Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Retraite à revoir : selon un sondage de RBC, la pandémie perturbe les plans de retraite et les objectifs d’épargne

Retraite à revoir : selon un sondage de RBC, la pandémie perturbe les plans de retraite et les objectifs d’épargne

  • Certains Canadiens repoussent la date de leur retraite, alors que d’autres saisissent de nouvelles occasions.
  • L’objectif d’épargne-retraite grimpe à 1 million de dollars, le déficit estimé s’élevant à 300 000 $ ou plus.
  • La série vidéo « Second Act » souligne l’utilité d’un plan de retraite.

La pandémie force les Canadiens à revoir leur plan de retraite

TORONTO, le 27 aout, 2021 - La pandémie force les Canadiens à revoir leur plan de retraite. Selon le Sondage RBC sur les mythes et les réalités de la retraite 2021, les Canadiens de 50 ans ou plus qui n’ont pas encore arrêté de travailler doivent maintenant réévaluer la date de leur retraite et la somme qu’ils doivent épargner.

L’effet le plus immédiat de la pandémie, c’est que les Canadiens ont dû revoir la date de leur retraite. Dix-huit pour cent des répondants (33 % en Alberta) ont déclaré qu’ils prendront leur retraite plus tard que prévu.

La crainte de survivre à son épargne a atteint son plus haut niveau de la dernière décennie : 21 % des répondants détenant plus de 100 000 $ en actifs investissables s’attendent actuellement à survivre de 10 ans à leur épargne-retraite (comparativement à 16 % en 2010), le plus haut pourcentage relevé se situant au Québec (27 %).

À cette crainte exprimée par les répondants s’ajoute le fait que la moitié (50 %) d’entre eux n’ont pas établi de plan financier. De plus, seulement 20 % des répondants ont établi un plan officiel avec l’aide d’un conseiller ou d’un planificateur financier.

« Si vous approchez de la retraite mais n’avez pas encore établi de plan, il vous reste peu de temps pour examiner vos choix et déterminer si vous pouvez vous permettre la retraite dont vous rêvez, explique Brigitte Felx, planificatrice financière, RBC. Un conseiller peut vous aider à traduire vos objectifs personnels en objectifs financiers, et à déterminer la bonne stratégie pour les atteindre. De plus, la plateforme MonConseiller de RBC permet à nos clients de planifier leur retraite à l’aide de scénarios interactifs qui les aident à voir les répercussions potentielles de décisions financières à court terme sur les résultats visés à long terme. »

Les répondants au sondage de RBC ont également indiqué que la pandémie les a incités à réfléchir ou à prendre des mesures concrètes relativement à leur retraite :

  • Réflexion sur le lieu de vie à la retraite (22 %)
  • Réflexion sur les lieux de retraite exclus (20 % des répondants ne veulent pas vivre dans une maison de retraite)
  • Mise à jour du testament et réexamen du choix des bénéficiaires (15 %)
  • Examen de la situation financière (17 %)
  • Changement de carrière ou adoption d’un nouveau passe-temps, car « la vie est courte » (16 %)

Les Canadiens qui approchent de la retraite ont également revu leurs objectifs d’épargne. Ceux qui détiennent plus de 100 000 $ en actifs investissables estiment désormais qu’ils doivent épargner en moyenne 1 million de dollars – soit environ 50 000 $ de plus qu’en 2019 –, plus des trois quarts d’entre eux estimant leur déficit d’épargne à 300 000 $ en moyenne. De leur côté, les Canadiens qui détiennent moins de 100 000 $ en actifs investissables ont revu à la baisse leur objectif d’épargne-retraite – qui s’établit à 533 153 $ (par rapport à 574 354 $ en 2019). Leur déficit d’épargne est toutefois beaucoup plus élevé – 472 991 $.

