Sauter la barre de navigation du haut

Sauter le chemin de navigation  
Protection des renseignements personnels et Sécurité Canada > Avis > Retour d’un ancien courriel frauduleux – comment le repérer

Retour d’un ancien courriel frauduleux – comment le repérer

Il y a récemment eu une augmentation du volume de courriels semblant provenir de divers services postaux dans le monde, notamment ceux du Canada, des États-Unis et du Royaume-Uni, mais qui sont en réalité des courriels frauduleux. On demande au destinataire de cliquer sur un lien contenu dans le courriel, soi-disant pour établir les nouvelles conditions de livraison d’un colis. Les destinataires qui cliquent sur le lien sont dirigés vers un site qui télécharge des logiciels malveillants dans leur ordinateur ou qui tente de voler leurs renseignements personnels, pour ensuite les utiliser frauduleusement.

Chaque fois que vous recevez un courriel inattendu :

  1. Vérifiez le message avant de prendre des mesures.
    Évitez de cliquer sur un lien, de composer un numéro de téléphone fourni dans le courriel, de procéder à un télévirement ou de prendre toute mesure demandée dans le message avant d'avoir confirmé l'authenticité de ce dernier. Pour la vérification, servez-vous de renseignements provenant d'une autre source que le message lui-même.
  2. Demandez-vous si l’on vous incite fortement à répondre ou à cliquer sur un lien ou si l’on tente de vous y amener
    Méfiez-vous des courriels inattendus qui communiquent un sentiment d’urgence. Des courriels frauduleux parmi les plus courants vous demandent de cliquer sur un lien pour obtenir un remboursement, organiser la livraison d’un colis, faire une affaire en or ou bénéficier d’une rentrée d’argent.

Une bonne « vérification préalable » consiste à faire glisser le curseur sur le lien, sans toutefois cliquer dessus. La véritable adresse URL s’affichera : vous pourrez donc déterminer s’il s’agit bien de la même que celle indiquée dans le courriel. Le cas échéant, cela ne signifie pas automatiquement qu’il s’agit d’une adresse URL valide ; vous devez tout de même vérifier le message. Dans le cas contraire, il est fort probable que le lien est douteux. Consultez le point 4 du document « Hameçonnage par courriel : comment le repérer » pour obtenir plus de précisions.

Pour signaler des courriels « hameçon » et les sites frauduleux qui se font passer pour des sites Web de RBC, veuillez suivre les directives qui figurent à la rubrique« Dénonciation ».

Comme toujours, méfiez-vous de tout courriel inattendu ou douteux, même s’il s’adresse directement à vous et semble provenir d’une source légitime.

Pour en savoir plus sur l’hameçonnage, veuillez lire les articles Hameçonnage par courriel : comment le repérer et Fraude par courriel et par faux site Web.