Sauter la barre de navigation du haut

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Les Canadiens se sont serré la ceinture pendant les Fêtes, selon un sondage de RBC

Les Canadiens se sont serré la ceinture pendant les Fêtes, selon un sondage de RBC

La majorité d'entre eux ont respecté leur budget ou avaient établi des objectifs d'épargne pour éviter d'accroître leurs dettes ; près du tiers ont dépensé plus que prévu.

Toronto, le 7 février 2013 — Les Canadiens se sont offert la gestion des dettes en cadeau pendant les Fêtes et ont amorcé l’année 2013 avec confiance, selon le Sondage RBC sur les achats des Fêtes. Environ sept Canadiens sur dix (69 %) s’en sont tenus à la limite qu’ils s’étaient fixée pour leurs achats des Fêtes, les champions à ce chapitre étant les résidents du Québec (72 %), suivis de ceux de la Colombie-Britannique, de la Saskatchewan et du Manitoba (70 %).

Les Canadiens ont utilisé diverses stratégies pour respecter leur budget des Fêtes, notamment en évitant de contracter des dettes ou d’accroître leur endettement (41 %, en hausse d’un point par rapport à l’an dernier), ou en faisant le suivi de leurs dépenses (31 %, en hausse de quatre points par rapport à l’an dernier). Certains répondants au sondage ont affirmé avoir géré leurs coûts en s’efforçant de dépenser uniquement l’argent qu’ils possédaient effectivement (28 %, en hausse de deux points par rapport au sondage de 2012). Le désir d’atteindre un objectif d’épargne a également empêché certains Canadiens de dépenser plus qu’ils n’en avaient l’intention (13 %, en hausse de quatre points par rapport à l’an dernier).

« La majorité des Canadiens se sont munis d’un solide plan d’action relativement aux achats des Fêtes, en établissant des objectifs afin d’éviter de durs lendemains sur le plan des dettes au début de la nouvelle année, déclare Kim Taylor, directrice générale, Clientèle, Prêts aux particuliers, RBC. Il est encourageant de constater que les Canadiens prêtent attention au niveau d’endettement de leur ménage et à la gestion de leurs dettes, tout en continuant d’épargner pour l’avenir. »

Près du tiers des Canadiens (31 %, comme l’an dernier) ont admis avoir dépensé plus qu’ils ne l’avaient prévu pendant les Fêtes ; la proportion la plus élevée a été enregistrée en Ontario et dans les provinces de l’Atlantique (à égalité à 33 %). À l’échelle nationale, les Canadiens ont dépassé leur budget de 463 $ en moyenne, ce qui représente une légère diminution par rapport au dépassement moyen de 467 $ l’année précédente.

Parmi les Canadiens qui ont dépassé leur budget pendant les Fêtes, le sondage indique que la plupart prévoient renflouer leurs finances en réduisant leurs dépenses courantes telles que l’épicerie et les services de téléphonie et de câble (43 %), le divertissement (41 %), et les cafés et les repas au restaurant (32 %). Certains Canadiens visent la réduction des dettes accumulées sur leurs cartes de crédit (38 %) ou leurs marges de crédit (15 %).

« Parmi les Canadiens qui ont dépassé leur budget des Fêtes, certains tentent maintenant d’y remédier en apportant des modifications à court terme à leurs dépenses discrétionnaires, comme le divertissement et les cafés, explique Mme Taylor. Voilà pourquoi il est judicieux d’établir un budget, de le respecter et de faire le suivi de vos dépenses tout au long de l’année. »

Faits saillants, par province

Proportion des Canadiens qui ont respecté leur budget des Fêtes :
Ensemble du Canada 69 %
(même résultat que l'an dernier)
Colombie-Britannique 70 %
(même résultat que l'an dernier)
Alberta 69 %
(en baisse par rapport à 71 % l'an dernier)
Saskatchewan et Manitoba 70 %
(en hausse par rapport à 68 % l'an dernier)
Ontario 67 %
(en baisse par rapport à 68 % l'an dernier)
Québec 72 %
(en hausse par rapport à 71 % l'an dernier)
Provinces de l'Atlantique 67 %
(en hausse par rapport à 65 % l'an dernier)
Proportion des Canadiens qui ont dépensé plus qu'ils en avaient l'intention, comparativement à l'an dernier :
Ensemble du Canada 31 %
(même résultat que l'an dernier)
Colombie-Britannique 30 %
(même résultat que l'an dernier)
Alberta 31 %
(en hausse par rapport à 29 % l'an dernier)
Saskatchewan et Manitoba 30 %
(en baisse par rapport à 32 % l'an dernier)
Ontario 33 %
(en hausse par rapport à 32 % l'an dernier)
Québec 28 %
(en baisse par rapport à 29 % l'an dernier)
Provinces de l'Atlantique 33 %
(en baisse par rapport à 35 % l'an dernier)
Montant supplémentaire que les Canadiens ont dépensé, par rapport au montant qu'ils prévoyaient dépenser :
Ensemble du Canada 463,30 $
(en baisse de 3,80 $ par rapport à 467,10 $ l'an dernier)
Colombie-Britannique 439,60 $
(en baisse de 103,80 $ par rapport à 543,40 $ l'an dernier)
Alberta 504,20 $
(en baisse de 27,60 $ par rapport à 531,80 $ l'an dernier)
Saskatchewan et Manitoba 477,30 $
(en hausse de 68,90 $ par rapport à 408,40 $ l'an dernier)
Ontario 477,50 $
(en hausse de 11,80 $ par rapport à 465,70 $ l'an dernier)
Québec 402,00 $
(en baisse de 14,10 $ par rapport à 416,10 $ l'an dernier)
Provinces de l'Atlantique 533,80 $
(en hausse de 61,60 $ par rapport à 472,20 $ l'an dernier)

Le Sondage RBC sur les achats des Fêtes
Le sondage a été réalisé par l'intermédiaire du site Ipsos Je-Dis, panel en ligne national d'Ipsos Reid, auprès de 3 150 Canadiens. Les résultats proviennent d'un échantillon établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du dernier recensement, et de fournir un échantillon probabiliste approximatif. Les données ont été recueillies du 2 au 14 janvier 2013. Un échantillon aléatoire non pondéré de cette taille avec un taux de réponse de 100 % aurait une marge d'erreur de ± 2 %, 19 fois sur 20, par rapport au résultat que l'on aurait obtenu si l'ensemble de la population adulte canadienne avait été consultée.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Raymond Chouinard, Médias et relations publiques,
514 874-6556