Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Le CELI, cet incompris : Les Canadiens continuent de l’utiliser comme une tirelire plutôt que comme une puissante solution de placement

Le CELI, cet incompris : Les Canadiens continuent de l’utiliser comme une tirelire plutôt que comme une puissante solution de placement

Ils ne profitent ni de l’exonération d’impôt ni des options de placement flexibles, selon un sondage de RBC

TORONTO, le 20 aout, 2019 - Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est apparu il y a dix ans. Bien qu’il soit largement utilisé comme solution d’épargne au Canada, son véritable potentiel reste inexploité. Bon nombre de Canadiens continuent de s’en servir comme outil d’épargne au lieu de réaliser des placements aux rendements libres d’impôt, selon le Sondage RBC sur l’autonomie financière à la retraite.

On a constaté que, pour la première fois, les Canadiens sont plus nombreux à détenir un CELI qu’un régime enregistré d’épargne-retraite (REER), leur proportion étant de 57 % contre 52 %. Le CELI est désormais le premier choix des Canadiens de 55 ans et plus, qui accordaient auparavant la préférence au REER. Lorsqu’on leur a demandé lequel des deux comptes ils choisiraient s’ils ne pouvaient en avoir qu’un, les deux tiers d’entre eux (64 %) – une majorité saisissante – ont opté pour le CELI.

Voici les cinq types de placements les plus fréquents dans un CELI :

  • 42 % – Comptes d’épargne et espèces
  • 28 % – Fonds communs de placement
  • 19 % – Actions
  • 15 % – CPG et dépôts à terme
  • 7 % – Fonds négociés en bourse (FNB)

« Les Canadiens aiment pouvoir utiliser leur CELI pour épargner, mais ils ne devraient pas s’arrêter là. Le véritable avantage de cette solution, ce n’est pas qu’elle peut servir de compte d’épargne à court terme ; c’est qu’elle permet d’atteindre ses objectifs, explique Brigitte Felx, planificatrice financière, RBC. La magie opère lorsqu’on investit les fonds du CELI pour profiter de la composition des intérêts, qui fait en sorte que les revenus génèrent d’autres revenus. On touche des intérêts sur le placement initial, mais aussi sur les intérêts eux-mêmes. »

Mme Felx ajoute que le terme « compte d’épargne libre d’impôt » a fait oublier à bon nombre de Canadiens qu’ils pouvaient détenir des placements dans ce compte et profiter d’une exonération d’impôt. « Le revenu tiré des placements dans le CELI n’étant pas imposé, les intérêts sur la totalité du montant sont composés. On peut réaliser divers placements pour profiter au maximum des rendements libres d’impôt et atteindre ses objectifs financiers. »

RBC offre des exemples de placements à court, à moyen et à long terme qu’on peut détenir dans un CELI :

  • Épargne à court terme (30 jours et plus) : Un montant modique de 500 $ peut fructifier s’il est placé dans un CPG pendant 30 jours ou plus. L’investissement initial à taux fixe est protégé, et le revenu généré peut financer un fonds d’urgence ou un voyage.
  • Épargne à moyen terme (5 ans et plus) : Vous pouvez investir 500 $ ou plus dans un portefeuille géré professionnellement dont les parts peuvent être facilement rachetées pour financer un achat important. Adressez-vous à un conseiller financier (au Québec, conseiller expert en services bancaires) de votre succursale, qui pourra aussi vous recommander une combinaison de CPG et de fonds communs de placement afin de vous aider à atteindre un objectif d’épargne important plus rapidement.
  • Épargne à long terme (10 ans et plus) : Vous pouvez commencer par un placement de 500 $ dans des fonds communs de placement, des actions ou des FNB, puis accroître votre épargne à long terme, y compris pour la retraite. Si votre horizon est éloigné, vous pourriez profiter des rendements à long terme généralement plus élevés des marchés boursiers, l’effet des fluctuations à court terme ayant tendance à s’atténuer avec le temps. Là encore, un conseiller financier (au Québec, conseiller expert en services bancaires) peut vous présenter diverses options.

Selon le sondage de RBC, la majorité des Canadiens (74 %) savent qu’un CELI peut contenir des espèces ou des placements, mais quatre sur dix (43 %) pensent à tort qu’il s’agit d’un outil d’épargne, et non d’investissement. Sans surprise eu égard à ce qui précède, deux titulaires de CELI sur trois (65 %) n’ont effectué aucun retrait de leur compte.

