Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Les parents canadiens peinent à trouver l'équilibre entre leurs obligations familiales et leur propre santé physique, selon un sondage RBC

Les parents canadiens peinent à trouver l'équilibre entre leurs obligations familiales et leur propre santé physique, selon un sondage RBC

Quatre parents sur dix consacrent une heure ou moins par semaine à leur condition physique

TORONTO, le 21 septembre 2011—  Au début d'une autre année scolaire, période des plus actives, les parents canadiens relègueront probablement au second plan leur condition physique, selon un récent sondage réalisé par Ipsos Reid pour le compte de RBC Assurances. En effet, 41 % des parents canadiens affirment qu'ils ne consacrent qu'une heure ou moins par semaine à leur condition physique. Par contre, 46 % déclarent qu'ils passent plus de temps (de 2 à 15 heures) à conduire leurs enfants participant à des activités parascolaires, et 49 %, qu'ils consacrent de 2 à 15 heures aux devoirs de leurs enfants.

« Il est facile de comprendre pourquoi les parents consacrent autant de temps aux activités de leurs enfants, surtout à cette période de l'année, a déclaré Cathy Preston, vice-présidente, Assurance de personnes, RBC Assurances. Toutefois, les parents doivent aussi consacrer du temps à leur condition physique, afin d'assurer qu'ils puissent vivre plus longtemps, et en santé. Pour ce faire, prendre part à des activités physiques avec leurs enfants représente une excellente option. »

Selon l'Agence de la santé publique du Canada, les adultes (de 18 à 64 ans) devraient s'adonner à des activités physiques au moins 2,5 heures par semaine pour en retirer des bienfaits. Il a été démontré que l'activité physique contribue à réduire les risques d'incidence de plus de 25 états chroniques, tels que les coronaropathies, le cancer du sein et le diabète de type 2.

Leur condition physique n'est pas le seul élément que les parents relèguent au second plan ; pour certains parents, la santé financière n'est également pas une priorité. Près de 20 % des parents canadiens n'ont pas d'assurance vie, et 22 % d'entre eux ont cité que c'est principalement parce qu'ils n'ont pas trouvé le temps d'en contracter une.

« Les Canadiens qui ne s'occupent pas de leur santé à un jeune âge courent un risque accru d'éprouver des problèmes de santé en vieillissant, ce qui fait en sorte qu'il pourrait leur être plus coûteux et plus difficile de contracter une assurance vie à un âge plus avancé, a ajouté Mme Preston. Dans de nombreux cas, les parents qui commencent tôt à prendre soin de leur santé et à planifier pour l'avenir de leur famille peuvent économiser beaucoup sur leur assurance vie.

Par exemple, après 40 ans, les primes pourraient augmenter de 139 $ par année (prime calculée pour une police Temporaire 20 de 250 000 $ pour un homme de 30 ans, non fumeur). Pour une femme, les primes pourraient augmenter de 89 $ par année.

RBC Assurances offre une vaste gamme de produits d'assurance vie. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site www.rbcassurances.com, composez le 1 800 565-3129 ou rendez-vous à une succursale du secteur détail de RBC Assurances près de chez vous.

Ces conclusions sont tirées d'un sondage effectué par Ipsos Reid pour le compte de RBC Assurances entre le 13 et le 24 mai 2011. Le sondage en ligne a été réalisé par l'intermédiaire du site Ipsos Je-Dis, panel en ligne national d'Ipsos Reid, auprès de 3 931 Canadiens d'âge adulte. Les résultats proviennent d'un échantillon établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du dernier recensement. Les échantillons par quotas avec pondération visent à fournir un échantillon probabiliste approximatif. Un échantillon aléatoire non pondéré de cette taille avec un taux de réponse de 100 % aurait une marge d'erreur de ± 2 %, 19 fois sur 20. La marge d'erreur pour les sous-groupes de la population sondée est plus grande.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Margie McNeil, première directrice, Communications, RBC Assurances,
905 606-1425

Angela Gordon, conseillère en communications, RBC Assurances,
905 816-5650