Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le deuxième trimestre de 2019

La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le deuxième trimestre de 2019

TORONTO, le 23 mai, 2019 - La Banque Royale du Canada (RY sur TSX et NYSE) a déclaré aujourd’hui un bénéfice net de 3 230 millions de dollars pour le trimestre clos le 30 avril 2019, en hausse de 170 millions ou 6 % par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent, avec une solide croissance du bénéfice dilué par action de 7 %. Ces résultats reflètent la forte croissance des bénéfices des secteurs Marchés des Capitaux, Services bancaires aux particuliers et aux entreprises et Gestion de patrimoine, lesquels ont été neutralisés en partie par la baisse du bénéfice des secteurs Services aux investisseurs et de trésorerie et Assurances. Les résultats du trimestre reflètent aussi les investissements continus dans les ressources humaines, le numérique et les initiatives technologiques.

Comparativement au trimestre précédent, le bénéfice net est en hausse de 58 millions de dollars par suite de l’augmentation du bénéfice du secteur Marchés des Capitaux, contrebalancée en partie par la baisse du bénéfice des secteurs Services bancaires aux particuliers et aux entreprises, Gestion du patrimoine, Assurances et Services aux investisseurs et de trésorerie. Les résultats des secteurs Services bancaires aux particuliers et aux entreprises et Gestion de patrimoine se sont ressentis du nombre inférieur de jours (trois) pendant le trimestre.

Le ratio de la dotation à la provision pour pertes de crédit liée aux prêts douteux a augmenté de 1 p.b. par rapport au trimestre précédent, pour s’établir à 29 p.b. en raison de l’augmentation de la dotation à la provision pour pertes de crédit liée aux prêts douteux dans quelques comptes du portefeuille de prêts commerciaux des Services bancaires canadiens. Ce facteur a été atténué par la baisse de la dotation à la provision pour pertes de crédit dans le secteur Marchés des Capitaux, dotation qui était plus élevée au trimestre précédent en raison d’un compte du secteur des services publics. Notre position de capital demeure solide, avec un ratio de fonds propres de première catégorie sous forme d’actions ordinaires (CET1) de 11,8 %, en hausse de 40 p.b. par rapport au trimestre précédent en raison surtout des excellents capitaux autogénérés.