Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Selon le World Wealth Report 2012, le nombre de millionnaires dans le monde augmente légèrement, mais leur capacité d'investissement diminue

Selon le World Wealth Report 2012, le nombre de millionnaires dans le monde augmente légèrement, mais leur capacité d'investissement diminue

Capgemini  et RBC Gestion de patrimoine

L'Asie-Pacifique surpasse toutes les régions au chapitre du nombre de particuliers fortunés, mais l'Amérique du Nord demeure première en ce qui a trait à la richesse des particuliers fortunés

format pdf  

TORONTO, PARIS, June 19, 2012 - Selon le World Wealth Report 2012, publié ce jour par Capgemini et son nouveau partenaire Royal Bank of Canada (RBC) Gestion de patrimoine, le patrimoine des particuliers (fortunés1) a diminué dans toutes les régions en 2011, à l'exception du Moyen-Orient. Cette baisse de 1,7 % est la première depuis la crise économique mondiale de 2008, année au cours de laquelle le patrimoine des millionnaires a diminué de 19,5 %.

Selon la 16e édition du World Wealth Report, le nombre de particuliers fortunés a augmenté de 1,6 % en Asie-Pacifique pour atteindre 3,37 millions en 2011. Ainsi, cette région est pour la première fois en tête de celles qui comptent le plus grand nombre de millionnaires devant l'Amérique du Nord qui en compte 3,35 millions. Cette dernière reste la région qui concentre la plus grande partie du patrimoine avec 114 000 milliards de dollars, contre 107 000 milliards de dollars pour la région Asie-Pacifique.

1Les particuliers fortunés (HNWI, high net worth individuals) désignent les individus qui possèdent au moins 1 million de dollars d'actifs investissables, hors résidence principale, objets de collection, consommables et biens de consommation durables.

Le nombre des millionnaires a augmenté légèrement, mais leur capacité d'investissement a diminué

Après avoir fortement progressé en 2010 (+ 8,3 %), le nombre des particuliers fortunés dans le monde a augmenté de 0,8 % pour atteindre 11 millions en 2011. Cette croissance est largement imputable aux particuliers fortunés qui disposent de 1 à 5 millions de dollars de patrimoine. Ce groupe, qui a progressé de 1,1 %, représente 90 % des millionnaires dans le monde. À titre de comparaison, la richesse des grandes fortunes dans le monde en 2011 a diminué de 1,7 % pour atteindre 420 000 milliards de dollars (contre une augmentation de 9,7 % en 2010, totalisant 427 000 milliards de dollars). Le nombre des particuliers les plus fortunés dans le monde2 a chuté de 2,5 % en 2011 et leur richesse a diminué de 4,9 % après une augmentation en 2010 de respectivement 10,2 % et 11,5 %.

Dans le classement des pays qui comptent le plus grand nombre de millionnaires, la Corée du Sud devance l'Inde à la 12e place, tandis que les trois premiers pays (États-Unis, Japon et Allemagne) regroupent 53,3 % des particuliers fortunés, soit en légère hausse par rapport à 2010 (53,1 %). Parmi les douze premiers pays, le Brésil enregistre le taux de croissance le plus élevé avec + 6,2 % du nombre de millionnaires.

Pour George Lewis, chef de groupe, RBC Gestion de patrimoine : « Un plus grand nombre de particuliers a dépassé un million de dollars de revenus disponibles en 2011, mais leur patrimoine a diminué dans l'ensemble, en raison de la volatilité du marché. Il est intéressant de constater que, pour la première fois cette année l'Asie-Pacifique est la région qui compte le plus grand nombre de millionnaires. Toutefois, les pertes enregistrées sur des marchés clés tels que Hong Kong et l'Inde indiquent que la richesse a globalement diminué en Asie-Pacifique ».

2Les particuliers les plus fortunés (ultra HNWI) dans le monde désignent les individus qui possèdent au moins 30 millions de dollars d'actifs investissables, hors résidence principale, objets de collection, consommables et biens de consommation durables.

2011 a été la deuxième période la plus volatile au cours des 15 dernières années

Suite à une période de quasi normalité en 2010, les niveaux de volatilité se sont envolés en 2011 pour atteindre un sommet en novembre en raison des craintes sur la contagion potentielle de la crise de la dette de la zone Euro à certaines grandes économies.

Pour Jean Lassignardie, directeur des ventes et du marketing de l'activité mondiale services financiers chez Capgemini :  « L'Europe reste la première préoccupation des investisseurs, car des crises répétées sont susceptibles de paniquer les marchés. D'autres facteurs, tels que les performances économiques de la Chine, les fluctuations des marchés matures, les changements de leadership politique dans le monde et les décisions politiques, seront déterminants dans l'augmentation ou la diminution des patrimoines en 2012 ».