Pour compenser leur épargne-retraite insuffisante, les deux groupes de répondants ont affirmé qu’ils :

  • demeureraient dans leur maison actuelle et qu’ils vivraient plus modestement (37 % des répondants détenant plus de 100 000 $ ; 36 % des répondants détenant moins de 100 000 $)
  • retourneraient au travail (31 % et 36 % respectivement)
  • déménageraient et réduiraient leur train de vie (31 % et 23 % respectivement)
  • demanderaient de l’aide à un membre de la famille (choix le moins populaire ; 3 % et 5 % respectivement)

« Les sondages antérieurs nous ont indiqué que les retraités finissent par trouver le moyen d’équilibrer leurs finances, mais qu’ils doivent parfois vivre plus modestement qu’ils l’auraient souhaité, souligne Mme Felx. Nous aidons les Canadiens à déterminer ce qui compte vraiment pour eux. »

Les retraités doivent être en mesure de trouver et de cultiver une passion. C’est le thème de la série vidéo Second Act, qui traite de ce qu’on peut réaliser après une première carrière, en particulier quand on a établi un plan de retraite. À ceux qui craignent que leurs rêves soient hors de portée, la série offre un conseil judicieux : n’abandonnez pas le projet de retraite qui vous tient le plus à cœur.

Pour en savoir plus sur les nombreuses ressources de soutien que RBC propose aux Canadiens déjà ou bientôt retraités, consultez la page Planification de la retraite à RBC.

Quelques données – Sondage RBC sur les mythes et les réalités de la retraite 2021

Résultats partiels nationaux, régionaux et par sexe : Canadiens non retraités de 50 ans ou plus

RÉPONSE

CANADA

C-B

AB

ON

QC

HOMMES

FEMMES

Repousseront leur retraite

18 %

20 %

33 %

16 %

9 %

15 %

20 %

Survivront de 10 ans à leur épargne-retraite (parmi ceux qui détiennent 100 000 $ en actifs investissables)

21 %

21 %

20 %

19 %

27 %

20 %

23 %

Réfléchissent ou prennent des mesures concrètes relativement... au lieu de vie à la retraite

22 %

29 %

28 %

20 %

23 %

23 %

21 %

Réfléchissent ou prennent des mesures concrètes relativement... aux lieux de retraite exclus (ex. : maison de retraite)

20 %

30 %

19 %

18 %

18 %

20 %

20 %

Réfléchissent ou prennent des mesures concrètes relativement... à la mise à jour du testament et au réexamen du choix des bénéficiaires

15 %

17 %

13 %

18 %

12 %

15 %

14 %

Réfléchissent ou prennent des mesures concrètes relativement... à l’examen de leur situation financière

17 %

28 %

23 %

20 %

14 %

18 %

16 %

Réfléchissent ou prennent des mesures concrètes relativement... à un changement de carrière ou à l’adoption d’un nouveau passe-temps

16 %

15 %

9 %

24 %

4 %

15 %

16 %

* Résultats fondés sur un petit échantillon. Les résultats des la Saskatchewan, du Manitoba et du Canada atlantique ne sont pas présentés en raison de la faiblesse des échantillons.

 Résultats selon la valeur des actifs investissables : Canadiens non retraités de 50 ans ou plus

RÉPONSE

> 100 000 $ en actifs investissables

< 100 000 $ en actifs investissables

Objectif d’épargne-retraite

1 000 670 $

533 153 $

Épargne-retraite déjà accumulée

703 058 $

60 163 $

Déficit par rapport à l’objectif d’épargne-retraite

~300 000 $
[-297 612 $]

~470 000 $
[-472 991 $]

Si j’ai besoin d’augmenter mon revenu de retraite… je retournerai au travail.

31 %

36 %

Si j’ai besoin d’augmenter mon revenu de retraite… je demeurerai dans ma maison actuelle et je vivrai modestement.

37 %

36 %

Si j’ai besoin d’augmenter mon revenu de retraite… je déménagerai (je réduirai mon train de vie ; je serai locataire plutôt que propriétaire ; etc.).

31 %

23 %

Si j’ai besoin d’augmenter mon revenu de retraite… j’encaisserai certains de mes placements.

55 %

16 %

Si j’ai besoin d’augmenter mon revenu de retraite… je contracterai un emprunt garanti par la valeur nette de ma maison.

13 %

6 %

Si j’ai besoin d’augmenter mon revenu de retraite… je demanderai de l’aide à un membre de la famille.

