Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > La demande d'interactions numériques pour la gestion de patrimoine est la plus élevée en Asie-Pacifique

La demande d'interactions numériques pour la gestion de patrimoine est la plus élevée en Asie-Pacifique


Offrir une expérience intégrée sur tous les canaux est essentiel à la satisfaction des clients selon le Rapport 2014 sur la richesse en Asie-Pacifique


Singapour, Hong Kong, le 21 octobre, 2014 -  Quatre-vingt-deux pour cent des individus fortunés (IF)1 d’Asie-Pacifique (hors Japon)2 souhaitent que la plupart ou la totalité de leurs relations en gestion de patrimoine soient conduites sous forme numérique d’ici cinq ans, un chiffre qui contraste avec les 61 pour cent des IF du reste du monde3, d’après le Rapport 2014 sur la richesse en Asie-Pacifique (APWR), publié aujourd’hui par Capgemini and RBC Gestion de patrimoine. La demande pour des interactions numériques, y compris à travers les nouveaux canaux que sont les applications mobiles, les média sociaux et la vidéo, est élevée chez tous les IF d’Asie-Pacifique quels que soient leur âge4 et le niveau de leur fortune.

Le rapport note que les enjeux sont de taille pour les sociétés de gestion de patrimoine qui n’offrent pas une expérience digitale suffisante aux IF de la région : 83 pour cent de ceux se trouvant en Asie-Pacifique (hors Japon) envisageraient de quitter les sociétés de gestion de patrimoine qui ne leur offriraient pas une expérience intégrée sur tous les canaux, contre 62 pour cent chez ceux du reste du monde.

“Ne pas parvenir à passer au numérique constitue un risque élevé pour les sociétés de gestion de patrimoine en Asie-Pacifique, les individus fortunés de cette région se distinguant par un esprit plus tourné vers le numérique que leurs pairs dans le reste du monde” explique Jean Lassignardie, Directeur des ventes et du marketing du Secteur Services Financiers monde de Capgemini. “Les sociétés de gestion de patrimoine en Asie-Pacifique devront offrir une expérience multicanal profonde, qui prenne en compte les variations régionales, afin de répondre à ces attentes élevées.”

Les contacts sous forme digitale sont essentiels pour les IF de la région Asie-Pacifique
Près des trois-quarts (73 pour cent) des IF d’Asie-Pacifique (hors Japon) considèrent que la plupart ou la totalité de leurs relations actuelles en gestion de patrimoine se font déjà sous forme digitale, comparés à seulement 55 pour cent de ceux du reste du monde. L’Asie-Pacifique est la seule région du monde où les IF pensent que les contacts numériques avec leurs gestionnaires de patrimoine sont plus importants que les contacts directs, offrant aux sociétés de gestion de patrimoine de grandes opportunités de mieux répondre aux attentes des IF à travers des canaux digitaux.

De manière unique, les IF d’Asie-Pacifique (hors Japon) citent les contacts numériques comme plus importants pour tous les types de transactions avec les sociétés de gestion de patrimoine, que ce soit pour s’informer, communiquer avec des conseillers ou effectuer des transactions. En particulier, ce sont eux qui ont la plus forte préférence au monde pour une communication en temps réel (45 pour cent) plutôt que planifiée (26 pour cent), les IF de Hong Kong faisant toutefois exception, en préférant les communications planifiées.

Des variations significatives entre les infrastructures digitales et les demandes des IF à travers les différents marchés d’Asie-Pacifique
Les infrastructures digitales ainsi que le niveau de demande de services numériques varient considérablement à travers l’Asie-Pacifique. De ce fait, il est difficile pour les sociétés de gestion de patrimoine de définir une stratégie pan-Asie-Pacifique en matière de technologie digitale et d’expérience client multi-canal.

