à dire qu'ils souhaitent créer quelque chose à léguer à leurs enfants ; près des deux tiers (62 %) des répondants étaient d'accord avec cette affirmation, par rapport à 44 % au sein de la population générale. En comparaison, seulement 34 % des baby-boomers sans enfants à la maison ont indiqué qu'il s'agissait d'une de leurs motivations à titre d'entrepreneurs, ce qui laisse croire qu'ils souhaitent d'abord et avant tout consacrer leur temps à des projets qui leur sont chers.

Les aspirants entrepreneurs privilégient une meilleure préparation et une plus grande stabilité avant de se lancer
Bien que le nombre de Canadiens qui songent à démarrer une entreprise soit en hausse par rapport à l'an dernier (57 % en 2019 par rapport à 54 % en 2018), les aspirants entrepreneurs font preuve de prudence et privilégient la préparation. Leurs réponses indiquent qu'ils favorisent une approche pragmatique au démarrage d'une entreprise : 68 % des aspirants entrepreneurs estiment que les recherches constituent l'étape la plus importante à cet égard. En revanche, les propriétaires d'entreprise actuels ont indiqué qu'ils ont d'abord misé sur la prise de contact avec des clients potentiels pour lancer la leur.

Préparation au démarrage d'une entreprise

Propriétaires d'entreprise

Aspirants entrepreneurs*

Prendre contact avec des clients potentiels pour stimuler les affaires

44 %

49 %

Faire des recherches sur les façons de démarrer une entreprise, notamment en demandant des conseils à d'autres entrepreneurs et professionnels du monde des affaires

34 %

68 %

Mettre à l'essai une nouvelle idée d'activité commerciale dans mes temps libres

26 %

48 %

Épargner ou rembourser des dettes

23 %

52 %

Trouver un accompagnateur, un mentor ou un conseiller en affaires qui peut m'aider à démarrer ou à faire croître mon entreprise

21 %

46 %

Prendre contact avec des investisseurs

12 %

31 %

* Les aspirants entrepreneurs sont des non-propriétaires d'entreprise qui ont songé à démarrer une entreprise.

« Les aspirants entrepreneurs d'aujourd'hui font preuve d'une plus grande prudence quand il s'agit de devenir propriétaires. Celle-ci peut être de nature générationnelle et s'expliquer par la conjoncture socioéconomique, a ajouté Mme Darlington. Bien que la prudence et la préparation soient importantes, elles ne devraient jamais empêcher les entrepreneurs de donner vie à leurs rêves et à leurs idées novatrices. Heureusement, RBC offre aux Canadiens un vaste éventail de ressources – renseignements, conseillers en affaires et solutions qui vont au-delà des services bancaires traditionnels – afin de les aider à devenir propriétaires d'entreprise en toute confiance.

En effet, la Banque propose plusieurs solutions en ligne, mobiles et conviviales qui visent à soutenir les aspirants entrepreneurs et les propriétaires actifs à chaque étape de leur cheminement. Nous offrons notamment ce qui suit :

  • Ownr, une solution en ligne abordable qui permet d'enregistrer son entreprise ou de la constituer en société rapidement
  • Un ensemble de forfaits pour la petite entreprise dont l'ouverture peut se faire en ligne
  • Une gamme d'offres adaptées aux besoins des entreprises et des solutions numériques qui vont au-delà des services bancaires traditionnels pour aider les propriétaires à économiser temps et argent dans la gestion de leurs activités quotidiennes.

À propos du sondage
Ce ne sont là que quelques-unes des conclusions tirées d'un sondage RBC mené par Ipsos du 21 au 24 juin 2019. Aux fins de ce sondage, 2 007 Canadiens de 18 ans ou plus ont été interrogés en ligne par l'intermédiaire du site Ipsos Je-dis et autrement. L'échantillon a été établi selon la méthode des quotas pondérés afin que sa composition reflète celle de la population du Canada et que les résultats soient représentatifs de l'ensemble de la population. La précision des sondages Ipsos est calculée en fonction d'un intervalle de crédibilité. Dans le cas présent, les résultats du sondage sont considérés comme exacts à ±2,5 points de pourcentage près, 19 fois sur 20, par rapport aux résultats que l'on aurait obtenus si l'ensemble de la population adulte canadienne avait été consultée. L'intervalle sera plus important parmi les sous-ensembles de l'échantillon de population.

Aperçu de RBC
La Banque Royale du Canada est une institution financière mondiale définie par sa raison d'être, guidée par des principes et orientée vers l'excellence en matière de rendement. Elle doit sa réussite aux quelque 86 000 employés qui incarnent sa vision et ses valeurs. Ensemble, ils exécutent une stratégie visant à contribuer à la réussite des clients et à la prospérité des collectivités. Selon la capitalisation boursière, nous sommes la plus importante banque du Canada et l'une des plus grandes banques du monde. Nous avons adopté un modèle d'affaires diversifié axé sur l'innovation qui nous permet d'offrir des expériences exceptionnelles à nos 16 millions de clients au Canada, aux États-Unis et dans 34 autres pays. Pour en savoir plus, visitez le site rbc.com.‎

Nous sommes fiers d'appuyer une grande diversité d'initiatives communautaires par des dons, des investissements dans la collectivité et le travail bénévole de nos employés. Pour de plus amples renseignements, visitez le site rbc.com/collectivites-durabilite.

- 30 -

Personne-ressource, médias :
Yuri Park, Communications RBC, 437 229-2742