Sauter la barre de navigation du haut

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > De quoi vivrez-vous ? Un sondage de RBC examine les sources de revenus de retraite

De quoi vivrez-vous ? Un sondage de RBC examine les sources de revenus de retraite

La moitié des Canadiens prévoient que leur pension constituera leur source de revenus la plus importante à la retraite.

TORONTO, le 8 février 2010Selon le 20e sondage annuel RBC sur les REER, la moitié des Canadiens (54 %) prévoient que leur pension - qu'elle soit versée par un employeur (29 %) ou par le gouvernement (25 %) - constituera leur principale source de revenus à la retraite. Au deuxième rang, 18 % des Canadiens estiment que leurs revenus de retraite proviendront principalement de leur propre portefeuille de placements. Enfin, une personne sur cinq (19 %) ignore d'où proviendront ses revenus à la retraite.

Les Canadiens affirment compter sur des revenus de retraite additionnels provenant d'emplois à temps partiel ou occasionnels (26 %) ou de leur propre portefeuille de placement (24 %). Par ailleurs, 30 % des Canadiens âgés de 35 à 54 ans prévoient travailler à la retraite, ce qui laisse présager la disparition du concept de la retraite telle que nous la connaissons.

« Il est crucial que les Canadiens connaissent et comprennent toutes les sources de revenus de retraite possible, car ils devront prendre des décisions éclairées quant au financement de leur retraite, a souligné Lee Anne Davies, chef, Stratégies de retraite, RBC Banque Royale. L'établissement d'un plan financier permet aux épargnants d'éviter de trop compter sur une source de revenus en particulier, ainsi que d'être au fait de toutes les options offertes. »

Pour 68 % des Canadiens, avoir suffisamment d'argent pour profiter d'une retraite confortable est le premier critère qui entre en ligne de compte lorsque vient le temps de décider du moment de faire le saut. Toutefois, la moitié des Canadiens (53 %) qui se sont fixé des objectifs financiers en ce sens ont l'impression qu'ils ne les atteindront pas ou qu'ils sont bien loin du compte. Ils étaient 36 % de cet avis en 2007.

En moyenne, les retraités croient qu'ils auront besoin d'un peu moins de 270 000 $ pour profiter d'une retraite confortable, en baisse par rapport à l'estimation de 2007 qui se chiffrait à presque 450 000 $. Les pré-retraités, pour leur part, estiment qu'ils auront besoin de presque deux fois en demie cette somme, soit près de 660 000 $, une estimation également en baisse par rapport à celle de 2007, qui s'établissait à peu moins de 900 000 $.

Par ailleurs, l'écart entre les objectifs d'épargne-retraite des femmes et des hommes s'est considérablement réduit, passant de 366 000 $ en 2007 à 136 000 $ en 2009. Les hommes, qui avaient un objectif moyen de 922 000 $ en 2007, prévoyaient en 2009 avoir besoin de 555 000 $. Quant aux femmes, elles se fixaient un objectif moyen de 556 000 $ en 2007, et cet objectif passait à 419 000 $ en 2009.

« Il est clair que la tourmente économique récente a incité les hommes à revoir leurs objectifs à la baisse, a ajouté Mme Davies. Les femmes ont davantage tendance à viser le long terme, ce qui explique que leurs objectifs d'épargne-retraite aient été moins touchés par la conjoncture à court terme. »

Ce ne sont là que quelques-unes des conclusions du 20e sondage annuel de RBC sur les REER réalisé par Ipsos Reid entre le 21 octobre et le 2 novembre 2009. Le sondage en ligne a été mené auprès de 1 457 adultes canadiens par l'intermédiaire du panel en ligne national d'Ipsos Reid. Les résultats proviennent d'un échantillon établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du dernier recensement, et de fournir un échantillon probabiliste approximatif. Un échantillon aléatoire non pondéré de cette taille avec un taux de réponse de 100 % aurait une marge d'erreur de ± 2,56 %, 19 fois sur 20, par rapport au résultat que l'on aurait obtenu si l'ensemble de la population adulte canadienne avait été consultée. Tous les questionnaires et sondages peuvent être affectés par d'autres types d'erreurs, notamment l'erreur de couverture et l'erreur de mesure.

Votre avenir à définir®est l'approche exclusive de RBC pour aider ses clients à établir, à planifier et à atteindre leurs objectifs de retraite. Guidés par les planificateurs financiers et les conseillers en placements et en retraite de RBC, les clients utilisent cette approche pour établir une stratégie financière qui leur permettra de préparer avec succès la vie dont ils rêvent à la retraite d'après ce qui compte le plus pour eux : famille, santé, foyer, style de vie, travail/entreprise, croissance personnelle et patrimoine. Pour en savoir plus sur ce que RBC peut faire pour vous aider à établir une stratégie pour l'avenir, veuillez consulter le site www.rbcbanqueroyale.com/repenser (ouvre un nouvelle fenêtre) ou composer le 1 866 335 4055.

- 30 -

Personnes-ressources, médias :
Raymond Chouinard, RBC, 514 874 6556