3 %

5 %

Personne-ressource, médias :
Karine Bélanger-Beaudry, RBC, 438 402-5619

À propos du Sondage RBC sur les mythes et les réalités de la retraite 2021
Le présent communiqué énonce les conclusions du Sondage RBC sur les mythes et les réalités de la retraite 2021, mené par Ipsos du 21 mai au 1er juin 2021. Aux fins de ce sondage, 2 200 Canadiens de 50 ans ou plus – dont 1 100 préretraités – ont été interrogés par l’intermédiaire de la plateforme en ligne Ipsos Je-Dis, et autrement. L’échantillon a été établi selon la méthode des quotas pondérés afin que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du dernier recensement et que les résultats du sondage soient représentatifs de l’ensemble de la population. Les données fournies dans le présent communiqué découlent d’un échantillon de 1 100 préretraités de 50 ans ou plus. La crédibilité des sondages en ligne Ipsos est calculée en fonction d’un intervalle de crédibilité. Dans le cas présent, les résultats sont considérés comme précis à ± 2,6 points de pourcentage, 19 fois sur 20, pour l’échantillon complet de Canadiens retraités et préretraités de 50 ans ou plus, et à ± 3,4 points de pourcentage, 19 fois sur 20, pour l’échantillon de Canadiens préretraités de 50 ans ou plus.

À propos de la planification de la retraite à RBC
La plateforme Planification de la retraite à RBC peut vous aider à planifier une retraite de 30 ans ou plus. Elle contient des liens donnant accès à des planificateurs financiers et à des planificateurs en placements et retraite qui peuvent vous aider à déterminer le mode de vie que vous souhaitez à la retraite, vos sources de revenus à la retraite, et les éléments à prendre en considération avant de demander vos prestations du RPC ou du RRQ. Peu importe à quel stade de la retraite vous en êtes, nous pouvons vous aider dans vos démarches. Êtes-vous à l’étape de l’épargne ou de la planification ? Nous vous ferons découvrir des questions que vous n’avez peut-être pas encore prises en considération, et nous vous proposerons des moyens de tirer le maximum de votre situation personnelle. Approchez-vous de la retraite ? Nous nous assurerons que votre préparation est appropriée et que vos rêves sont réalisables. Et si vous êtes déjà à la retraite, nous vous montrerons comment préserver et faire fructifier votre épargne-retraite durement accumulée, afin que vous puissiez profiter pleinement des années qui viennent. Pour en savoir plus, visitez la page Planification de la retraite à RBC.

À propos de la plateforme MonConseiller de RBC
En juillet 2021, plus de 2,7 millions de Canadiens – dont plus d’un million de personnes de 50 ans ou plus – avaient établi un plan financier personnalisé à l’aide de la plateforme MonConseiller, une exclusivité de RBC. Cette plateforme numérique gratuite permet d’offrir aux clients de RBC une approche hybride qui allie le numérique et le contact humain. Au moyen d’écrans interactifs, la plateforme MonConseiller permet aux clients de voir à tout moment et en temps réel un portrait complet de leur situation financière – plan personnalisé, liquidités, objectifs, etc. Les clients peuvent prendre des décisions financières éclairées grâce à des scénarios interactifs qui les aident à voir les répercussions potentielles de décisions financières à court terme sur les résultats visés à long terme. La plateforme MonConseiller permet aussi aux clients de communiquer plus facilement avec un conseiller RBC de leur collectivité pour obtenir les conseils dont ils ont besoin au moment opportun, par vidéo en direct, par téléphone ou en succursale. Lancée en 2017, la plateforme MonConseiller est l’un des principaux moyens qu’utilise RBC pour donner des conseils par voie numérique à ses clients. Vous trouverez des renseignements supplémentaires ici.

Aperçu de RBC
La Banque Royale du Canada est une institution financière mondiale définie par sa raison d’être, guidée par des principes et orientée vers l’excellence en matière de rendement. Notre succès est attribuable aux quelque 88 000 employés qui mettent à profit leur créativité et leur savoir‑faire pour concrétiser notre vision, nos valeurs et notre stratégie afin que nous puissions contribuer à la prospérité de nos clients et au dynamisme des collectivités. Selon la capitalisation boursière, nous sommes la plus importante banque du Canada et l’une des plus grandes banques du monde. Nous avons adopté un modèle d’affaires diversifié axé sur l’innovation et l’offre d’expériences exceptionnelles à nos 17 millions de clients au Canada, aux États‑Unis et dans 27 autres pays. Pour en savoir plus, visitez le site rbc.com.

Nous sommes fiers d’appuyer une grande diversité d’initiatives communautaires par des dons, des investissements dans la collectivité et le travail bénévole de nos employés. Pour de plus amples renseignements, visitez le site rbc.com/collectivite-impact-social.

- 30 -

Personne-ressource, médias :
Karine Bélanger-Beaudry, RBC, 438 402-5619