Les milléniaux ne magasinent pas de la même façon que les générations précédentes. Ils font preuve de stratégie pour l’achat de biens et de services, maîtrisent le numérique, ont une conscience sociale développée et appartiennent à une génération de plus en plus aisée.

Pour un propriétaire d’entreprise, les milléniaux représentent une foule d’occasions à saisir. Si vous savez capter leur intérêt, vous pourriez acquérir une clientèle lucrative pour de nombreuses années. Mais comment les attirer ?

Vous devez d’abord savoir certaines choses sur ce qui les motive et les inspire, ainsi que sur ce qui compte le plus à leurs yeux. Voici cinq choses que vous devez savoir concernant ce segment de clientèle en croissance rapide – de même que cinq conseils qui vous aideront à rendre votre entreprise attrayante pour les milléniaux.

Caractéristiques des milléniaux

1) Variété des profils

Les milléniaux canadiens sont passionnés, résilients et inclusifs. Fiers de la culture accueillante de leur pays, ils recherchent activement des façons de rendre le monde meilleur. On a dit de cette génération qu’elle peut être revendicatrice et critique à l’égard de l’autorité, mais il existe en fait d’importantes variations dans le profil de ses membres. Les milléniaux ont de 15 à 34 ans. Leur situation financière varie, tout comme leurs valeurs, et ils constituent le groupe le plus multiethnique de l’histoire canadienne. Cela dit, les caractéristiques décrites ci-dessous représentent les opinions et habitudes les plus courantes chez les milléniaux. Elles peuvent donc aider les propriétaires d’entreprise canadiens à comprendre cette génération et ses attentes.

2) La personnalité et l’engagement de l’entreprise comptent plus que le prix

Même si les Canadiens de tous les groupes d’âge préfèrent acheter localement (88 % déclarent appuyer une entreprise locale quand c’est possible1), les milléniaux vont encore plus loin dans leur engagement à caractère local. Soixante-neuf pour cent des milléniaux (contre 57 % des Canadiens) se disent disposés à payer plus cher pour obtenir un produit ou un service auprès d’une entreprise locale.

En outre, le « contenu » humain d’une marque a de l’importance pour les milléniaux. En quête d’authenticité et d’une relation véritable avec les entreprises dont ils achètent les produits, ils ont à cœur d’appuyer celles qui ont une forte personnalité de marque, sont engagées dans la collectivité et se préoccupent de leur incidence sur leurs clients, leurs fournisseurs et leurs employés. En fait, 66 % des milléniaux sont disposés à payer plus cher pour obtenir un produit d’une entreprise qui a des valeurs éthiques et respecte des principes2.

3) Médias sociaux

Les milléniaux font beaucoup de recherches et sont 1,5 fois plus susceptibles que les baby-boomers de se renseigner longuement avant de faire un achat3. À cette étape exploratoire, ils sollicitent des commentaires, des recommandations et des opinions dans leurs réseaux sociaux. Et s’ils choisissent de vous accorder leur clientèle ? Bonne nouvelle, car ils passent rapidement le mot au sujet d’une entreprise qu’ils soutiennent, et 75 % déclarent qu’ils disent du bien des entreprises qu’ils aiment dans les médias sociaux1.

Attendez-vous aussi à ce qu’ils cherchent à resserrer leurs liens avec votre entreprise par l’intermédiaire des médias sociaux. En effet, 60 % des milléniaux disent maintenir le contact avec les petites entreprises qu’ils soutiennent (soit beaucoup plus que les membres de n’importe quel autre groupe d’âge)1.

4) Utilisation des technologies mobiles

Les milléniaux ont grandi dans un monde numérique. Ils forment la première génération née dans cet univers. Leur téléphone intelligent est intégré à pratiquement toutes leurs activités : recherches, achats, consultation de commentaires, interactions dans les médias sociaux. Au cours du dernier mois, 78 % des milléniaux ont utilisé leur appareil mobile pour clavarder ou envoyer des messages texte, 71 % pour regarder des vidéos, et 37 % pour faire un achat3.

5) Recherche de commodité en matière de paiements

Pour ce qui est de payer des produits ou des services, 80 % des milléniaux aimeraient qu’un plus grand nombre d’entreprises offrent le paiement par effleurement, et 60 % recherchent plus d’options de paiement mobile1.

Cinq façons d’attirer la clientèle des milléniaux

Comment capter l’intérêt de ce groupe diversifié de consommateurs branchés et enthousiastes ? Voici cinq suggestions pour solliciter leur imagination et leur soutien et en faire des clients de votre entreprise.

1) Soyez authentique.

Offrez-leur un lien véritable avec votre entreprise. Par exemple, démontrez-leur votre contribution, même modeste, au mieux-être de la collectivité. Et demandez-vous si la provenance et le mode de fabrication de vos produits témoignent d’une conscience sociale et d’un engagement en matière de durabilité. Apportez-vous une contribution à la collectivité ou participez-vous à des événements locaux ? Raconter vos débuts est aussi une excellente façon de susciter l’intérêt des milléniaux et de gagner leur faveur. L’important n’est pas que votre récit soit passionnant, mais qu’il soit réel.

2) Soulignez votre caractère local.

En utilisant des produits locaux et en soutenant des fournisseurs locaux, votre entreprise fera écho à la fierté d’être Canadiens qu’éprouvent les milléniaux. Même s’il n’est pas nécessaire que vous traitiez avec des fournisseurs locaux pour chaque aspect de votre entreprise, les milléniaux apprécieront les efforts que vous ferez pour soutenir votre collectivité, votre ville et votre pays – ainsi que votre capacité à mettre ces efforts en évidence.

3) Offrez des options de paiement commodes.

Même si votre entreprise est petite, il est plus facile que jamais d’offrir un éventail d’options de paiement rapides et pratiques(opens to another site). Pour stimuler les ventes, installez dans vos points de vente des terminaux sans contact qui permettront les paiements par téléphone intelligent, et ramenez à une ou deux étapes la marche à suivre pour les paiements en ligne.

4) Misez sur les médias sociaux.

Les sites de médias sociaux sont l’endroit idéal pour raconter votre histoire, publier des commentaires, annoncer des événements et parler de vos activités. Ils constituent aussi un excellent forum pour entrer en contact avec vos clients – mais n’oubliez pas de répondre à leurs questions et à leurs préoccupations. Remerciez ceux qui font des commentaires positifs, discutez des commentaires négatifs, et montrez que vous avez à cœur de satisfaire les clients dont les attentes ont pu être déçues.

Conseils – Comment les petites entreprises peuvent tirer profit des médias sociaux(opens to external site)

5) Donnez la priorité aux technologies mobiles.

Les milléniaux utilisent leur téléphone intelligent pour presque tout – qu’il s’agisse d’effectuer des opérations bancaires, de discuter avec leurs amis, de planifier un voyage ou d’effectuer des achats. Pour cette raison, votre entreprise se doit d’avoir une forte présence mobile – soit un site mobile convivial, des contenus faciles à consulter à partir d’un appareil mobile, ainsi qu’une expérience de magasinage mobile simple. En optant pour un concept convivial et en ajoutant des images à haute résolution, des vidéos YouTube et une application de commerce électronique, vous rendrez votre site mobile attrayant et fonctionnel, et vous en rendrez le contenu facile à partager.

Les milléniaux ne sont pas très différents des membres des générations précédentes. Ils se distinguent toutefois par des caractéristiques, des valeurs et des habitudes dont les entreprises canadiennes doivent tenir compte si elles veulent s’en faire des clients fidèles.

Sources:

Par Diane Amato

Partager

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, explicitement ou implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.