Sauter la barre de navigation du haut

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Les Canadiens et les Américains partagent plus qu'une frontière - ils ont des préoccupations semblables au sujet de l'économie et de l'emploi, selon RBC

Les Canadiens et les Américains partagent plus qu'une frontière - ils ont des préoccupations semblables au sujet de l'économie et de l'emploi, selon RBC

L'emploi et la situation financière personnelle arrivent en tête de liste des préoccupations des consommateurs canadiens et américains

TORONTO, le 22 mars 2012La confiance des consommateurs demeure stable des deux côtés de la frontière. En effet, 26 % des Américains - le niveau le plus élevé en plus d'un an - et 28 % des Canadiens croient que l'état de leur économie nationale va s'améliorer au cours de la prochaine année, selon l'indice RBC des perspectives de consommation aux États-Unis et l'indice RBC des perspectives de consommation au Canada.

D'autre part, les Canadiens et les Américains ont des préoccupations semblables en ce qui a trait à leur situation financière personnelle. La proportion de consommateurs américains (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre) qui croient que leur situation financière personnelle va s'améliorer au cours de la prochaine année a chuté à 26 % (en baisse de 5 % par rapport à février). Un peu plus du tiers (34 %) des Canadiens partagent cette opinion au sujet de leur situation financière (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre) (en baisse de 2 % par rapport à janvier).

« Alors que les économies américaine et canadienne montrent des signes de reprise, les consommateurs doivent continuer de faire preuve de diligence en ce qui a trait à la gestion des finances et à l'élaboration d'un plan financier favorisant l'épargne et le placement, a déclaré Jason Round, chef, Soutien à la planification financière, RBC Planification financière. Consulter un planificateur financier est une première étape qui vous aidera à mettre en place un plan qui vous permettra de faire face aux imprévus. Disposer d'un fonds d'urgence et mettre un montant de côté à chaque paie peut apporter une certaine sécurité. »

L'emploi reste une préoccupation tant pour les Canadiens que pour les Américains. Bien que les craintes à l'égard de l'emploi soient plus grandes au sud de la frontière, on note une amélioration à ce chapitre, car 26 % des Américains (en baisse de 6 % par rapport au mois dernier) se disent préoccupés par les pertes d'emploi (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre).

Trente-quatre pour cent des Américains ont déclaré qu'un membre de leur famille ou un ami avait perdu son emploi en raison de la conjoncture économique, la plus faible proportion depuis plus d'un an, en baisse par rapport à 42 % le mois dernier. En février, le niveau de craintes à l'égard de l'emploi (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre) au Canada, bien que moins élevé qu'aux États-Unis, se situait à 21 % (inchangé par rapport au mois précédent).

Services économiques RBC prévoit pour 2012 une croissance du PIB de 2,6 % au Canada et de 2,5 % aux États-Unis. Cette croissance sera stimulée par la hausse des ventes d'automobiles et des dépenses de consommation.

« Il est clair que la récession a érodé la confiance des consommateurs des deux côtés de la frontière ; toutefois, on note des signes justifiant l'optimisme à l'égard des économies canadienne et américaine, a déclaré Craig Wright, premier vice-président et économiste en chef, RBC. Une croissance généralisée, annonciatrice d'une année plus solide, se concrétise aux États-Unis, ce qui est de bon augure pour la croissance économique au Canada. En outre, pendant la prochaine année, notre économie nationale sera stimulée par le maintien des faibles taux d'intérêt, les solides bilans des entreprises canadiennes et les prix élevés des marchandises. »

Voici d'autres points saillants des sondages :

  • Achats importants - Canada : En ce qui a trait aux achats importants (p. ex., véhicules, appareils électroménagers, vacances), par rapport à l'an dernier, 44 % des Canadiens croient qu'ils dépenseront moins, 38 % croient qu'ils dépenseront le même montant, et 18 %, qu'ils dépenseront plus.
  • Achats - États-Unis : Moins d'un Américain sur trois (29 %) estime sa situation financière trop précaire pour effectuer des achats pour la maison. Il s'agit là de la plus faible proportion enregistrée depuis plus d'un an.
  • Prix de l'essence - États-Unis : La hausse du prix de l'essence est encore une préoccupation pour les Américains. En effet, 88 % d'entre eux croient que le prix de l'essence va monter. L'inflation semble avoir touché les prix des biens de consommation durables, mais pas encore ceux des aliments.

