Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > RBC fera l'acquisition des activités canadiennes de financement automobile de Ally

RBC fera l'acquisition des activités canadiennes de financement automobile de Ally

L'acquisition fait de RBC un chef de file du financement automobile au Canada

TORONTO, le 23 octobre 2012 - La Banque Royale du Canada (RY sur TSX et NYSE) a annoncé aujourd'hui la conclusion d'une entente définitive visant l'acquisition des activités de financement automobile et de dépôt de Ally Financial Inc. (« Ally Canada ») au Canada pour le montant de 1,4 milliard de dollars canadiens, déduction faite de capitaux excédentaires. Sous réserve de certaines conditions de clôture et y compris l’acquisition par RBC des capitaux excédentaires de Ally Canada, l’opération se soldera par une contrepartie totale se situant entre 3,1 et 3,8 milliards de dollars, selon le montant du dividende prélevé par le vendeur avant la conclusion de l'opération. L'acquisition est conforme à la priorité stratégique de RBC, qui consiste à être le premier fournisseur de services financiers au Canada.

« Ally Canada permettra à RBC d'exercer ses activités de financement automobile aux particuliers et aux entreprises à plus grande échelle, et de renforcer sa position de chef de file du marché canadien du financement automobile, a déclaré Dave McKay, chef de groupe, Services aux particuliers et aux entreprises, RBC. Le secteur du financement automobile est des plus dynamiques, et l'acquisition nous permettra de mettre à profit nos forces actuelles, y compris nos capacités de vente croisée. »

RBC fait l'acquisition d'un chef de file du secteur du financement automobile canadien qui offre du financement sur stocks à plus de 580 concessionnaires automobiles du pays. Son secteur consommateurs offre du crédit aux consommateurs canadiens par l'intermédiaire d'environ 1 600 concessionnaires et a consenti quelque 450 000 prêts à la consommation. Les entités juridiques acquises sont Ally Credit Canada Ltd. et ResMor Trust Company. La valeur comptable des actifs acquis au 30 septembre 2012 s'élevait à 3,4 milliards de dollars, montant qui ne tient pas compte du dividende prélevé avant la conclusion de l'opération. L’investissement net de 1,4 milliard de dollars comprend une prime de 0,6 milliard de dollars par rapport à la valeur comptable.

Le regroupement des activités Ally Canada avec celles de RBC établira cette dernière comme chef de file du marché canadien du financement automobile, grâce notamment aux comptes clients s'élevant à environ 24 milliards de dollars et à l'offre de financement sur stocks à plus de 890 concessionnaires. Le secteur consommateurs de RBC offrira du financement à la consommation par l'intermédiaire de quelque 4 000 concessionnaires. Le portefeuille combiné comptera plus de un million de prêts à la consommation.

RBC s'attend à ce que les activités de Ally Canada permettent à elles seules de dégager un bénéfice net d'environ 120 millions de dollars au cours des douze mois suivant la conclusion de l'opération (exception faite des coûts d'intégration, de l'amortissement des immobilisations incorporelles et des coûts de l'opération), selon une moyenne estimative des comptes clients d'environ 9 milliards de dollars.

RBC a également annoncé aujourd'hui la conclusion d'une entente avec General Motors du Canada aux termes de laquelle RBC deviendra un fournisseur de ses prêts subventionnés à la conclusion de l'opération. Un prêt subventionné est un prêt automobile à faible taux d'intérêt subventionné par le fabricant.

Il est prévu que l'opération contribuera de façon modeste au bénéfice par action au cours de l'année suivant sa clôture. À la conclusion de l'opération, le ratio du capital de première catégorie de RBC, établi à 13,0 pour cent au 31 juillet 2012, devrait être réduit, sur une base pro forma, d'environ 60 points de base. Nous estimons qu'au titre du régime de Bâle III, le ratio des capitaux propres de première catégorie de RBC demeurera supérieur à huit pour cent après la conclusion de l'opération, grâce à notre solide situation au chapitre du capital et à la génération de capital à l'interne.

L’opération se fera sous réserve des conditions de clôture habituelles, notamment l'obtention des approbations réglementaires et autres, et devrait être conclue au cours du premier trimestre civil de 2013.

RBC Marchés des Capitaux a agi à titre de conseiller financier de la Banque Royale du Canada dans cette opération.

Conférence téléphonique
Une conférence téléphonique relative à la présente annonce aura lieu le 23 octobre 2012, de 8 h 30 à 9 h (HE). Elle comprendra des allocutions de hauts dirigeants de RBC suivies d'une brève période de questions et réponses avec les analystes.

Les parties intéressées peuvent accéder à cette conférence en direct en mode d'écoute seulement, par téléphone, en composant les numéros d'accès suivants :

Appels locaux : 416 340-2217
D'ailleurs en Amérique du Nord, sans frais : 866 696-5910
Appels internationaux, sans frais : 800 8989-6336

Le code d'accès est 4139509# pour tous les numéros. Il est recommandé d'appeler entre 8 h 20 et 8 h 30 (HE).

Le matériel de présentation qui sera cité durant la conférence téléphonique sera accessible sur le site Web à l'adresse www.rbc.com/investisseurs.

Un enregistrement de la conférence téléphonique sera accessible à compter de 9 h 30 (HE) le 23 octobre 2012, jusqu'au 22 janvier 2013, au numéro 905 694-9451 (appels locaux) ou 800 408-3053 (d'ailleurs en Amérique du Nord), code d'accès 7862644#.

