Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Sondage de RBC : les canadiens sont moins nombreux à passer périodiquement des examens médicaux

Sondage de RBC : les canadiens sont moins nombreux à passer périodiquement des examens médicaux

Les tendances parmi les femmes sont á la baisse

TORONTO, le 1 décembre 2011—  Selon un récent sondage effectué par Ipsos Reid pour le compte de RBC Assurances, seulement 45 % des Canadiens visitent régulièrement leur médecin pour subir un examen médical ou pour un bilan de santé, alors qu'ils étaient 49 % en 2007 à le faire. Sur le plan régional, les résidents de l'Alberta étaient les plus nombreux (52 %), et les résidents de la Colombie-Britannique les moins nombreux (37 %), à subir des examens médicaux périodiques. Des faits saillants sont aussi disponibles pour les Prairies, l'Ontario, le Québec et les provinces de l'Atlantique.

Bien que les femmes canadiennes soient toujours plus susceptibles (49 %) que les hommes (41 %) de passer périodiquement un examen médical, l'écart se resserre lentement. Le nombre de femmes qui visitent leur médecin a chuté de 10 % depuis 2007, alors que les visites par les hommes ont augmenté de 2 %.

« Les femmes s'intéressent en général davantage à leur santé et font preuve de plus de discipline quant aux visites chez leur médecin, a déclaré Cathy Preston, vice présidente, Assurance de personnes, RBC Assurances. La baisse enregistrée dans les statistiques pourrait être attribuable au fait que les femmes doivent composer avec des journées de plus en plus chargées. Toutefois, il demeure essentiel pour tous les Canadiens de consulter leur médecin périodiquement pour dépister divers problèmes médicaux. »

Les hommes (51 %) et les femmes (41 %) ont mentionné que leur médecin leur a conseillé de modifier leur mode de vie (par exemple, en modifiant leur alimentation, en étant plus actifs ou en réduisant ou en éliminant leur usage du tabac), une augmentation globale de 4 % depuis 2007. Cependant, seulement 67 % des personnes interrogées admettent qu'elles suivent les conseils de leurs médecins, une baisse de 10 % par rapport à 2007.

La moitié (50 %) des hommes interrogés ont avoué ne pas avoir suivi les conseils de leur médecin en raison d'un manque de volonté. Cette proportion augmente chez les femmes (75 %, ou trois femmes sur quatre).

« En apportant des changements positifs dans votre mode de vie, vous pouvez non seulement améliorer votre santé, mais aussi maintenir vos primes d'assurance à un niveau bas, ajoute Mme Preston. Une perte de poids ou un abandon du tabac, notamment, pourraient avoir une incidence sur l'évaluation d'une proposition d'assurance vie. »

Même si l'on observe une tendance à la hausse parmi les hommes en ce qui a trait aux examens médicaux périodiques, 61 % d'entre eux préféreraient courir les magasins avec leur partenaire plutôt que subir un examen médical ou un bilan de santé. Près d'un homme sur quatre (23 %) préférerait nettoyer la salle de bain plutôt que se rendre chez son médecin.

RBC Assurances offre une vaste gamme de produits d'assurance vie. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site rbcassurances.com, composez le 1 800 565-3129 ou rendez-vous à une succursale d'assurance de RBC Assurances.

Ces conclusions sont tirées d'un sondage effectué par Ipsos Reid pour le compte de RBC Assurances entre le 20 et 25 octobre 2011. Le sondage en ligne a été réalisé par l'intermédiaire du site Ipsos i-Say, panel en ligne national d'Ipsos Reid, auprès de 2 282 adultes canadiens (18 ans ou plus). Les résultats proviennent d'un échantillon établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du dernier recensement. Les échantillons par quotas avec pondération visent à fournir un échantillon probabiliste approximatif. Un échantillon aléatoire non pondéré de cette taille avec un taux de réponse de 100 % comporterait une marge d'erreur de ± 2 %, 19 fois sur 20. La marge d'erreur est plus importante à l'intérieur de chaque sous-groupe de l'échantillon.

- 30 -


Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Margie McNeil, premiére directrice, Communications,
RBC Assurances, 905 606-1425

Angela Gordon, conseillère en communications,
RBC Assurances, 905 816-5650