Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Les objectifs contradictoires des parents : épargner en vue de la retraite et soutenir les enfants adultes – Sondage RBC

Les objectifs contradictoires des parents : épargner en vue de la retraite et soutenir les enfants adultes – Sondage RBC

Les parents canadiens sont heureux de soutenir leurs enfants,
mais leur retraite s’en trouve-t-elle compromise ?

TORONTO, le 28 février, 2019 - Les Canadiens consacrent à leurs enfants adultes des fonds dont ils pourraient avoir besoin pour financer leur retraite, selon le Sondage RBC sur les finances familiales 2019.

En fait, la grande majorité (96 %) des parents d’enfants de 18 à 35 ans indiquent avoir offert à ceux-ci une certaine aide financière, et près de la moitié d’entre eux (48 %) déclarent continuer de soutenir leurs enfants de 30 à 35 ans. Bon nombre de ces parents (88 %) sont heureux de pouvoir offrir ce soutien, mais le tiers d’entre eux admettent qu’ils s’inquiètent des répercussions sur leurs économies pour la retraite (36 %) et craignent de devoir repousser leurs plans de retraite (33 %).

« Les parents accordent tout naturellement la priorité à leurs enfants. Or, lorsqu’il est question d’équilibrer les besoins financiers, le meilleur conseil consiste à prendre le temps de réfléchir à sa situation financière globale, explique Rick Lowes, vice-président, Retraite, RBC. Parlez avec franchise de finances, de plans et d’attentes avec vos enfants. Si vous discutez ouvertement de vos objectifs de retraite et de leurs besoins financiers avec eux, tout le monde en sortira gagnant à long terme. »

La majorité des parents estiment que leurs enfants essaient de devenir indépendants sur le plan financier (85 %), mais que les jeunes adultes ont beaucoup de mal à joindre les deux bouts dans le contexte actuel (86 %), et un peu plus de la moitié d’entre eux (53 %) affirment que leurs enfants ont du mal à se débrouiller seuls financièrement.

En moyenne, les Canadiens qui soutiennent leurs enfants de 18 à 35 ans estiment leur aide à 5 623 $ par année. Ce montant a tendance à diminuer avec le temps, mais les parents qui soutiennent financièrement leurs enfants de 30 à 35 ans estiment leur aide à 3 729 $ par année en moyenne, ce qui demeure considérable. Les parents disent financer les éléments suivants, dans une certaine mesure, depuis que leurs enfants sont majeurs :

  • Études (69 %)
  • Frais de subsistance, y compris l’hypothèque, le loyer et les factures de câble (65 %)
  • Factures de téléphone cellulaire (58 %)

« Plus on approche de la retraite, plus l’incidence des dépenses supplémentaires sur le revenu de retraite peut devenir importante, ajoute M. Lowes. De nos jours, d’innombrables ressources (en ligne et en personne) peuvent aider à concilier l’épargne-retraite et la gestion des frais courants. Obtenir des conseils financiers afin d’établir un plan permettant à la fois d’épargner et d’assumer les dépenses courantes constituerait un bon début. »

Conclusions à l’échelle nationale et régionale

Sondage RBC sur les finances familiales :
Parents d’enfants de 18 à 35 ans

CAN.

C.-B.

Alb.

Man./ Sask.

Ont.

Qc

Prov. de l’Atl.

Montant annuel moyen du soutien financier des parents
à leurs enfants adultes (de 18 à 35 ans)

5 623 $

6 818 $

4 977 $

4 806 $

6 694 $

3 986 $

3 941 $

J’ai déjà aidé mes enfants, depuis qu’ils ont atteint 18 ans, à payer
(en partie ou en totalité) les éléments qui suivent...

96 %

95 %

97 %

97 %

97 %

94 %

100 %

  • … leurs études

69 %

60 %

65 %

66 %

72 %

71 %

63 %

  • ... leurs frais de subsistance

65 %

73 %

66 %

63 %

66 %

59 %

74 %

  • … leurs factures de téléphone cellulaire

58 %

58 %

57 %

57 %

63 %

46 %

68 %

J’aide actuellement mes enfants âgés de 18 ans ou plus à payer
(en partie ou en totalité) certaines choses.

76 %

81 %

77 %

68 %

79 %

68 %

81 %

Mes enfants essaient de devenir indépendants sur le plan financier.

85 %

80 %

90 %

90 %

88 %

80 %

87 %

Mes enfants ont du mal à devenir indépendants sur le plan financier.

53 %

62 %

59 %

55 %

59 %

33 %

57 %

Je suis convaincu qu’il est très difficile aujourd’hui de joindre les deux bouts
quand on est un jeune adulte qui commence dans la vie.

86 %

94 %

87 %

88 %

88 %

74 %

90 %

Je suis inquiet des répercussions que soutenir mes enfants adultes peut avoir sur mon épargne-retraite.

36 %

44 %

37 %

47 %

41 %

22 %

30 %

L’aide financière que j’ai donnée à mes enfants a fait en sorte/fera en sorte de repousser mes plans de retraite.

33 %

43 %

33 %

43 %

35 %

21 %

30 %

Je suis heureux de pouvoir soutenir mes enfants adultes.

88 %

89 %

87 %

92 %

87 %

92 %

81 %

Montant annuel moyen du soutien financier des parents
à leurs enfants adultes (de 30 à 35 ans)

3 729 $

5 279 $

2 668 $

767 $

4 135 $

3 901 $

2 334 $

Sondage RBC sur les finances familiales 2019
Commandé par RBC, le sondage a été mené par Léger du 26 octobre au 9 novembre 2018 dans le cadre d’un sondage national en ligne auprès de 1 004 répondants canadiens, qui comprennent des parents (de 36 ans ou plus) dont des enfants sont des milléniaux (de 18 à 35 ans) et des milléniaux (de 18 à 35 ans). Les résultats sont considérés comme exacts à ± 2,2 points de pourcentage près, 19 fois sur 20.

Conseils sur la retraite et solutions de placement et d’épargne de RBC
Les sections du nouveau site Planification de la retraite à RBC (« J’épargne et je planifie », « J’approche de la retraite » et « Je suis déjà à la retraite ») correspondent aux trois étapes de préparation et de vie à la retraite. Le site offre des conseils financiers et non financiers, notamment sur le bon moment pour prendre sa retraite et pour commencer à toucher les prestations du Régime de pensions du Canada et du Régime de rentes du Québec, ainsi que sur la façon de s’assurer un revenu de retraite stable. MonConseiller, pour sa part, est un service en ligne exclusif à RBC qui permet aux clients de communiquer par voie numérique et en temps réel avec des conseillers, dont des planificateurs financiers, pour consulter et réviser un tableau de bord dynamique présentant leur épargne et leurs objectifs de placement et pour établir des mesures à prendre pour atteindre ces objectifs. RBC offre également TrouvÉpargne NOMI, un outil qui analyse les dépenses du client de façon proactive afin de repérer des fonds excédentaires, qu’il met automatiquement de côté. Depuis son lancement en octobre 2017, il a aidé les Canadiens à épargner plus de 60 millions de dollars ; les clients qui l’utilisent ont épargné en moyenne 150 $ par mois. De plus, cet outil est maintenant offert aux titulaires de compte conjoint, de sorte que les clients sont encore plus nombreux à accroître automatiquement leur épargne.

- 30 -

Personne-ressource, médias : 
Denis Dubé, directeur, Médias et relations publiques, RBC, 514 874-6556