Sauter la barre de navigation du haut

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Les nouveaux arrivants doivent composer avec le sous-emploi, selon un sondage RBC

Les nouveaux arrivants doivent composer avec le sous-emploi, selon un sondage RBC

TORONTO, le 27 juin, 2011Près de la moitié (49 %) des nouveaux arrivants établis au Canada depuis un an ou moins s'estiment sous-employés, selon un récent sondage RBC. Même après six à dix ans au Canada, le tiers (32 %) des nouveaux arrivants estiment toujours que leur emploi actuel exige un niveau de compétence moins élevé que l'emploi qu'ils occupaient ou auraient occupé dans leur pays d'origine.

Selon le sondage, pour la majorité (52 %) des nouveaux arrivants, la réussite se définit en fonction de la carrière, c'est-à-dire un emploi bien rémunéré dans son domaine de compétence. En outre, les hommes (43 %), beaucoup plus que les femmes (28 %), estiment qu'ils occupent actuellement un emploi de niveau moins élevé que celui qu'ils occupaient ou auraient occupé dans leur pays d'origine.

« Une fois certains défis professionnels surmontés, les nouveaux arrivants apportent une remarquable contribution à la productivité et à la diversité du pays, a déclaré Camon Mak, directeur général, Marchés multiculturels, RBC. Le Canada se construit grâce à l'immigration ; les compétences et les ressources qu'apportent les nouveaux arrivants demeurent l'un des éléments moteurs de la réussite du pays à l'échelle mondiale. Voilà pourquoi il est important que nous aidions les nouveaux arrivants à s'établir rapidement, sur les plans personnel et professionnel. RBC est là pour leur offrir des conseils financiers pertinents qui contribueront à leur réussite. »

Malgré l'importance accordée à l'obtention de l'emploi rêvé, seulement 42 % des immigrants ont indiqué qu'ils avaient cherché de l'information sur les possibilités de carrière au Canada avant d'émigrer. Vingt-neuf pour cent ont tenté de déterminer s'il existait des débouchés correspondant à leur expérience professionnelle, et 24 % se sont renseignés sur le besoin éventuel de passer des examens de certification afin de satisfaire aux normes canadiennes. Cependant, bien qu'ils n'occupent pas encore leur emploi rêvé, seulement 12 % des répondants se sentent coincés dans un emploi qui ne mènera pas nécessairement à l'emploi souhaité.

Les répondants offrent les conseils suivants en matière d'emploi :

  • Soyez prêt à occuper un emploi intermédiaire en attendant l'emploi souhaité.
  • Déterminez s'il faudra procéder à une mise à niveau des compétences ou passer des examens de certification afin de satisfaire aux normes canadiennes.
  • Renseignez-vous au sujet des débouchés correspondant à votre niveau de compétence.

M. Mak offre les trois conseils suivants pour aider les nouveaux arrivants à prospérer au Canada :

  1. Faites des recherches - Déterminez à l'avance ce dont vous aurez besoin. RBC offre aux nouveaux arrivants des conseils et des outils , notamment des conseils sur la rédaction d'un curriculum vitæ et la recherche d'emploi, qui les aideront à s'établir au Canada. Vous pourriez ainsi décrocher un bon emploi dans votre domaine, plutôt qu'avoir à vous contenter d'un emploi dans un autre domaine.
     
  2. Recherchez les occasions d'apprentissage - De nombreux séminaires à l'intention des nouveaux arrivants sont offerts, tels que 7 Success Secrets for Canadian Immigrants (www.prepareforcanada.com). Ce sont d'excellentes occasions d'obtenir de précieux conseils, d'établir des liens et de rencontrer d'autres nouveaux arrivants.
     
  3. Établissez un budget et faites le suivi de vos dépenses - Tirez parti d'outils bancaires en ligne pour établir votre budget et pour gérer vos dépenses mensuelles à votre arrivée au Canada. Par exemple, l'outil maGestionFinancière de RBC (www.rbcbanqueroyale.com/magestionfinanciere) classe automatiquement les opérations, permet de faire le suivi des dépenses et offre des possibilités d'établissement de budget complexe en ce qui a trait aux opérations bancaires personnelles et aux comptes de cartes de crédit.
     

Sondage sur les nouveaux arrivants au Canada - En bref :

  • Éléments de la réussite - Pour la majorité (52 %) des nouveaux arrivants, la réussite se définit surtout en fonction de la carrière ; toutefois, pour ceux qui sont établis au pays depuis plus longtemps (de six à dix ans), la famille (47 %) et la santé (30 %) sont plus importants que la carrière.
     
  • Emploi - Moins du tiers (31 %) des répondants occupent un emploi dans leur domaine, et plus du tiers (36 %) occupent un emploi de niveau moins élevé que celui qu'ils occupaient ou auraient occupé dans leur pays d'origine.
     
  • Carrière - Plus du tiers (39 %) des répondants affirment que leur manque d'expérience sur le marché du travail canadien a eu une incidence sur leurs possibilités de carrière au Canada. Parmi les autres facteurs ayant eu une incidence sur leurs possibilités de carrière, ils ont cité le manque de débouchés dans leur domaine (30 %) et les obstacles sur le plan des compétences linguistiques (28 %). Dans l'éventualité où ils pourraient ne pas trouver d'emploi dans leur domaine, la vaste majorité des répondants ont affirmé qu'ils songeraient à retourner aux études (82 %), à revoir leurs objectifs (75 %) ou à démarrer une entreprise (73 %).
     

Au sujet du sondage Environics
Le sondage a été réalisé par Environics Research Group pour le compte de RBC en avril 2011. Environics a mené 608 entrevues auprès d'immigrants de première génération issus des communautés chinoise et sud-asiatique de la Colombie-Britannique et de l'Ontario qui sont établis au Canada depuis 10 ans ou moins. Les entrevues ont été menées en ligne et les participants ont été recrutés parmi un groupe en ligne de recherche des préférences des consommateurs. Des quotas ont été appliqués pour représenter les différentes régions et durées d'établissement au Canada. Les données ont été pondérées en fonction des données du recensement de 2006 afin de refléter le plus fidèlement possible la composition de la population.

Le forfait Bienvenue au Canada de RBC
Depuis plus de 140 ans, RBC offre aux nouveaux arrivants des ressources et des outils qui facilitent leur établissement dans un nouveau pays. Le forfait Bienvenue au Canada de RBC, qui aide les nouveaux arrivants arrivés au pays depuis moins de trois ans à prendre des décisions financières importantes, comprend des conseils et des rabais sur les produits et les services de RBC. Des renseignements détaillés au sujet du forfait de services bancaires Bienvenue au Canada de RBC, le guide « Comprendre le système bancaire canadien » et le localisateur de succursales en ligne permettant de trouver des représentants parlant diverses langues (jusqu'à 180) se trouvent sur le site www.rbc.com/setablirrapidement. Les consommateurs partout dans le monde peuvent obtenir des renseignements sur l'établissement au Canada, y compris des conseils financiers, à l'adresse www.rbc.com/francais/canada.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec:
Raymond Chouinard, RBC, 514 874-6556