Sauter la barre de navigation du haut

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Les Canadiens sont plus économes en raison de la hausse des prix des aliments, selon l'indice RBC des perspectives de consommation au Canada

Les Canadiens sont plus économes en raison de la hausse des prix des aliments, selon l'indice RBC des perspectives de consommation au Canada

Le pessimisme accru des consommateurs se traduit par la première diminution de l'indice à l'échelle nationale en près de deux ans

TORONTO, le 16 mai 2013— La plupart des Canadiens (84 %) croient que les prix des aliments qu'ils achètent couramment ont augmenté au cours de la dernière année, selon le rapport trimestriel de l'indice RBC des perspectives de consommation (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre) au Canada. Alors que la hausse des prix des aliments ronge le budget des ménages, une très grande majorité de Canadiens (91 %) affirment qu'ils se serreront la ceinture et prendront des décisions plus réfléchies en ce qui a trait à leurs dépenses d'alimentation.

D'après le sondage, les Canadiens dépensent en moyenne 411 $ par mois en produits d'épicerie, et le tiers des répondants (33 %) indiquent que la hausse des prix des aliments a eu une incidence considérable (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre) sur leur budget ; 43 % des répondants déclarent avoir réduit d'autres dépenses. La hausse des prix des aliments a également une incidence sur les habitudes d'achat (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre). Plus de la moitié des Canadiens (57 %) comparent les prix des aliments plus qu'avant, et plusieurs suivent davantage un budget et font moins d'achats impulsifs qu'avant (41 %). Certains cherchent à réduire d'autres types de dépenses, par exemple en utilisant moins leur véhicule (15 %), pour compenser la hausse des prix des aliments.

« En réponse aux inquiétudes liées à la hausse des prix des aliments, un plus grand nombre de Canadiens cherchent des stratégies pour économiser à l'épicerie, explique Jason Round, chef, Soutien à la planification financière, RBC Planification financière. L'établissement d'un budget qui tient compte de toutes les dépenses, y compris les dépenses essentielles comme les produits d'épicerie, peut vous aider à maîtriser vos dépenses. Puisque les coûts peuvent changer, il est essentiel de revoir fréquemment votre budget afin de rester sur la bonne voie et d'apporter les rajustements nécessaires pour trouver un équilibre entre profiter du moment présent et épargner pour l'avenir. »

Les prix des aliments ont augmenté de 2,4 % l'an dernier, après des hausses de 3,8 % et de 1,4 % en 2011 et en 2010, respectivement. Un rapport des Services économiques RBC paru en 2012 prévoyait que la sécheresse de l'an dernier aux États Unis entraînerait une remontée des prix des aliments pouvant aller de 3 % à 4 % cette année. Le rapport indiquait également qu'il faut environ six mois pour qu'un changement de prix des produits alimentaires bruts se reflète dans les prix de détail.

« L'inflation globale devrait demeurer sous la barre des 2 % en 2013 en dépit de la hausse des prix des aliments, prévoit Paul Ferley, économiste en chef adjoint, RBC. Étant donné le contexte de croissance modérée, la hausse des prix des aliments ne devrait pas susciter un accroissement des pressions inflationnistes. »

L'indice RBC des perspectives de consommation au Canada indique qu'au cours du dernier trimestre, l'humeur des consommateurs au Canada s'est assombrie. En effet, l'indice global a chuté de six points à l'échelle nationale pour s'établir à 82, ce qui constitue la première diminution globale de l'indice à l'échelle nationale en près de deux ans. Seulement six Canadiens sur dix (60 %) croient que la situation économique est bonne (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre) (une baisse considérable de huit points par rapport au dernier trimestre). Les Canadiens qui estiment que la situation économique se détériorera au cours de la prochaine année (30 %) sont plus nombreux que ceux qui croient à une amélioration (26 %).

D'après l'indice, bien que le point de vue général sur la situation économique ait empiré, les craintes à l'égard de l'emploi ont diminué pour revenir au taux plus modeste de 19 %, après la pointe temporaire de 24 % enregistrée plus tôt cette année.

Les Services économiques RBC prévoient (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre)actuellement que l'économie canadienne affichera une croissance de 1,8 % en 2013 ; le groupe produira ses prochaines Perspectives économiques et financières en juin.

FAITS SAILLANTS RÉGIONAUX TIRÉS DE L’INDICE RBC DES PERSPECTIVES DE CONSOMMATION AU CANADA (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre)

Les outils de conseils financiers et outils interactifs de RBC
Les Canadiens peuvent utiliser les sites de RBC Planification financière et rbcbanqueroyale.com/coindelepargne pour obtenir gratuitement des conseils en matière de planification financière et d’établissement d’un budget ou d’épargne, ou pour trouver un planificateur en placements et retraite près de chez eux. De plus, que les Canadiens souhaitent bénéficier de meilleurs services bancaires courants, protéger ce qui compte pour eux, épargner et investir, emprunter en toute confiance ou prendre leurs affaires en main, le Centre d’expertise RBC peut répondre à leurs questions. Les calculatrices et outils interactifs qu'on y trouve, notamment le Planificateur de réduction de dette et la Calculatrice de consolidation de dette, permettent d’obtenir une information personnalisée couvrant bon nombre de questions touchant les finances personnelles. Tous les particuliers clients de RBC Banque en direct ont également accès, sans frais, à maGestionFinancière, un outil interactif de gestion financière en ligne qui leur permet d'établir un budget, de faire le suivi de leurs habitudes de consommation et d'accéder à des applications fiscales au moyen de l'outil monCentre fiscal, pour les aider à gérer et à planifier leurs impôts.

L'indice mensuel RBC des perspectives de consommation au Canada
Établi selon une valeur de référence de 100 en novembre 2009, l'indice RBC des perspectives de consommation au Canada est réalisé par l'intermédiaire du site Ipsos Je-Dis (panel national en ligne d’Ipsos Reid) auprès de 3 024 Canadiens (560 personnes en Colombie-Britannique, 407 en Alberta, 291 en Saskatchewan et au Manitoba, 866 en Ontario, 579 au Québec et 321 dans les provinces de l'Atlantique). Les résultats proviennent d’un échantillon établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du dernier recensement, et de fournir un échantillon probabiliste approximatif. Les données ont été recueillies du 2 au 15 avril 2013. La précision des sondages Ipsos Reid est calculée en fonction d’un intervalle de crédibilité. Dans le cas présent, les résultats du sondage sont considérés comme précis à ± 2 points de pourcentage près, comparativement à ce qu’ils auraient été si l’ensemble de la population canadienne avait été consulté.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Raymond Chouinard, Médias et relations publiques,
RBC, 514 874­6556

 

Sujets connexes