Sauter la barre de navigation du haut

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > L'Asie Pacifique se montre résiliente face aux défis économiques internationaux, créant de la richesse pour les " Voisins Millionnaires "

L'Asie Pacifique se montre résiliente face aux défis économiques internationaux, créant de la richesse pour les " Voisins Millionnaires "

Capgemini  et RBC Gestion de patrimoine

Une croissance soutenue, mais inégale, fait que l’Asie pacifique compte la plus grande population d’individus fortunés au monde

format pdf (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre)

Singapour, Hong Kong, Paris, le 19 septembre 2012 - La croissance saine du produit intérieur brut (PIB) de l'Asie pacifique et une base d'entreprenariat solide ont aidé la région à dépasser l'Amérique du Nord en termes d'hébergement de la plus grande population d'individus fortunés (IF1) au monde, conclut le Rapport sur la richesse en Asie Pacifique 2012 publié aujourd’hui par Capgemini et RBC Gestion du patrimoine. Le Rapport sur la richesse en Asie pacifique fournit une évaluation du marché des IF avec une analyse des moteurs économiques, des moteurs de la performance du marché et les comportements d’investissement des IF dans la région Asie pacifique.

L’Asie pacifique voit une croissance soutenue, mais inégale, du segment des IF.
Le Rapport montre que la population des IF d’Asie pacifique a augmenté d’1,6 %, soit deux fois le taux de population globale d’IF en 2011, atteignant 3,37 millions et surpassant l’Amérique du Nord pour la première fois. L’Asie pacifique possédait 7 des 20 populations d’IF croissant le plus rapidement au monde en 2011, moins que les 8 qu’elle avait en 2010 et que les 14 en 2009. La croissance de la population d’IF était soutenue mais inégale, avec une croissance solide en Thaïlande (12,8 %), en Indonésie (8,2 %), en Chine (5,2 %) et au Japon (4,8 %), compensant les baisses significatives sur les principaux marchés de l’Inde (18 %) et de Hong Kong (17,4 %), qui avaient mené la croissance au cours des deux dernières années.

Le rapport montre également que la richesse est de plus en plus concentrée géographiquement dans la région, avec 76,1 % des IF situés au Japon, en Chine et en Australie en 2011, soit plus que les 74,4 % de 2010.

1On définit les FI comme les personnes ayant des actifs de placement d’1 million de dollars US ou plus, à l’exclusion des résidences principales, des objets de collection, des biens de consommation et des biens de consommation durables. Dans l’analyse de l’APWR, nous distinguons également les IF en trois catégories distinctes : ceux ayant entre 1 et 5 millions de dollars US en actifs de placement (aussi appelés « voisins millionnaires ») ; ceux possédant entre 5 et 30 millions de dollars US (aussi appelés « millionnaires moitié de gamme »), et ceux possédant 30 millions ou plus de dollars US (les « individus extrêmement riches »).

La population et le patrimoine des « Voisins millionnaires  » ont augmenté en 2011, malgré les vents contraires

Tandis que le patrimoine des milieux de gamme et des IEF a chuté de 5,2 % et 1,9 % respectivement en 2011, du fait de leur exposition aux actifs à haut risque, les « Voisins millionnaires »2 de la région ont vu un accroissement de leur population générale (de 1,5 %), et de leur patrimoine (1,9 %). Cela est en partie dû au fait que l’économie de l’Asie pacifique, à l’exclusion du Japon, a continué de croître plus rapidement que celle des autres régions majeures, affichant une croissance de 6,5 % du PIB en 2011, par rapport à une croissance du PIB mondial de 2,7 %. La Chine et l’Inde, les géants émergents d’Asie pacifique, ont été des contributeurs essentiels à la richesse, avec une croissance du PIB de 9,2 % et 6,9 % respectivement en 2011, qui étaient des taux bas par rapport aux normes historiques, mais toujours mieux que ceux des grandes économies.

