Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > La moitié des Canadiens ont du mal à épargner, selon un sondage de RBC

La moitié des Canadiens ont du mal à épargner, selon un sondage de RBC

Les principaux obstacles : leurs dépenses personnelles et la réduction de leur dette

Tendances immobilières et accessibilité à la propriété (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre)
(pdf)

TORONTO, le 13 octobre, 2010 — Beaucoup de Canadiens ont du mal à atteindre leurs objectifs d'épargne et 38 % d'entre eux se disent incapables d'épargner, soit parce qu'il ne leur reste rien une fois qu'ils ont payé toutes leurs factures (30 %) soit parce que ce sont des acheteurs compulsifs (8 %), selon un sondage sur l'épargne réalisé pour le compte de RBC.

Plus de la moitié des Canadiens trouvent qu'il est difficile d'atteindre leurs objectifs d'épargne (57 %), d'épargner avec discipline (55 %) ou d'élaborer un programme " Payez-vous en premier " (51 %).

Le quart des Canadiens (27 %) disent épargner moins et le cinquième (19 %) affirment avoir cessé complètement d'épargner depuis les deux dernières années ; seule une petite minorité (12 %) a réussi à épargner davantage.

" Nos clients nous disent qu'un de leurs plus grands défis consiste à "se payer en premier", c'est-à-dire réussir à mettre de l'argent de côté avant qu'il soit dépensé ", affirme Maria Contreras, directrice de produit, Comptes d'épargne à RBC. " Nous recommandons à nos clients d'agir graduellement, en commençant par mettre de côté de petits montants. Nous leur conseillons d'ouvrir un compte distinct, réservé à l'épargne, et d'adopter un programme d'épargne automatique prévoyant le prélèvement hebdomadaire d'un petit montant sur leur chèque de paie, ce qui est déjà un pas vers l'atteinte de ses objectifs d'épargne ".

En ce qui concerne les habitudes d'épargne, environ un tiers (33 %) des Canadiens font preuve de discipline et déposent régulièrement de l'argent dans un compte d'épargne, tandis qu'un nombre un peu plus faible (29 %) épargnent de façon irrégulière.

Parmi les raisons données pour épargner, les plus communes sont, dans l'ordre, se constituer un fonds d'urgence (47 %) et s'offrir des vacances ou un voyage (35 %). Mais les priorités varient selon les groupes d'âge. Le sondage de RBC révèle que les jeunes adultes de 18 à 24 ans épargnent en priorité pour voyager (47 %), puis pour acheter ou rénover une maison (36 %) ou acheter une voiture (26 %). Épargner pour acheter ou rénover une maison vient aussi en tête des priorités des 25 à 34 ans (36 %).

« Vous ne pouvez pas prendre de sages décisions d'épargne sans connaître à fond votre budget, en particulier, sans avoir une bonne idée de vos revenus et de vos dépenses, ajoute Mme Contreras. Une fois que vous avez bien établi votre budget mensuel, vous devez procéder à une analyse approfondie de vos habitudes de dépenses pour prendre des décisions judicieuses et atteindre vos objectifs d'épargne. »

Pour aider les Canadiens à atteindre leurs objectifs d'épargne, RBC met à leur disposition toute une variété d'outils pour dresser un budget :

  • Le Compteur de dépenses - pour voir exactement où va votre argent.
  • La Calculatrice du fonds d'urgence - pour définir combien d'argent devrait contenir votre fonds d'urgence.
  • L'outil de calcul de budget - pour analyser votre revenu et voir combien d'argent il vous reste après avoir réglé les dépenses essentielles
  • L'outil maGestionFinancière - pour établir un budget et faire le suivi de vos dépenses.

Pour trouver d'autres ressources qui les aideront à commencer à épargner et à atteindre leurs objectifs, les Canadiens peuvent consulter le site www.rbcbanqueroyale.com/coindelepargne .

Le sondage sur l'épargne a été effectué par TNS Express en ligne, le service de sondage omnibus national sur Internet. Le sondage a été réalisé du 12 au 16 août 2010 et 1 121 personnes y ont répondu.

RBC
La Banque Royale du Canada (RY aux bourses de Toronto et de New York) et ses filiales exercent leurs activités sous la marque générique RBC. Elle est la plus grande banque du Canada par l'actif et la capitalisation boursière, et l'une des plus grandes banques au monde par la capitalisation boursière. Elle est l'une des principales sociétés de services financiers diversifiés d'Amérique du Nord, et offre des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, des services de gestion de patrimoine, de l'assurance, des services à la grande entreprise, des services de banque d'investissement, ainsi que des services de traitement des opérations à l'échelle mondiale. Elle compte près de 77 000 employés à temps plein et à temps partiel au service de plus de 18 millions de particuliers, d'entreprises, de clients du secteur public et de clients institutionnels au Canada, aux États-Unis et dans 51 autres pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site rbc.com.

- 30 -

Personnes-ressources, médias :
Suzanne Willers, RBC, 416 974-2727
Kathy Bevan, RBC, 416-974-1757