« Les Canadiens ont souvent des fonds qui dorment longtemps dans leurs comptes d’épargne, y compris leurs CELI, fait remarquer Mme Felx. Pourquoi ne pas trouver comment les investir pour les faire fructifier ? On peut ainsi accroître son épargne de façon flexible pour atteindre ses objectifs à court et à long terme. »

Voici les principaux motifs du tiers des titulaires de CELI (35 %) ayant retiré des fonds de leur compte :

  • Remboursement d’une dette – 25 %
  • Achat spécial ou important – 24 %
  • Urgence – 20 %
  • Dépenses courantes – 19 %
  • Achat pour la maison – 11 %
  • Achat d’une maison – 10 %

 

Aide-mémoire sur le CELI – Sondage RBC 2019 sur l’autonomie financière à la retraite

CELI vs REER

Population totale

18 à 34 ans

35 à 54 ans

55 ans et +

Homme

Femme

J’ai un CELI

57 %

52 %

51 %

65 %

58 %

55 %

J’ai un REER

52 %

40 %

62 %

52 %

55 %

49 %

Je préfère le CELI au REER

50 %

43 %

41 %

64 %

52 %

49 %

Valeur de marché actuelle estimée

Population totale

18 à 34 ans

35 à 54 ans

55 ans et +

Homme

Femme

CELI

42 300 $

33 300 $

36 300 $

51 500 $

48 100 $

36 500 $

REER

96 367 $

47 066 $

80 612 $

139 870 $

108 299 $

83 614 $

Aide-mémoire sur le CELI (suite) – Sondage RBC 2019 sur l’autonomie financière à la retraite

Cinq types de placements les plus fréquents dans un CELI

Population totale

18 à 34 ans

35 à 54 ans

55 ans et +

Homme

Femme

Comptes d’épargne et espèces

42 %

50 %

42 %

37 %

40 %

43 %

Fonds communs de placement

28 %

30 %

26 %

27 %

31 %

24 %

Actions

19 %

22 %

17 %

20 %

28 %

11 %

CPG et dépôts à terme

15 %

11 %

11 %

20 %

16 %

14 %

FNB

7 %

8 %

6 %

7 %

10 %

4 %

Obligations

6 %

7 %

4 %

6 %

8 %

3 %

Principales raisons d’utiliser un CELI

Population totale

18 à 34 ans

35 à 54 ans

55 ans et +

Homme

Femme

Épargne-retraite

38 %

30 %

41 %

40 %

41 %

35 %

Fonds d’urgence

35 %

39 %

34 %

33 %

33 %

37 %

Épargne libre d’impôt

32 %

20 %

26 %

42 %

33 %

30 %

Épargne courante

25 %

36 %

22 %

20 %

24 %

25 %

Flexibilité de retrait accrue

14 %

12 %

11 %

18 %

15 %

13 %

Épargne pour un achat spécial ou important

14 %

23 %

13 %

9 %

12 %

16 %

Épargne pour acheter une maison

10 %

27 %

6 %

2 %

8 %

12 %

Épargne pour rénover une maison

9 %

12 %

8 %

6 %

10 %

7 %

À propos du Sondage RBC 2019 sur l’autonomie financière à la retraite
Le présent communiqué expose quelques-unes des conclusions du 29e Sondage RBC sur l’autonomie financière à la retraite mené en ligne par Ipsos du 20 au 26 novembre 2018 auprès de 2 000 Canadiens de 18 ans ou plus pour le compte de RBC Planification financière. S’il y a lieu, les attitudes et les opinions sont comparées aux résultats des sondages des années précédentes. L’échantillon a été établi selon la méthode des quotas pondérés afin que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du dernier recensement et que les résultats du sondage soient représentatifs de l’ensemble de la population. La précision des sondages en ligne Ipsos est calculée en fonction d’un intervalle de crédibilité. Dans le cas présent, les résultats sont considérés comme précis à ± 2,2 points de pourcentage près, comparativement à ce qu’ils auraient été si l’ensemble de la population adulte canadienne avait été consulté. Tous les questionnaires et sondages peuvent être touchés par d’autres types d’erreurs, notamment au chapitre de la couverture et des mesures.

À propos des conseils de planification financière de RBC et du service exclusif MonConseiller
RBC Planification financière et rbc.com/coindelepargne présentent des conseils et des ressources en matière de planification financière, de budgétisation et d’épargne, et le site Web Planification de la retraite de RBC peut vous aider à planifier une retraite de 30 ans ou plus. En plus de conseils financiers, nous proposons gratuitement MonConseiller, un outil offert uniquement par RBC qui permet de s’adresser à un conseiller ou à un planificateur financier en temps réel, par vidéo ou par téléphone, afin de revoir et de modifier avec lui son portrait financier global. De plus, le site Découverte et apprentissage offre des conseils, des ressources et des outils gratuits aux Canadiens qui souhaitent bénéficier de meilleurs services bancaires courants, protéger ce qui compte pour eux, épargner et investir, emprunter en toute confiance ou prendre leurs affaires en main.

- 30 -

Personne-ressource, médias :
Denis Dubé, directeur, Médias et relations publiques, RBC, 514 874-6556