En 2011, l’Asie pacifique a eu sa part de défis économiques tandis qu’elle était aux prises avec l’impact de la crise de la zone euro et l’effondrement des demandes venant de l’étranger, et avec une multitude de défis intérieurs comme l’effondrement des prix de propriété, la paralysie politique, et l’inflation. La région a également été fortement exposée aux sorties de capitaux internationaux. La Chine et l’Inde ont vu 1,60 milliards et 4,09 milliards de dollars en fonds d’investissements institutionnels étrangers quitter leurs marchés. Les conclusions du rapport montrent que cela a eu un impact négatif sur le patrimoine global des IF, qui a décliné de 1,1 %.

« L’Asie pacifique continuera probablement de faire face à des défis internes comme une forte inflation et à des facteurs internationaux comme une économie faibles en Europe », a affirmé Jean Lassignardie, en charge des ventes et du marketing de l’activité mondiale services financiers chez Capgemini. « Cependant, la nature diversifiée des exportations et des économies d’Asie pacifique signifient que les perspectives pour la région en général restent solides. »

Les entrepreneurs et les industries ayant cherché à améliorer la richesse sociale vont générer une nouvelle vague d’enrichissement pour les IF

L’entreprenariat reste un moteur majeur de la richesse en Asie pacifique, comptant pour plus de la moitié des patrimoines d’IF en Asie pacifique. Les entrepreneurs sont fortement impliqués dans une grande variété d’industries régionales, incluant l’automobile, les soins de santé, les technologies de l’information et le secteur manufacturier, qui ont contribué à l’expansion des IF, bien que la croissance de 2011 ait été freinée par les problèmes économiques mondiaux. Le rapport prédit que les industries visant à améliorer la richesse de la société, comme les services financiers, l’éducation, les soins de santé et la valeur ajoutée manufacturière, mèneront la prochaine vague d’enrichissement des IF.

« Alors que les économies émergentes progressent, l’industrie va probablement se concentrer sur les secteurs qui peuvent distribuer de la richesse et du bien-être plus largement à travers la population, » affirme Georges Lewis, directeur du groupe RBC Gestion du patrimoine. « Les entrepreneurs qui peuvent établir des entreprises concentrées sur l’amélioration de la richesse sociale, ou y investir, seront bien positionnées pour faire croître leur patrimoine de placement. »

Une perspective optimiste pour l'économie de l'Asie pacifique et le patrimoine des IF

Les conditions macroéconomiques internationales, régionales et locales resteront des moteurs essentiels pour le segment des IF. Si l’on regarde vers l’avenir, l’économie de l’Asie pacifique, à l’exclusion du Japon, devrait croître de 6,1 % en 2012 et de 6,6 % en 2013, menée par la Chine et l’Inde, qui devraient rester les économies croissant le plus rapidement au monde. La performance de classes d’actifs variées et l’état du secteur des affaires dans chacun des marchés devraient également être déterminants pour la croissance du patrimoine des IF d’Asie pacifique, compte tenu de la forte dépendance actuelle aux titres et à l’immobilier dans les allocations du portefeuille, et l’importance de l’entreprenariat dans la région.

2Les « Voisins millionnaires » comptent pour 91,5 % de la population totale d’IF dans la région, et possèdent d’un à cinq millions de dollars US en patrimoine investissable.

3Voir le Rapport sur la richesse dans le monde en 2011.

Le Rapport 2012 sur la richesse en Asie pacifique
Le Rapport sur la richesse en Asie pacifique, qui en est maintenant à sa septième année, est le produit du travail mené par Capgemini et RBC Gestion de patrimoine pour mieux comprendre les besoins du marché des individus fortunés. Le rapport se concentre sur 10 pays et territoires principaux, qui comptent pour 91,5 % du produit intérieur brut de la région : l’Australie, la Chine, Hong Kong, l’Inde, l’Indonésie, la Thaïlande, le Japon, Singapour, la Corée du Sud et Taïwan. Pour télécharger le rapport complet, visitez www.capgemini.com/apwr12 (ouvre un site Web externe dans une nouvelle fenêtre).

