Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > L'économie canadienne progresse à son rythme le plus rapide en dix ans, selon les Services économiques RBC

L'économie canadienne progresse à son rythme le plus rapide en dix ans, selon les Services économiques RBC

Les prévisions de 2010 pour le Canada et les États-Unis sont revues à la hausse, mais la reprise mondiale est menacée par la crise de la dette qui sévit en Europe

TORONTO, le 10 juin, 2010 — L'économie canadienne progressera à vive allure en 2010 et le PIB réel devrait grimper de 3,6 % grâce à la forte demande intérieure et à l'augmentation de la création d'emplois, selon le dernier rapport sur les Perspectives économiques des Services économiques RBC. Le PIB réel canadien a progressé de 6,1 % au premier trimestre, le rythme le plus rapide depuis plus de dix ans.

« L'économie canadienne a continué sa puissante progression, car la demande intérieure a été soutenue par des augmentations des dépenses de consommation, immobilières et publiques, a déclaré Craig Wright, premier vice-président et économiste en chef, RBC. Pour l'avenir, des indices positifs sur le marché du travail laissent penser que la reprise se poursuivra, car les investissements du secteur privé, qui avaient considérablement baissé pendant la récession, ont fortement augmenté et l'inflation de base reste près du taux cible. »

L'économie devrait s'améliorer graduellement, les entreprises devant reconstituer leurs stocks qui ont fortement baissé pendant la récession. Les taux de chômage devraient atteindre une moyenne de 8,0 % en 2010 (contre 8,4 % dans les Perspectives antérieures), puis descendre à 7,3 % en 2011 (7,7 % dans les prévisions antérieures).

La croissance du PIB devrait s'établir à 3,5 % en 2011 (en baisse par rapport à 3,9 % dans les prévisions antérieures). RBC prévoit que le taux d'inflation de base restera juste sous les 2 %, alors que la Banque du Canada réduit lentement ses mesures de stimulation et augmente les taux d'intérêt.

« Les données économiques sont plus vigoureuses que prévu et l'inflation est en hausse. Il n'est donc plus aussi nécessaire de maintenir les taux d'intérêt aux niveaux bas où ils ont été conservés pendant la crise, bien que le problème de l'endettement européen soit une source d'incertitude et constitue un signal de prudence à prendre en considération avant de continuer d'augmenter les taux d'intérêt », a-t-il ajouté.

La reprise économique se poursuit dans le monde malgré l'instabilité suscitée récemment par l'endettement des pays européens. Les prévisions de croissance mondiale ont été relevées en 2010, le plan de sauvetage européen ayant en partie apaisé les craintes pour cette région, bien que les investisseurs restent prudents. Le PIB de la zone euro devrait atteindre 0,8 % in 2010 et 1,7 % en 2011.

Du côté des États-Unis, RBC prévoit que le PIB grimpera de 3,1 % en 2010 et de 3,4 % en 2011. Le rapport souligne que la hausse des dépenses de consommation et les investissements des entreprises ont mené à une progression de 3 %, en rythme annualisé, au premier trimestre.

Selon le rapport, la récente volatilité du dollar canadien a été suscitée par l'évolution de la crise financière européenne. Une fois ces préoccupations dissipées au cours de l'été et de l'automne, RBC prévoit que le huard se rapprochera de la parité avec le dollar américain. Ensuite, le dollar canadien devrait se replier graduellement en 2011.

Parmi les provinces canadiennes, la croissance économique sera soutenue en 2010 par des gains à Terre-Neuve-et-Labrador (4,1 %), en Saskatchewan (3,8 %), en Colombie-Britannique (3,5 %) et en Ontario (3,5 %). La croissance en Alberta augmentera de 3,1 % cette année, mais se raffermira à 4,2 % en 2011, ce qui sera le deuxième taux de croissance le plus élevé derrière la Saskatchewan (4,4 %).

Le rapport sera disponible dans son intégralité à partir de 8 h, HE à l'adresse www.rbc.com/economics/market/pdf/fcst.pdf (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre). Un rapport distinct, les Perspectives provinciales des Services économiques RBC, évalue les provinces en termes de croissance économique, de croissance de l'emploi, de taux de chômage, de ventes au détail et de mises en chantier.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Craig Wright,
Services économiques RBC, 416 974-7457

Paul Ferley,
Services économiques RBC, 416 974-7231

Raymond Chouinard,
Relations avec les médias, RBC, 514 874-6556