Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > RBC et Imagine H2O annoncent les gagnants du prix Water-Energy Nexus

RBC et Imagine H2O annoncent les gagnants du prix Water-Energy Nexus

Les innovations gagnantes permettent d'économiser l'énergie et d'utiliser toute la puissance de l'eau

SAN FRANCISCO, le 16 mars 2011 - Aujourd'hui, RBC et Imagine H2O ont annoncé le nom des gagnants du prix Water-Energy Nexus 2010 d'Imagine H2O.

La première place a été décernée à Hydrovolts, une entreprise basée à Seattle qui utilise des turbines hydrocinétiques flottantes pour transformer le flux des canaux en source d'énergie et distribuer l'énergie ainsi créée aux opérateurs de canal et consommateurs avoisinants. L'Ouest américain et des pays comme l'Inde, où d'importantes populations vivent près de canaux, représentent de bons marchés pour Hydrovolts.

Blackgold Biofuels (de Philadelphie) et Fogbusters (de Mill Valley, en Californie) complètent le classement. Ces sociétés convertissent les ressources énergétiques des corps gras, des huiles et des graisses (FOG), éléments parmi les plus riches en énergie qui sont rejetés dans le réseau hydraulique. Blackgold Biofuels mène actuellement un projet pilote à l'usine de traitement des eaux usées de San Francisco. Ce projet consiste à extraire les corps gras, les huiles et les graisses pour en faire du biocarburant. La technologie simple et brevetée de Fogbusters se combine aux systèmes de traitement existants pour extraire, sans produits chimiques, les FOG des eaux usées. Elle gagne en popularité auprès d'utilisateurs potentiels du secteur des hydrocarbures.

Les trois entreprises transforment des centres de coûts en centres de profits et libèrent d'importantes sources d'énergie permettant d'améliorer l'efficience et la robustesse des infrastructures hydrauliques. Les gagnants se partagent un prix comprenant 100 000 $ en argent, du soutien opérationnel et juridique, et un accès à un réseau de partenaires, de clients et de financiers pour les aider à réaliser leurs idées.

« Chaque année, seulement quelques entreprises en démarrage dans le secteur de l'eau reçoivent du financement car, bien qu'elles soient nombreuses à utiliser des technologies prometteuses, peu d'entre elles disposent d'un modèle de gestion leur permettant de bien pénétrer le marché, a affirmé Tamin Pechet, cofondateur et président du Conseil d'Imagine H2O. Nous sommes à la recherche d'idées exceptionnelles étayées par des modèles de gestion exceptionnels. »

Le prix Water-Energy Nexus a pour but de sensibiliser encore davantage les gens au lien qui existe entre l'eau et l'énergie.

Aux États-Unis, l'Environmental Protection Agency estime qu'équiper une maison sur cent avec des appareils qui consomment moins d'eau permettrait d'économiser plus de 100 millions de kilowattheures d'électricité par an, empêchant ainsi la production de 80 000 tonnes de gaz à effet de serre. Les consommateurs nord-américains peuvent davantage contribuer à l'économie d'énergie en fermant les robinets qu'en éteignant les lumières.

Imagine H2O est aujourd'hui le principal organisme de promotion de l'entrepreneuriat et de l'innovation en matière de gestion de l'eau. Le concours de 2010 a suscité l'intérêt de plus de 50 équipes dans le monde, dont des équipes des États-Unis, du Canada, de l'Australie, de la Suède, des Pays-Bas, de Singapour et d'Israël.

Comme l'explique John Taft, chef de la direction de RBC Gestion de patrimoine - États-Unis, qui a représenté RBC en tant que commanditaire-fondateur de l'événement : « Imagine H2O passe par l'entrepreneuriat pour aborder des défis liés à l'eau et, grâce à ses idées, inspire les gens à lancer de nouvelles entreprises. La qualité et l'engagement des finalistes de cette année à transformer des défis en occasions nous ont agréablement surpris. »

Les trois équipes gagnantes ont été honorées lors du Water Innovators Showcase tenu par Imagine H2O à San Francisco. Une allocution spéciale de Timothy Brick, ancien président du Conseil du Metropolitan Water District of Southern California, figurait à l'ordre du jour.