Passer au contenu principal
Institut d’action climatique RBC

L’Institut d’action climatique RBC s’appuie sur des recherches et des experts sectoriels pour aider les clients et les collectivités à mettre en application des solutions climatiques

L’Institut d’action climatique RBC réunit des économistes, des analystes politiques et des stratèges opérationnels dans le but de faire avancer la recherche et de promouvoir des vues pouvant contribuer au progrès du Canada dans le domaine du climat.

D’abord axé sur les secteurs du bâtiment et de l’immobilier, de l’agriculture et des systèmes énergétiques, le mandat de l’Institut est triple :

Informer et inspirer : Tirer parti des capacités de leadership avisé de RBC pour contribuer à l’orientation des politiques et inspirer l’action dans la transition vers un avenir carboneutre au Canada.

Mobiliser les décideurs : Réunir des parties prenantes clés dans le but qu’elles échangent des idées et développent des solutions climatiques concrètes.

Favoriser les interventions audacieuses : Travailler avec des partenaires sectoriels pour aider les clients et les collectivités à mettre en application des solutions climatiques.

L’Institut s’engage à promouvoir la Stratégie climatique RBCet présente des idées dans des domaines où il estime que la banque aura une incidence concrète.

Pour en savoir plus sur la stratégie de la Banque Royale du Canada visant à aider ses clients de tous les secteurs de l’économie à effectuer une transition carboneutre qui soit ordonnée et inclusive, ainsi que sur les risques et les occasions que cette transition présente pour la banque, visitez rbc.com/climat.

John Stackhouse

premier vice-président, Bureau du chef de la direction

Myha Truong-Regan

Responsable de la recherche sur le climat

Keigan Buck

Responsable de la politique énergétique

Farhad Panahov

économiste

Yadullah Hussain

directeur de rédaction

Vivan Sorab

Gestionnaire principal, Technologies propres

Sarah Pendrith

Vice-Président, Stratégie et opérations

Trinh Theresa Do

Directeur, Programmes stratégiques

Alanna Whitten

directrice, Diffusion de contenu

Frances Dawson

Gestionnaire principal, Programmes stratégiques

Les renseignements, les documents et le contenu fournis dans nos sites Web visent à offrir des renseignements généraux seulement et n’ont pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. Nous ne garantissons pas l’exactitude des renseignements ni des opinions exprimées y figurant, et ceux-ci ne doivent pas être considérés comme constituant une analyse complète des sujets traités. La Banque Royale du Canada et les membres de son groupe ne recommandent pas et ne font pas la promotion, explicitement ou implicitement, de tiers ou de leurs conseils, avis, renseignements, produits ou services.

De temps à autre, nous faisons des déclarations prospectives écrites ou verbales au sens de certaines lois sur les valeurs mobilières, y compris dans le présent site Web, dans les documents que nous déposons auprès d’organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières et de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis (U.S. Securities and Exchange Commission), ainsi que dans d’autres communications. Les déclarations prospectives dans nos sites Web portent notamment sur nos objectifs, notre vision, nos engagements et nos buts sur les plans économiques, environnementaux (y compris sur le climat), sociaux et de gouvernance, ainsi que sur des événements et des actions potentiels. De par leur nature même, les déclarations prospectives nous obligent à formuler des hypothèses et font l’objet d’incertitudes et de risques intrinsèques pouvant faire que nos prédictions, prévisions, projections et conclusions se révèlent inexactes, que nos hypothèses soient incorrectes et que nos objectifs, notre vision, notre engagement et nos buts ne se matérialisent pas. Nous avertissons le lecteur de ne pas se fier indûment à ces déclarations, puisque nos résultats réels pourraient différer sensiblement des attentes exprimées dans ces déclarations prospectives en raison d’un certain nombre de facteurs de risque, dont plusieurs sont indépendants de notre volonté et dont nous pouvons difficilement prédire les effets. Sauf si la loi l’exige, ni RBC ni les membres de son groupe ne s’engagent à mettre à jour quelque déclaration prospective que ce soit, écrite ou verbale, qu’ils pourraient faire ou qui pourrait être faite à l’occasion pour leur compte. Pour en savoir plus, veuillez consulter les sections relatives aux risques de notre dernier rapport annuel, la section «Gestion du risque » dans notre dernier rapport trimestriel, et la section « Mise en garde au sujet des déclarations prospectives » et l’« Avis important concernant le présent rapport » dans notre dernier Rapport de performance ESG (environnement, société et gouvernance).

Le contenu des sites Web mentionnés dans le présent site Web, y compris celui pouvant être obtenu par l’intermédiaire d’un lien vers un site Web, et de tout autre site Web auquel ces sites font référence n’est pas intégré par renvoi au présent site Web et n’en fait pas partie.