Dans le même temps, le rapport dépeint l’importance critique d’offrir une expérience multi-canal aux IF de la région. Leurs demandes est plus complexes, requérant toute une panoplie de points de contact avec les canaux personnels directs, les canaux digitaux traditionnels comme les sites internet mais aussi les canaux numériques émergents, que sont les applications mobiles, les média sociaux et la vidéo. L’intégration de ces canaux plus récents est particulièrement appropriée dans cette région où le téléphone mobile est plus développé que les capacités en haut débit dans certaines zones, où les médias sociaux viennent compléter l’importance culturelle accordée au feedback des pairs, et où la consommation de vidéos surpasse celle des marchés occidentaux.

« La technologie digitale donne aux sociétés de gestion de patrimoine d’Asie-Pacifique une opportunité significative d’offrir aux individus fortunés une expérience client améliorée, » explique George Lewis, responsable du département Gestion de patrimoine et Assurance chez RBC. “Alors que les conseillers en gestion de patrimoine restent les points de contacts centraux de la relation entre les individus fortunés et leurs sociétés de gestion de patrimoine, il ne fait aucun doute que les canaux et interactions numériques sont en passe de devenir un élément de plus en plus important dans la relations client – conseiller en gestion de patrimoine. »

Le numérique peut également aider les sociétés de gestion de patrimoine en matière d’automatisation et de conformité
Le rapport souligne combien la technologie numérique peut aider les sociétés de gestion de patrimoine à capitaliser sur le potentiel de croissance du marché de la richesse en Asie-Pacifique. En plus d’améliorer l’expérience client, les capacités numériques des sociétés de gestion de patrimoine peuvent également les aider à adresser des défis commerciaux variés : l’automatisation numérique peut réduire les coûts de fonctionnement et améliorer la productivité des conseillers, tout en aidant les sociétés à atteindre une certaine modularité. Alors que les règlementations se développent et sont mises en oeuvre sur le marché, les technologies liées à la conformité peuvent aider les sociétés de gestion de patrimoine à s’assurer qu’elles sont en ligne avec les exigences qui évoluent.

Découvrez le rapport sur www.asiapacificwealthreport.com.

1Les individus fortunés (IF) désignent les individus qui possèdent au moins 1 million de dollars US d’actifs investissables, hors résidence principale, objets de collection, consommables et biens de consommation durables.

2Les IF du Japon ayant des comportements et des préférences bien spécifiques en matière d’investissement, et le pays représentant plus de 50% de la populations des IF dans la région, nous l’excluons fréquemment en faisant référence à l’Asie-Pacifique (hors Japon) dans nos analyses de la région. Les résultats complets sur le Japon lui-même sont largement couverts dans le Rapport 2014 sur la richesse en Asie-Pacifique.

3Le reste du monde fait référence à tous les pays étudiés dans l’Enquête sur les perspectives mondiales des IF en 2013 à l’exception de ceux de l’Asie-Pacifique.

4Pour la partie démographique de l’étude, il était demandé aux personnes interrogées de donner leur âge puis elles étaient réparties en quatre groupes : moins de 40 ans, 40-49 and, 50-59 and et plus de 60 ans.

À propos de Capgemini
Fort de près de 140 000 collaborateurs et présent dans 40 pays, Capgemini est l’un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance. Le Groupe a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de 10,1 milliards d’euros. Avec ses clients, Capgemini conçoit et met en oeuvre les solutions business et technologiques qui correspondent à leurs besoins et leur apportent les résultats auxquels ils aspirent. Profondément multiculturel, Capgemini revendique un style de travail qui lui est propre, la Collaborative Business ExperienceTM, et s’appuie sur un mode de production mondialisé, le Rightshore®.

À propos de Capgemini Financial Services
Grâce à une expertise sectorielle pointue, des offres de services innovantes et un système de production mondialisé de nouvelle génération, l’entité Services Financiers de Capgemini répond aux besoins de plus en plus sophistiqués du secteur des services financiers. Fort d’un réseau de 24 000 experts au service de plus de 900 clients dans le monde, Capgemini accompagne les leaders de la banque, de l’assurance et des marchés financiers afin de leur permettre d’atteindre des résultats tangibles et mesurables.

