Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Un sondage RBC montre que les étudiants accumulent d'importantes dettes dès maintenant mais prévoient s'en occuper plus tard

Un sondage RBC montre que les étudiants accumulent d'importantes dettes dès maintenant mais prévoient s'en occuper plus tard

Des outils en ligne permettant d'établir un budget peuvent aider les étudiants à économiser

TORONTO, le 17 août 2011 —  Selon le sondage RBC de 2011 sur l'épargne et les dépenses des étudiants, le tiers (33 %) (dont 37 % d'étudiantes et 27 % d'étudiants) des étudiants de première année inscrits à des programmes d'études postsecondaires s'attendent à avoir accumulé des dettes importantes à l'obtention de leur diplôme, mais s'en inquiéteront seulement à ce moment (38 %). Les inquiétudes sont plus vives chez les étudiantes (44 %) que chez les étudiants (30 %).

Ces préoccupations des étudiants sont fondées. Selon un rapport publié en janvier 2010 par Statistique Canada, les personnes qui ont obtenu un diplôme en 2005 avaient accumulé en moyenne des dettes d'études de 18 800 $, alors que ce montant ne se chiffrait qu'à 15 200 $ une décennie plus tôt. De plus, la proportion de diplômés d'institutions d'enseignement postsecondaire dont les dettes d'études atteignaient 25 000 $ ou plus a bondi de 17 % en 1995 à 27 % en 2005.

« Nombre d'étudiants de niveau postsecondaire vivent seuls pour la première fois et doivent composer avec leurs dépenses d'études et leurs dépenses courantes ; cela peut leur causer beaucoup de stress. Il n'est donc pas surprenant qu'ils aient tendance à repousser les préoccupations concernant leurs prêts d'études et leurs dépenses, a déclaré Kavita Joshi, directrice générale, Services bancaires aux étudiants, RBC. S'en tenir à un budget permet de mieux gérer ses dettes et d'alléger le stress lié aux questions d'argent. »

De plus, 34 % des répondants (36 % des femmes et 30 % des hommes) affirment dépenser moins qu'auparavant grâce aux outils de calcul budgétaire disponibles en ligne ou au moyen de téléphones intelligents. De nombreux étudiants (54 %) s'inquiètent de ne pas avoir suffisamment d'argent pour leurs études. Les femmes se soucient plus de leurs finances que les hommes, dans une proportion de 61 % contre 48 %. Cependant, seulement 20 % des répondants ont indiqué avoir l'intention de s'en tenir à un budget mensuel.

« Les applications de gestion financière en ligne constituent d'excellentes ressources pour vous aider à faire le suivi de vos dépenses et à savoir à quoi vous consacrez votre argent, a ajouté Mme Joshi. Quand vous avez le contrôle de vos finances, il est beaucoup plus facile de vous concentrer sur l'atteinte de vos objectifs durant vos études et après l'obtention de votre diplôme. »

Mme Joshi offre trois conseils aux étudiants afin de leur éviter un « D » en matière de finances personnelles à la fin de leurs études :

  1. Préparez un budget et respectez-le - Un budget vous aidera à vivre selon vos moyens et à éviter d'accumuler des dettes inutiles durant vos études. Pour diminuer le stress lié aux questions d'argent, fixez-vous un budget maximum et des paramètres financiers. L'outil de RBC Banque en direct maGestionFinancière peut vous aider à faire le suivi de vos dépenses et de vos habitudes de consommation.

  2. Prenez le contrôle - Faites le bilan de vos dépenses. Des outils comme la page Vérification de budget étudiant RBC et la Calculatrice de versement du prêt du site Web Meilleure vie étudiante de RBC peuvent vous aider à mieux gérer votre argent. De plus, profitez d'événements-conseils tels que les séminaires de 20 minutes que RBC a lancés récemment à l'intention des étudiants. Vous y obtiendrez, entre autres, de judicieux conseils sur l'établissement d'un budget, les moyens vous permettant de tirer meilleur parti de votre argent et les diverses sources de financement à votre portée.

  3. Recherchez diverses options de financement - Explorez toutes les sources de financement qui s'offrent à vous, et plus particulièrement celles qui vous procurent des montants que vous n'aurez pas à rembourser, notamment les divers programmes de bourses. Envisagez ensuite la possibilité d'obtenir des prêts d'études offerts par le gouvernement et les banques. RBC octroie plus de 300 000 $ en bourses d'études chaque année. De plus, divers concours destinés aux étudiants vous offrent la chance de gagner des prix en argent.

À propos du sondage RBC de 2011 sur l'épargne et les dépenses des étudiants
Le sondage RBC de 2011 sur l'épargne et les dépenses des étudiants a été réalisé par Vision Critical dans le cadre d'entrevues en ligne menées du 14 au 22 mars 2011 auprès d'un groupe de 1 000 étudiants de première année au collège ou à l'université représentatif de cette population à l'échelle nationale. Aux fins du sondage, les participants sont des étudiants inscrits dans un collège ou une université au Canada et qui en sont à leur première année d'études. Au total, 86 % des répondants avaient 18 ou 19 ans ; le groupe comportait des proportions à peu près égales d'hommes et de femmes. La marge d'erreur maximale du sondage est de ± 3,1 %, 19 fois sur 20.

À propos des applications de gestion des dettes et des autres outils financiers de RBC
Le nouvel outil en ligne maGestionFinancière de RBC permet à tous les particuliers clients de RBC Banque en direct d'établir un budget et de faire le suivi de leurs habitudes de consommation, sans frais. Que les Canadiens souhaitent bénéficier de meilleurs services bancaires courants, protéger ce qui compte pour eux, épargner et investir, emprunter en toute confiance ou prendre leurs affaires en main, le Centre d'expertise RBC peut répondre à leurs questions (www.centredexpertiserbc.com). Des conseillers de RBC, qui sont disponibles pour clavarder en direct, offrent aux Canadiens des conseils professionnels gratuits et sans obligation au sujet des produits et des services de RBC, ainsi qu'un service personnalisé.

- 30 -

Personne-ressource, médias :
Raymond Chouinard, Relations avec les médias,
RBC, 514 874-6556