Sauter la barre de navigation du haut

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Les Canadiens ont réduit de plus de 200 000 $ leur objectif d'épargne-retraite, selon un sondage RBC

Les Canadiens ont réduit de plus de 200 000 $ leur objectif d'épargne-retraite, selon un sondage RBC

TORONTO, le 6 février 2013— Près de la moitié (46 %) des Canadiens retraités et seulement un Canadien non retraité sur quatre (23 %) ont calculé le montant d'épargne qui leur sera nécessaire pour s'assurer une retraite confortable, selon le 23e Sondage RBC sur les REER (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre). En outre, les Canadiens qui ne sont pas encore à la retraite ont réduit leur objectif d'épargne-retraite (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre) de plus de 200 000 $. En effet, cet objectif se situait en moyenne à 564 000 $ en 2012, comparativement à 778 000 $ en 2011. Avant la retraite, les retraités avaient calculé qu'ils auraient besoin, en moyenne, de 347 000 $ à la retraite.

Au chapitre des objectifs d'épargne-retraite, l'écart entre les hommes et les femmes s'est considérablement rétréci, passant de 280 000 $ en 2011 à 86 000 $ en 2012. En 2011, l'objectif d'épargne-retraite des hommes se situait en moyenne à 732 000 $ ; en 2012, il a chuté de 42 % pour s'établir à 424 000 $. Chez les femmes, cet objectif, qui se situait à 452 000 $ en 2011, s'est accru de 13 % pour atteindre 510 000 $ en 2012.

« En ce qui a trait au pourcentage du revenu avant la retraite nécessaire à la retraite, les avis sont partagés. Pour certains, il s'agit de 75 %, pour d'autres, de 85 % ; certains vont même jusqu'à 110 %. Ce pourcentage varie selon chacun, affirme Jason Round, chef, Soutien à la planification financière, RBC Planification financière. Il est important d'avoir un objectif d'épargne-retraite ; toutefois, l'objectif n'est pas le même pour tous. Pour réaliser vos objectifs et vos rêves de retraite, vous devez vous appuyer sur un plan personnalisé qui tient compte de nombreux facteurs pertinents. »

En outre, selon le sondage RBC, la perception des Canadiens relativement à l'atteinte de leurs objectifs d'épargne-retraite (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre) est restée sensiblement la même depuis quatre ans. En effet, plus de la moitié des Canadiens (53 % en 2012) affirment être en avance, ou plus ou moins exactement au point où ils avaient prévu être, par rapport à ce qu'ils avaient prévu.

M. Round souligne que bien que l'on puisse se fonder sur des règles générales lorsque l'on planifie pour une retraite dans un avenir éloigné, quand approche le moment de celle-ci, les « moyennes » sont moins utiles. Tôt ou tard, il faut élaborer un plan correspondant à ce que sera concrètement votre situation à la retraite. Par exemple, voici des facteurs qui auront une incidence sur votre retraite :

Longévité : Le vieillissement de la population canadienne est une réalité. Selon Statistique Canada, les Canadiens âgés de 65 ans en 2012 peuvent s'attendre à passer plus de 20 ans à la retraite. En moyenne, on estime à 18 ans ou plus la durée de la retraite pour les hommes ; pour les femmes, à 21 ans ou plus. La retraite ne se résume pas à une seule étape dans la vie d'une personne, elle correspond plutôt à une série d'étapes. Même si vous vivez plus longtemps, vos conditions de vie ne resteront pas nécessairement les mêmes. De quelle façon les différentes étapes toucheront-elles votre épargne-retraite ?

Santé : Votre état de santé peut influer sur la façon dont vous vivez vos années de retraite, ainsi que sur votre revenu de retraite. Près du tiers (30 %) des retraités affirment que le coût des soins de santé compte parmi leurs principales préoccupations à la retraite. Avez-vous des problèmes de santé ? Avez-vous envisagé comment vous vous assurerez une retraite en santé ? Avez-vous songé aux coûts liés à des problèmes de santé existants ou potentiels ?

Inflation : Le tiers des Canadiens retraités (32 %) affirment que l'inflation – et son incidence potentielle sur leurs finances à la retraite – figure parmi leurs principales préoccupations. Qu'avez-vous fait pour tenir compte de l'inflation ? Comment maintiendrez-vous un niveau de revenu durable à la retraite, dans des circonstances imprévisibles ?

Travail : Au Canada, 42,4 % de la population active se situe dans la tranche des 45 à 64 ans, un pourcentage record selon le recensement de 2011. Les Canadiens sont de plus en plus nombreux à continuer de travailler après l'âge de la retraite ou à retourner au travail une fois à la retraite. Selon le sondage RBC, 27 % des Canadiens ne prendront jamais leur retraite et 23 % prévoient démarrer une entreprise pendant cette période de leur vie. À la retraite, croyez-vous que vous cesserez complètement de travailler ou que vous retournerez au travail ?

« La planification en vue de la retraite ne se résume pas à l'atteinte d'un objectif financier quantifiable ; elle doit englober des conseils financiers qui tiennent compte de tous les aspects de la retraite, de façon à ce que vous puissiez mener le mode de vie que vous envisagez » a ajouté M. Round.

Les conseils, ressources et outils interactifs de RBC en matière de planification financière
Le Centre d'expertise RBC offre gratuitement des conseils, des ressources et des outils en ligne pour la planification de la retraite et la planification successorale, y compris de l'information sur les REER, la calculatrice REER-MATIQUE® et des renseignements sur le Régime d'accession à la propriété du gouvernement fédéral. De plus, maGestionFinancière, un outil de gestion financière en ligne complet, offre aux particuliers clients de RBC Banque en direct la possibilité d'établir un budget et de faire le suivi de leurs habitudes de consommation, sans frais, et d'accéder aux applications fiscales de H&R Block au moyen du nouvel outil monCentre fiscal, pour les aider à gérer et à planifier leurs impôts.

À propos du 23e sondage annuel sur les REER de RBC
Le 23e Sondage RBC sur les REER a été mené par Ipsos Reid du 24 octobre au 27 novembre 2012 au moyen d'entrevues réalisées auprès d'un échantillon aléatoire de 1 225 Canadiens d'âge adulte (âgés de 18 ans ou plus). Les résultats proviennent d'un échantillon établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du dernier recensement. Les échantillons par quotas avec pondération visent à fournir un échantillon probabiliste approximatif. Un échantillon aléatoire pondéré de 1 225 répondants canadiens, avec un taux de réponse de 100 %, aurait une marge d'erreur de ±3 %, 19 fois sur 20.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Raymond Chouinard, RBC, 514 874-6556

 

Sujets connexes