Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Conseils de RBC pour réaliser des économies d'impôt

Conseils de RBC pour réaliser des économies d'impôt

Cinq moyens simples pour aider les Canadiens à maximiser les économies

TORONTO, le 8 mars 2012 — Bon nombre de Canadiens ont tendance à attendre à la dernière minute pour produire leur déclaration de revenus. Toutefois, un peu de planification avant la date limite, en plus de réduire le stress que suscite cette tâche annuelle, peut permettre aux Canadiens d'économiser, selon Planification financière de RBC.

« La planification fiscale ne devrait pas se faire uniquement à l'approche de la date limite prévue pour la production de la déclaration de revenus annuelle, a déclaré Jason Round, chef, Soutien à la planification financière, Planification financière, RBC. L'année durant, vous pouvez tirer parti de stratégies de planification fiscale qui peuvent vous aider à maximiser vos économies d'impôt et à atteindre plus rapidement que prévu vos objectifs financiers. »

Cinq conseils fiscaux simples proposés par Planification financière de RBC :

  1. Prévalez-vous des déductions fiscales et des crédits d'impôt : L'une des façons les plus simples de maximiser vos économies d'impôt consiste à vous prévaloir de tous les crédits d'impôt auxquels vous êtes admissible. Par exemple, déclarez tous les frais médicaux, les frais pour enfants et personnes à charge, les frais de scolarité, les frais divers liés aux études (manuels, p. ex.), les crédits pour les frais des programmes d'art et d'activités physiques auxquels sont inscrits vos enfants, les crédits pour les accédants à la propriété ainsi que les dons de bienfaisance.
  2. Assurez-vous que vos placements sont fiscalement avantageux : Les placements fiscalement avantageux permettent de réduire ou de reporter l'impôt, vous permettant de conserver une plus grande partie de vos revenus. Tirez parti de stratégies de placement de base - par exemple, le conjoint au revenu le plus élevé peut payer les dépenses courantes, et le conjoint au revenu le moins élevé peut investir. Ainsi, le revenu de placement sera imposé à un taux moindre, soit celui du conjoint dont le revenu est moins élevé. Détenir plus de placements fiscalement avantageux à l'extérieur des régimes enregistrés comme les REER et les CELI, et conserver les placements versant des revenus dans ces régimes peut aussi contribuer à réduire la facture fiscale.
  3. Structurez votre revenu de façon à profiter d'occasions de fractionnement du revenu : Que vous soyez déjà à la retraite ou non, un plan efficace, en plus de vous permettre d'épargner pour l'avenir, peut vous permettre de réaliser des économies d'impôt dès maintenant. Pour réaliser des économies d'impôt, vous pouvez utiliser des stratégies telles que les cotisations à un REER de conjoint, les prêts entre conjoints et les fiducies, et en tirant parti des dispositions relatives au fractionnement du revenu.
  4. Cotisez à un CELI et à un REER : Avec le CELI, votre argent fructifie à l'abri de l'impôt et vos retraits ne sont pas imposés. Vous pouvez cotiser jusqu'à 5 000 $ par année et vous avez la possibilité de reporter les droits de cotisation inutilisés à une année ultérieure. Si vous avez cotisé à un REER pour l'année d'imposition 2011 mais prévoyez une augmentation de vos revenus, il pourrait être avantageux de reporter votre déduction d'impôt au titre de votre REER à une année ultérieure. Cela contribuera à maximiser vos économies d'impôt. Cotiser régulièrement à un CELI, à un REER ou à d'autres types de placement peut vous aider à mettre en oeuvre votre stratégie d'économie d'impôt.
  5. Soumettez votre déclaration de revenus dans les délais prévus : Il est important de soumettre votre déclaration dans les délais prévus, afin d'éviter d'avoir à payer une pénalité pour production tardive. La pénalité pour production tardive correspond au minimum à 5 % du solde dû dans la déclaration, plus 1 % du solde impayé par mois de retard de la production de la déclaration (jusqu'à un maximum de 12 mois).

« Un comptable ou un planificateur financier peut examiner les occasions d'économies d'impôt dont vous pouvez profiter et vous aider à mettre en oeuvre des stratégies adaptées à votre situation, a ajouté M. Round. Pendant la période de déclaration de revenus, il suffira de quelques stratégies simples d'économies d'impôts pour vous permettre de conserver une plus grande partie de vos revenus. »

Les conseils, ressources et outils interactifs de RBC en matière de planification financière
Le Centre d'expertise RBC offre gratuitement des conseils, des ressources et des outils en ligne en matière de REER, notamment la Calculatrice REER-MATIQUE et de l'information sur les changements apportés récemment au Régime d'accession à la propriété du gouvernement fédéral. Que les Canadiens souhaitent épargner et investir, acheter leur première maison, bénéficier de meilleurs services bancaires courants, protéger ce qui compte pour eux ou prendre leurs affaires en main, le Centre d'expertise RBC peut répondre à leurs questions. Les calculatrices et outils interactifs qu'on y trouve permettent d'obtenir une information personnalisée couvrant bon nombre de questions touchant les finances personnelles. Parmi ceux-ci figurent le Planificateur de réduction de dettes et la Calculatrice de consolidation de dette. Les conseillers de RBC, qui sont disponibles pour clavarder en direct, offrent aux Canadiens des conseils professionnels gratuits et sans obligation au sujet des produits et services de RBC, ainsi qu'un service personnalisé. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site centredexpertiserbc.com. De plus, maGestionFinancière, un outil de gestion financière en ligne complet, offre aux particuliers clients de RBC Banque en direct la possibilité d'établir un budget et de faire le suivi de leurs habitudes de consommation, sans frais, et d'accéder au nouvel outil monCentre fiscal pour les aider à gérer et à planifier leurs impôts.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Raymond Chouinard, Relations avec les médias, RBC, 514 874-6556