L'incertitude économique et la volatilité des marchés en 2011 suscitent la peur du risque chez les investisseurs

Face à l'incertitude, de nombreux investisseurs se sont tournés vers des valeurs refuges en 2011. Les moteurs économiques de la richesse ont également été diversifiés. Ils ont affecté diverses classes d'actifs et ont produit des résultats variables : les actions et les matières premières ont été moins performants, les investissements tangibles ont perdu de la valeur, les investisseurs préférant préserver leur capital se sont tournés vers les investissements monétaires et les obligations. Les obligations ont constitué la catégorie d'actifs la plus performante : le prix des bons du Trésor américains à long terme a atteint des sommets historiques.

En conclusion, le rapport indique que les clients fortunés devront se préparer à la volatilité permanente des marchés et à la durabilité des performances à deux vitesses, avec des rendements susceptibles d'être extrêmement positifs ou extrêmement négatifs, plutôt que répartis également.

À propos du World Wealth Report
Le rapport annuel World Wealth Report est la référence mondiale en matière de suivi des particuliers fortunés et d'évaluation de la dimension de ce marché par l'examen des facteurs économiques mondiaux, des comportements d'investissement des particuliers fortunés et des tendances liées au rendement de l'actif. La 16e édition annuelle du World Wealth Report est publiée par Capgemini en collaboration avec RBC Gestion de patrimoine.

Pour en savoir plus ou télécharger le World Wealth Report 2012, rendez-vous sur www.capgemini.com/worldwealthreport.

À propos de Capgemini
Fort d'environ 120 000 collaborateurs et présent dans 40 pays, Capgemini est l'un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l'infogérance. Le Groupe a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires de 9,7 milliards d'euros. Avec ses clients, Capgemini conçoit et met en œuvre les solutions business et technologiques qui correspondent à leurs besoins et leur apporte les résultats auxquels ils aspirent. Profondément multiculturel, Capgemini revendique un style de travail qui lui est propre, la " Collaborative Business Experience™ ", et s'appuie sur un mode de production mondialisé, le " Rightshore® ".

Plus d'informations sur : www.capgemini.com.

Grâce à une expertise sectorielle pointue, des offres de services innovantes et un système de production mondialisé de nouvelle génération, l'entité Services Financiers de Capgemini répond aux besoins de plus en plus sophistiqués du secteur des services financiers. Fort d'un réseau de 21 000 experts au service de plus de 900 clients dans le monde, Capgemini accompagne les leaders de la banque, de l'assurance et des marchés financiers afin de leur permettre d'obtenir des résultats tangibles et durables.

Plus d'informations sur : www.capgemini.com/financialservices

Rightshore® est une marque de commerce de Capgemini.

RBC Gestion de patrimoine
RBC Gestion de patrimoine est l'un des dix plus importants gestionnaires de patrimoine au monde*. RBC Gestion de patrimoine sert directement des clients aisés, fortunés et très fortunés au Canada, aux États-Unis, en Amérique latine, en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie en leur offrant une gamme complète de services bancaires, de services de placement, de services de fiducie et d'autres solutions de gestion de patrimoine. Elle fournit en outre aux clients institutionnels et aux particuliers des produits et des services de gestion d'actifs directement et par l'intermédiaire de RBC et de distributeurs externes, au moyen de sa division RBC Gestion mondiale d'actifs (qui comprend BlueBay Asset Management). RBC Gestion de patrimoine compte plus de 560 milliards de dollars canadiens d'actifs sous administration, plus de 322 milliards de dollars canadiens d'actifs sous gestion et quelque 4 300 conseillers financiers, banquiers privés et chargés de comptes des services fiduciaires.

RBC
La Banque Royale du Canada (RY aux bourses de Toronto et de New York) et ses filiales exercent leurs activités sous la marque RBC. RBC est la plus grande banque du Canada au chapitre de l'actif et de la capitalisation boursière, et l'une des plus importantes banques à l'échelle mondiale au chapitre de la capitalisation boursière. Elle est l'une des plus importantes sociétés de services financiers diversifiés en Amérique du Nord. Elle offre, à l'échelle mondiale, des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, des services de gestion de patrimoine, des services d'assurance, des services à la grande entreprise et de banque d'investissement, ainsi que des services de traitement des opérations. Elle compte environ 74 000 employés à temps plein et à temps partiel qui servent au-delà de 15 millions de clients, particuliers, entreprises, administrations publiques et clients institutionnels, par des bureaux au Canada, aux États-Unis et dans 51 autres pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site rbc.com.

*Classement Global Private Banking KPI Benchmark 2011 de Scorpio Partnership. Aux États-Unis, les titres sont offerts par l'intermédiaire de RBC Gestion de patrimoine, division de RBC Marchés des Capitaux, SARL, filiale en propriété exclusive de la Banque Royale du Canada. Membre du NYSE, de la FINRA et de la SIPC.

Contact RBC Gestion de Patrimoine :

Paul French (EMEA), +44 (0) 20 7002 2013

Contact Capgemini :
Nicolas Atlan, 01 47 54 50 71