Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > RBC dissipe les idées fausses les plus répandues au sujet de l’épargne et du placement dans un REER

RBC dissipe les idées fausses les plus répandues au sujet de l’épargne et du placement dans un REER

En moyenne, les Canadiens commencent à 32 ans à épargner pour la retraite

TORONTO, le 20 février 2013 — À l’approche de la date limite de cotisation à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) pour l’année d’imposition 2012, RBC dissipe les malentendus au sujet des REER et encourage les Canadiens à commencer plus tôt à épargner en vue de la retraite. Selon le 23e Sondage RBC sur les REER, les Canadiens, en moyenne, commencent à 32 ans à épargner pour la retraite, et le quart des Canadiens (26 %) n’ont pas encore commencé à le faire.

« Des idées fausses sur l’épargne et le placement empêchent peut-être certains Canadiens d’agir, a déclaré Jason Round, chef, Soutien à la planification financière, RBC Planification financière. L’important est de commencer le plus tôt possible à épargner pour la retraite, quel que soit le montant que l’on peut y consacrer. »

Les Canadiens ont compris l’avantage de l’épargne-retraite au moyen des cotisations périodiques. Parmi les Canadiens qui ont cotisé à un REER pour l’année d’imposition 2012 ou qui prévoient le faire, six sur dix déclarent favoriser la méthode des cotisations périodiques. Les plans de cotisation périodique sont la méthode la plus prisée par les cotisants à un REER. En effet, quatre Canadiens détenteurs d’un REER sur dix (37 %) âgés de 18 à 54 ans utilisent cette méthode.

M. Round dissipe quelques idées fausses entourant l’épargne et le placement dans un REER :

  1. Idée fausse : Les marchés étant volatiles, il vaut mieux attendre le plus tard possible pour établir un plan de cotisation périodique, afin d’éviter de subir les répercussions des replis boursiers.
    Réalité : Un plan de cotisation périodique crée l’habitude d’épargner et vous évite le souci de tenter de prévoir les mouvements du marché.
  2. Idée fausse : Pour investir, je dois au départ disposer d’un important montant.
    Réalité : Grâce à l’épargne périodique et au rendement composé, une petite cotisation peut générer une épargne importante. Déterminez le montant que vous pouvez vous permettre d’épargner, établissez un plan de cotisations préautorisées qui seront prélevées sur votre paie et voyez votre épargne fructifier !
  3. Idée fausse : Il est plus facile de rattraper le temps perdu plus tard, lorsqu’on est plus âgé et plus établi.
    Réalité : Lorsqu’on est plus âgé et plus établi, on a généralement plus de responsabilités financières à assumer (prêt hypothécaire, enfants, etc.). Commencer tôt à cotiser régulièrement permet de bénéficier de l’avantage du rendement composé.
  4. Idée fausse : Investir est un processus complexe.
    Réalité : Chacun peut trouver la méthode de placement qui lui convient. Elle peut être aussi simple ou complexe que vous le souhaitez. Les fonds communs de placement sont gérés par des professionnels en placement, les solutions de portefeuille prennent en charge les décisions relatives à la répartition de l’actif, et les services de placement autogéré offrent des gammes de produits de placement. Un conseiller financier peut vous aider à trouver les solutions de placement qui vous conviennent.
  5. Idée fausse : Un REER n’est avantageux que pour les épargnants se situant dans une tranche d’imposition élevée.
    Réalité : Les avantages du REER vont bien au-delà du remboursement d’impôt. Il permet d’épargner à l’abri de l’impôt et peut englober une variété de placements. Selon votre situation financière et vos objectifs, vous pouvez aussi envisager d’autres instruments d’épargne, comme le compte d’épargne libre d’impôt.

Les conseils, ressources et outils interactifs de RBC en matière de planification financière
Le Centre d'expertise RBC offre gratuitement des conseils, des ressources et des outils en ligne pour la planification de la retraite et la planification successorale, y compris de l'information sur les REER, la calculatrice REER-MATIQUE® et des renseignements sur le Régime d'accession à la propriété du gouvernement fédéral. De plus, maGestionFinancière, un outil de gestion financière en ligne complet, offre aux particuliers clients de RBC Banque en direct la possibilité d'établir un budget et de faire le suivi de leurs habitudes de consommation, sans frais, et d'accéder aux applications fiscales de H&R Block au moyen du nouvel outil mon Centre fiscal, pour les aider à gérer et à planifier leurs impôts.

À propos du 23e sondage annuel sur les REER de RBC
Le 23e Sondage RBC sur les REER a été mené par Ipsos Reid du 24 octobre au 27 novembre 2012 au moyen d'entrevues réalisées auprès d'un échantillon aléatoire de 1 225 Canadiens d'âge adulte (âgés de 18 ans ou plus). Les résultats proviennent d'un échantillon établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du dernier recensement. Les échantillons par quotas avec pondération visent à fournir un échantillon probabiliste approximatif. Un échantillon aléatoire pondéré de 1 225 répondants canadiens, avec un taux de réponse de 100 %, aurait une marge d'erreur de ±3 %, 19 fois sur 20.

- 30 -

Personne-ressource - médias :
Raymond Chouinard, Montréal, RBC, 514 874-6556

 

Sujets connexes