Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > À la recherche de conseils sur la retraite ? Les Canadiens en général pourraient tirer profit de l'approche des baby-boomers quasi-retraités propriétaires d'entreprise, selon un sondage RBC

À la recherche de conseils sur la retraite ? Les Canadiens en général pourraient tirer profit de l'approche des baby-boomers quasi-retraités propriétaires d'entreprise, selon un sondage RBC

TORONTO, le 17 avril 2012— Les baby-boomers quasi-retraités propriétaires d'entreprise sont plus efficaces dans leur planification financière et beaucoup plus actifs dans leur préparation à la retraite que les Canadiens en général, selon le 22e sondage annuel de RBC sur les REER.

En effet, 54 % des baby-boomers quasi-retraités propriétaires d'entreprise, comparativement à 38 % de la population canadienne en général, revoient et mettent à jour régulièrement leur plan financier et l'ont à l'esprit lorsqu'ils prennent d'importantes décisions financières. Par conséquent, près des deux tiers (65 %) des baby-boomers quasi-retraités propriétaires d'entreprise estiment qu'en ce qui concerne leur épargne pour la retraite, ils en sont plus ou moins exactement au point où ils avaient prévu être, comparativement à une proportion de 51 % dans la population canadienne en général.

« En raison de leur esprit d'entrepreneuriat et et de leur sens des responsabilités à l'égard de leur avenir financier, les baby-boomers quasi-retraités propriétaires d'entreprise considèrent la planification financière comme une priorité , a déclaré Michael Feaver, premier directeur, Initiatives stratégiques, RBC. Dans l'ensemble, ils sont plus efficaces en matière de planification de la retraite et ils commencent à investir à un plus jeune âge que les Canadiens en général, ce qui leur donne plus de souplesse et de contrôle une fois à la retraite. Les finances d'une entreprise requièrent une stratégie rigoureuse et à long terme ; il en va de même pour les finances personnelles. »

Selon le sondage, les priorités (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre) des baby-boomers quasi-retraités propriétaires d'entreprise diffèrent de celles de la population canadienne en général : ils accordent plus d'importance à l'épargne retraite qu'à la réduction de leurs dettes, qui est la principale priorité des Canadiens en général.

Cependant, les baby-boomers quasi-retraités propriétaires d'entreprise et les Canadiens en général ont une chose en commun : le montant de l'épargne estimée nécessaire pour assurer une retraite confortable a augmenté. Chez les baby-boomers quasi-retraités propriétaires d'entreprise, ce montant a augmenté de 16 % pour atteindre 1,1 million de dollars, comparativement à 968 000 $ en 2010. Chez les Canadiens en général, ce montant a augmenté de 20 % par rapport à 2010, pour atteindre 601 000 $.

« Les baby-boomers quasi-retraités propriétaires d'entreprise sont plus autonomes et ont investi davantage de leur temps et de leur argent dans la préparation à la retraite, a déclaré Jason Round, chef, Soutien à la planification financière, RBC Planification financière. Comme la retraite pour les Canadiens dure maintenant de 15 à 20 ans, en moyenne, il est important de prendre le temps d'établir un plan financier qui vous permettra d'atteindre vos objectifs et de mener le mode de vie que vous souhaitez durant cette période. Un planificateur financier peut vous aider à planifier pour la retraite, que vous soyez ou non propriétaire d'entreprise. »

En outre, M. Round a souligné que les propriétaires d'entreprise ont aussi à prendre des décisions à l'égard de questions complexes, par exemple : est-il préférable que l'entreprise soit une société légalement constituée ou une entreprise individuelle et, selon son statut, quelle est la meilleure façon d'en tirer des revenus ? ; laquelle des options, de la société de portefeuille, du régime de retraite individuel et de la fiducie, répondrait le mieux aux besoins de l'entreprise et de son propriétaire ? Il souligne également l'importance d'un plan de relève, afin que le propriétaire puisse disposer d'une stratégie de retrait efficace qui tient compte de ses besoins personnels, de ceux de sa famille et de ceux son entreprise.

Points saillants du sondage :

  • Plus de la moitié (56 %) des baby-boomers quasi-retraités propriétaires d'entreprise affirment qu'ils seraient prêts à travailler à temps partiel à la retraite afin de ne pas épuiser leur épargne; seulement 43 % des Canadiens en général seraient prêts à faire de même.
  • Les Canadiens propriétaires d'entreprise croient qu'ils pourront se permettre de décider du moment où ils prendront leur retraite (74 %) : cette proportion est de 50 % pour l'ensemble des Canadiens.
  • Seulement 50 % des Canadiens en général ont un plan financier. Parmi eux, 47 % ont un plan sur papier, 27 % l'ont « dans leur tête », et 21 % l'ont en format électronique (feuille de calcul ou base de données).
  • Moins de la moitié de l'ensemble des Canadiens (45 %) consultent un conseiller financier avant de prendre des décisions de placement.

À propos du 22e sondage annuel de RBC sur les REER

Ce sondage a été mené pour le compte de RBC par Ipsos Reid du 24 octobre au 15 novembre 2011 au moyen d'entrevues auprès de 4 135 adultes (âgés de 18 ans ou plus) représentatifs de l'ensemble de la population adulte canadienne, et de 2 911 baby-boomers âgés de 50 à 69 ans dont le ménage dispose d'un actif de 100 000 $ ou plus. Les résultats proviennent d'un échantillon établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du dernier recensement. Les échantillons par quotas avec pondération visent à fournir un échantillon probabiliste approximatif. Un échantillon aléatoire pondéré composé de 1 224 répondants canadiens, avec un taux de réponse de 100 %, aurait une marge d'erreur de ±3 %, 19 fois sur 20. Les données relatives à l'échantillon composé de baby-boomers n'ont pas été pondérées. La marge d'erreur est de ±2 %, 19 fois sur 20.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Raymond Chouinard, Relations avec les médias, RBC, 514 874-6556