Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Relève agricole : Les agriculteurs canadiens devant un avenir incertain

Relève agricole : Les agriculteurs canadiens devant un avenir incertain

Le tiers des répondants au sondage prévoient un changement de propriété bientôt, mais les plans de relève ne sont pas mis en place

 

TORONTO, le 30 avril, 2015 -  La relève en entreprise est une étape inévitable pour les entrepreneurs, et bien qu’il s’agisse d’un élément essentiel d’un plan d’affaires, peu d’entre eux ont établi un plan de relève par écrit. Le milieu de l’agriculture au Canada en est un bon exemple. En effet, dans un récent sondage mené auprès des agriculteurs canadiens, le tiers des répondants ont affirmé que leur exploitation agricole changera probablement de propriétaire dans les prochaines années, dont une majorité (62 %) prévoit un transfert à des membres de la famille ou à des associés, mais seulement 30 % de ces propriétaires d’exploitation agricole prennent des mesures officielles de planification de la relève pour assurer un transfert harmonieux à la prochaine génération.

Le Sondage sur les perspectives agricoles au Canada en 2015 souligne que, parmi les incertitudes que doivent affronter les agriculteurs chaque année, relativement peu d’entre eux sont prêts à aborder les changements à venir dans la structure de propriété de leur entreprise au moyen d’un plan de relève officiel. Ce sondage a été réalisé par Ipsos Reid au nom de l’hebdomadaire The Western Producer, et Agriculture RBC était l’un des principaux partenaires pour l’élaboration du sondage.

« Nous savons que les agriculteurs sont souvent si occupés par leurs tâches quotidiennes qu’il peut être difficile pour eux de réfléchir au jour où ils n’exploiteront plus leur ferme, explique Gwen Paddock, directrice générale nationale, Agriculture, RBC. Mais nous savons aussi que la réussite future de leur exploitation agricole dépend de la mise en place d’un bon plan de relève. La collaboration avec un conseiller qualifié, un comptable et un avocat pour établir un plan de relève officiel peut contribuer à une transition harmonieuse vers la prochaine génération d’agriculteurs et permettre aux agriculteurs actuels de profiter de leur retraite à venir. »

Mme Paddock présente les conseils suivants pour aider les agriculteurs à préparer leur plan de relève :

  • Donnez-vous le temps nécessaire : Si possible, amorcez votre planification au moins cinq ans avant le moment où vous croyez vendre votre exploitation agricole, que vous songiez à en vendre une partie ou la totalité. De cette manière, vous pourrez mieux gérer les obstacles qui pourraient se présenter.
  • Tirez parti de l’expertise disponible : Les conseillers financiers et les comptables possèdent une expertise inestimable ; faites appel à eux dès le début de votre planification. Vous trouverez également des renseignements utiles en ligne, par exemple sur le site de l’Institut de gestion agroalimentaire.
  • Communiquez votre plan : Faites participer des membres clés de votre famille ou des associés (surtout ceux à qui vous envisagez de transférer l’exploitation agricole), et ce, tôt dans le processus de planification.
Le Sondage sur les perspectives agricoles au Canada en 2015
Le Sondage sur les perspectives agricoles au Canada en 2015 fournit des renseignements importants sur l’opinion des producteurs agricoles canadiens à propos de leur entreprise, un examen à court terme de leurs investissements importants et quelques projections concernant leurs prochains plans. Le sondage a été mené du 3 au 22 décembre 2014 auprès de 455 agriculteurs, tous abonnés au Western Producer ou à des publications de Glacier FarmMedia, le plus important éditeur du secteur agricole au pays. Agriculture RBC était l’un des principaux partenaires dans l’élaboration du sondage. Parmi les répondants, 67 % sont des producteurs de céréales et de graines oléagineuses, et 81 % viennent de l’Alberta, de la Saskatchewan ou du Manitoba. Les ventes tirées de leur exploitation agricole vont de 10 000 $ à plus de 2 millions de dollars. Les deux tiers des répondants affichent des ventes de 250 000 $ ou plus.

Ipsos Reid
Chef de file de la recherche commerciale au Canada, Ipsos est le principal fournisseur de recherche sur l’opinion publique au pays. Exerçant ses activités dans huit villes, Ipsos compte plus de 600 professionnels de la recherche et employés de soutien au Canada. L’entreprise possède le plus grand réseau de télécentres au Canada, de même que les plus grands panels déjà recrutés au sein des ménages et en ligne. Les recherches de marketing et les activités d’affaires publiques d’Ipsos au Canada sont menées par des conseillers en recherche chevronnés qui possèdent une vaste expérience sectorielle, ce qui permet à l’entreprise d’offrir un ensemble d’instruments de recherche de premier ordre et de fournir de l’information pratique et pertinente à ses clients. Ipsos est un chef de file mondial de la recherche commerciale appuyée par des sondages. Pour en savoir plus, allez à www.ipsos.ca.

Agriculture RBC Depuis plus de 135 ans, RBC offre des services financiers, des produits de placement et des conseils d’expert aux producteurs agricoles canadiens. La clientèle agricole de RBC comporte des entreprises de toute taille, des fermes d’agrément aux agroentreprises, en passant par les exploitations agricoles et les fermes d’élevage commerciales. Que ce soit pour l’expansion, la transition ou la relève de votre entreprise, nos spécialistes des services bancaires agricoles partout au pays pourront vous aider. Pour en savoir plus, allez à www.rbcbanqueroyale.com/agriculture/.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Kate Yurincich, Communications, RBC, 416 974-1031
Sophie Garber, Communications, RBC, 416 974-2138