L’entité Gestion de patrimoine de Capgemini peut accompagner ses clients de la stratégie jusqu’à sa mise en oeuvre. Sur la base de notre perception unique de la taille et du potentiel de marchés cibles à travers le monde, nous aidons nos clients à mettre en oeuvre de nouvelles stratégies clients, à adapter leurs modèles, et s’assurer que les solutions et les coûts sont appropriés eu égard aux attentes en matière de revenu et de profitabilité. Nous aidons également les sociétés à développer et mettre en oeuvre les infrastructures opérationnelles – y compris les modèles opératoires, les processus et les technologies – requises pour conserver les clients existants et en acquérir de nouveaux.

Plus d’informations sur Capgemini : www.capgemini.com. Plus d’informations sur nos solutions en gestion de patrimoine : www.capgemini.com/financialservices.

Rightshore® est une marque déposée appartenant à Capgemini

À propos de RBC Gestion de patrimoine
RBC Gestion de patrimoine est l’un des cinq plus importants gestionnaires de patrimoine au monde*. RBC Gestion de patrimoine sert directement des clients aisés, fortunés et très fortunés au Canada, aux États-Unis, en Amérique latine, en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie en leur offrant une gamme complète de services bancaires, de services de placement, de services de fiducie et d’autres solutions de gestion de patrimoine. Elle fournit en outre aux clients institutionnels et aux particuliers des produits et des services de gestion d’actifs directement et par l’intermédiaire de RBC et de distributeurs externes, au moyen de sa division RBC Gestion mondiale d’actifs (qui comprend BlueBay Asset Management). RBC Gestion de patrimoine compte plus de 700 milliards de dollars canadiens d’actifs sous administration, plus de 442 milliards de dollars canadiens d’actifs sous gestion et quelque 4 400 conseillers financiers, banquiers privés et chargés de comptes des services fiduciaires. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site www.rbcgestiondepatrimoine.com.

*Classement Global Private Banking KPI Benchmark 2014 de Scorpio Partnership. Aux États-Unis, les titres sont offerts par l’intermédiaire de RBC Gestion de patrimoine, division de RBC Marchés des Capitaux, SARL, filiale en propriété exclusive de la Banque Royale du Canada. Membre du NYSE, de la FINRA et de la SIPC.

Aperçu de RBC
La Banque Royale du Canada est la plus importante banque au Canada, et l’une des plus importantes banques à l’échelle mondiale, au chapitre de la capitalisation boursière. Elle est l’une des principales sociétés de services financiers diversifiés en Amérique du Nord et offre, à l’échelle mondiale, des produits et services bancaires aux particuliers et aux entreprises, de gestion de patrimoine, d’assurance, aux investisseurs et liés aux marchés des capitaux. Nous comptons environ 79 000 employés à temps plein et à temps partiel au service de plus de 16 millions de particuliers, d’entreprises, de clients du secteur public et de clients institutionnels au Canada, aux États-Unis et dans 40 autres pays. Pour de plus amples renseignements, visitez le site rbc.com.

RBC appuie une grande diversité d’initiatives communautaires par des dons, des commandites et le travail bénévole de ses employés. En 2013, RBC a versé plus de 104 millions de dollars à des initiatives communautaires partout dans le monde, dont plus de 69 millions de dollars en dons et 35 millions de dollars sous forme de commandites. Pour en savoir plus, allez à www.rbc.com/collectivites-durabilite.

- 30 -

Contacts Capgemini :
Mary-Ellen Harn (North America)
+1 704 490 4146

Cortney Lusignan (EMEA)
Weber Shandwick for Capgemini
+44 (0) 20 7067 0764

Contacts RBC Gestion de patrimoine :
Claire Holland (North America)
+1 416 974 2239

Peter Hoflich (Asia-Pacific)
+65 6230 1530