L'indice RBC des perspectives de consommation au Canada, le plus complet en son genre, examine les perceptions des consommateurs canadiens à l'égard de l'économie, de leur situation financière personnelle et de leurs intentions d'achat. L'indice RBC des perspectives de consommation aux États-Unis offre le portrait le plus à jour et le plus complet des perspectives des consommateurs américains.

À propos des applications d'épargne et des autres outils et conseils financiers interactifs de RBC
Les Canadiens peuvent accéder gratuitement à des conseils et des ressources en matière d'épargne à l'adresse www.rbcbanqueroyale.com/coindelepargne (ouvre un nouvelle fenêtre). De plus, tous les particuliers clients de RBC Banque en direct (ouvre un nouvelle fenêtre) ont accès, sans frais, à maGestionFinancière (ouvre un nouvelle fenêtre), un outil interactif de gestion financière en ligne de RBC qui permet d'établir un budget et de faire le suivi de ses habitudes de consommation. Que les Canadiens souhaitent bénéficier de meilleurs services bancaires courants (ouvre un nouvelle fenêtre), protéger ce qui compte pour eux, épargner et investir, emprunter en toute confiance ou prendre leurs affaires en main, le Centre d'expertise RBC (ouvre un nouvelle fenêtre) peut répondre à leurs questions. Les calculatrices et outils interactifs qu'on y trouve permettent d'obtenir une information personnalisée couvrant bon nombre de questions touchant les finances personnelles. La gamme de vidéos qui y sont accessibles est revue périodiquement afin d'assurer qu'elle reflète en tout temps les tendances et aborde les sujets d'intérêt pour les Canadiens. Des conseillers de RBC qui sont disponibles pour clavarder en direct offrent aux Canadiens des conseils professionnels gratuits et sans obligation au sujet des produits et des services de RBC, ainsi qu'un service personnalisé, à l'adresse www.centredexpertiserbc.com (ouvre un nouvelle fenêtre).

L'indice RBC des perspectives de consommation au Canada
Le sondage a été réalisé par l'intermédiaire du site Ipsos Je-Dis, panel en ligne national d'Ipsos Reid, auprès de 1 013 Canadiens. L'échantillon est établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du dernier recensement, et de fournir un échantillon probabiliste approximatif. Les données ont été recueillies du 21 au 27 février 2012. Un échantillon aléatoire non pondéré de cette taille avec un taux de réponse de 100 % aurait une marge d'erreur de ± 3,1 %, 19 fois sur 20, par rapport au résultat que l'on aurait obtenu si l'ensemble de la population adulte canadienne avait été consultée.

L'indice RBC des perspectives de consommation aux États-Unis
L'indice RBC des perspectives de consommation aux États-Unis, qui offre le portrait le plus à jour et le plus complet des perspectives des consommateurs américains, s'appuie sur des données recueillies au moyen d'entrevues auprès d'un échantillon national représentatif composé de plus de 1 000 Américains d'âge adulte. Le sondage est réalisé par Ipsos, deuxième plus grande société mondiale de sondages et d'études de marché, sur une période de plusieurs jours chaque mois. Les résultats dont fait état le présent communiqué ne sont que quelques-unes des conclusions du sondage réalisé par Ipsos du 1er au 4 mars 2012 auprès de 1 008 Américains d'âge adulte. Les résultats du sondage, qui permet d'établir l'indice RBC des perspectives de consommation aux États-Unis, sont communiqués dans les 36 heures suivant les entrevues en ligne avec les répondants américains composant l'échantillon. L'échantillon est établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population des États-Unis selon les données du dernier recensement, et de fournir un échantillon probabiliste approximatif.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec:
Raymond Chouinard, Relations avec les médias, 514 874-6556, raymond.chouinard@rbc.com