RBC
La Banque Royale du Canada (RY aux bourses de Toronto et de New York) et ses filiales exercent leurs activités sous la marque RBC. RBC est la plus grande banque du Canada au chapitre de l’actif et de la capitalisation boursière, et l’une des plus importantes banques à l’échelle mondiale au chapitre de la capitalisation boursière. L’une des plus importantes sociétés de services financiers diversifiés en Amérique du Nord, elle offre, à l’échelle mondiale, des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, des services de gestion de patrimoine, des services d’assurance, des services à la grande entreprise et de banque d’investissement, ainsi que des services aux investisseurs. Elle compte environ 80 000 employés à temps plein et à temps partiel qui servent au-delà de 15 millions de clients, particuliers, entreprises, administrations publiques et clients institutionnels, par l'intermédiaire de bureaux au Canada, aux États-Unis et dans 51 autres pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site rbc.com.

Mise en garde concernant les déclarations prospectives
Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué peuvent être réputées constituer des déclarations prospectives aux termes de certaines lois sur les valeurs mobilières, et notamment des « mesures refuges » (safe harbor) de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et de toutes les lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables. Ces déclarations prospectives comprennent, notamment, des énoncés portant sur l'incidence prévue de l'acquisition des activités de financement automobile de Ally Financial Inc. sur le calendrier et sur l'étendue de l'acquisition, ainsi que d'autres énoncés sans lien avec des faits historiques. Les mots « peuvent », « pourraient », « devraient », « soupçonner », « perspectives », « croire », « projeter », « prévoir », « estimer », « s'attendre », « se proposer » et l'emploi du conditionnel et du futur, ainsi que les mots et expressions semblables, visent à dénoter des déclarations prospectives.

De par leur nature même, les déclarations prospectives reposent sur des hypothèses et font l’objet d’incertitudes et de risques intrinsèques pouvant faire que les prédictions, prévisions, projections, attentes et conclusions et autres déclarations prospectives , y compris les déclarations au sujet de l'acquisition des activités de financement automobile de Ally Financial Inc. par la Banque Royale du Canada, ne se matérialisent pas. Nous déconseillons aux lecteurs de se fier indûment à ces déclarations, étant donné que nos résultats réels pourraient différer sensiblement des attentes exprimées dans ces déclarations prospectives en raison d’un certain nombre de facteurs importants. Ces facteurs comprennent, notamment, la possibilité que l’opération envisagée ne soit pas conclue ou ne soit pas conclue dans les délais prévus parce que les approbations réglementaires et d'autres approbations ne sont pas reçues ou que d’autres conditions de clôture ne sont pas remplies, ou ne le sont pas dans les délais voulus, que la Banque Royale du Canada et Ally Financial Inc. soient tenues de modifier les conditions de l’opération envisagée pour obtenir l’approbation réglementaire, ou que les avantages escomptés de l’opération ne se matérialisent pas en raison d’éléments tels que la vigueur de l’économie et des facteurs concurrentiels dans les régions où la Banque Royale du Canada et Ally Financial Inc. exercent leurs activités ; l’incidence des modifications apportées aux lois
et règlements qui régissent les services financiers et leur mise en application ; les effets de la concurrence sur les marchés où la Banque Royale du Canada et Ally Financial Inc.exercent leurs activités ; les procédures judiciaires ou réglementaires et les actions en justice ; l'aptitude de la
Banque Royale du Canada à réaliser l'acquisition des activités de financement automobile de Ally Financial Inc.au Canada et à les intégrer avec succès ; et d’autres facteurs qui pourraient influer sur les résultats futurs de la Banque Royale du Canada et de Ally Financial Inc.au chapitre des activités de financement automobile au Canada, y compris la mise au point et le lancement, en temps opportun, de nouveaux produits et services, la capacité de la Banque Royale du Canada de réaliser la vente croisée de plus de produits aux consommateurs, et les changements technologiques.

Nous avisons les lecteurs que la liste des facteurs importants qui précède n’est pas exhaustive. Des renseignements supplémentaires sur ces facteurs et d'autres facteurs sont fournis dans notre Rapport aux actionnaires du troisième trimestre 2012 et dans notre Rapport annuel 2011. Les hypothèses économiques à caractère général qui sous-tendent les déclarations prospectives que contient le présent communiqué sont formulées dans la rubrique « Vue d'ensemble et perspectives » de notre Rapport annuel 2011 et dans les perspectives et priorités pour chacun de nos secteurs d’exploitation dans la rubrique « Examen de la conjoncture économique, des marchés et du contexte réglementaire et perspectives » de notre Rapport aux actionnaires du troisième trimestre 2012. À moins que la loi ne l'exige, la Banque Royale du Canada n’assume aucune obligation d'actualiser les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué.

- 30 -

Contact – médias :
Kerry Gaetano, chef, Communications, Services bancaires aux particuliers et aux entreprises et Assurance, kerry.gaetano@rbc.com, 905 816-5583 ou 647 281-2931

Matt Gierasimczuk, matthew.gierasimczuk@rbc.com, premier directeur, Communications, 416 974-2124

Personne-ressource, analystes :
Amy Cairncross, vice-présidente et chef, Relations avec les investisseurs, amy.cairncross@rbc.com, 416 955-7803

Robert Colangelo, directeur général associé, Relations avec les investisseurs, robert.colangelo@rbc.com, 416 955-2049