À propos de Capgemini
Fort d’environ 120 000 collaborateurs et présent dans 40 pays, Capgemini est l’un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance. Le Groupe a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de 9,7 milliards d’euros. Avec ses clients, Capgemini conçoit et met en œuvre les solutions business et technologiques qui correspondent à leurs besoins et leur apporte les résultats auxquels ils aspirent. Profondément multiculturel, Capgemini revendique un style de travail qui lui est propre, la « Collaborative Business ExperienceTM », et s’appuie sur un mode de production mondialisé, le « Rightshore® ». Plus d’informations sur : www.capgemini.com/financialservices (ouvre un site Web externe dans une nouvelle fenêtre).

Grâce à une expertise sectorielle pointue, des offres de services innovantes et un système de production mondialisé de nouvelle génération, l’entité Services Financiers de Capgemini répond aux besoins de plus en plus sophistiqués du secteur des services financiers. Fort d’un réseau de 21 000 experts au service de plus de 900 clients dans le monde, Capgemini accompagne les leaders de la banque, de l’assurance et des marchés financiers afin de leur permettre d’obtenir des résultats tangibles et durables.
Plus d’informations sur : www.capgemini.com/financialservices (ouvre un site Web externe dans une nouvelle fenêtre).

Rightshore® est une marque de commerce de Capgemini.

À propos de RBC Gestion du patrimoine
RBC Gestion de patrimoine (ouvre un nouvelle fenêtre) est l’un des plus grands gestionnaires de patrimoine mondiaux*. RBC Gestion de patrimoine sert directement les individus riches, fortunés et extrêmement fortunés au Canada, aux États-Unis, en Afrique et en Asie, avec un ensemble complet de services bancaires, d’investissement, de fiducie et autres solutions de gestion de patrimoine. L’entreprise fournit également des produits de gestion d’actifs et des services, directement et à travers les tiers distributeurs de la RBC aux clients, institutions et individus, à travers son entreprise RBC Gestion mondiale d’actifs (qui inclut la gestion d’actifs BlueBay). RBC Gestion de patrimoine a plus de 562 milliards de dollars canadiens d’actifs sous son administration, 324 milliards de dollars canadiens d’actifs sous sa gestion et environ 4 300 consultants financiers, conseillers, banquiers privés et spécialistes des fiducies .

À propos de la RBC
La Banque Royale du Canada (ouvre un nouvelle fenêtre) (RY sur le TSX et le NYSE) et ses filiales, exercent leur activité sous le nom RBC. Nous sommes la plus grande banque du Canada, telle que mesurée par les actifs et les capitalisations du marché, et parmi les plus grandes banques au monde, selon les capitalisations du marché. Nous sommes l’une des sociétés leaders de divers services financiers en Amérique du Nord, et fournissons des services bancaires personnels et commerciaux, des services de gestion de patrimoine, des assurances, des services bancaires pour les entreprises et les investisseurs et des services d’investissement sur une base internationale. Nous employons environ 80 000 personnes à temps plein et partiel, qui servent plus de 15 millions d’individus, d’entreprises, de clients du secteur public et institutionnel à travers nos bureaux au Canada, aux États-Unis et dans 51 autres pays. Pour de plus amples informations, rendez-vous au rbc.com (ouvre un nouvelle fenêtre).

*Scorpio Partnership Référence KPI des services bancaires internationaux privés 2012. Aux États-Unis, les titres sont offerts par RBC Gestion de patrimoine, une division de RBC Marchés des capitaux, LLC, une filiale en propriété exclusive de la Banque Royale du Canada, membre du NYSE/FINRA/SIPC.

Contact RBC Gestion de Patrimoine :
Claire Holland (Amérique du Nord)
+1 416 974 2239

Paul French (EMEA), +44 (0) 20 7002 2013

Contact Capgemini :
Stephen Bosk, (Amérique du Nord),
Weber Shandwick pour Capgemini, +1 212 445 8491
Marta Saez, (EMEA)
Weber Shandwick pour Capgemini
+44 20 7067 0524