Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Le rôle de premier plan des femmes autochtones pour montrer la voie à suivre

Le rôle de premier plan des femmes autochtones pour montrer la voie à suivre

L’édition 2020 du rapport « Un chemin tracé » de RBC comprend des histoires de femmes autochtones à l’avant-garde du mouvement de réconciliation

TORONTO, le 12 juin, 2020 - Depuis toujours, le leadership, l’expérience et le savoir des femmes autochtones sont au cœur de la prospérité et du bien-être de leurs collectivités. Aujourd’hui, malgré les défis auxquels font encore face bon nombre d’entre elles, les femmes autochtones continuent de travailler à l’amélioration de la vie sur les plans social, économique et culturel, non seulement au bénéfice de leurs collectivités, mais aussi de celui du Canada tout entier. Dans l’édition 2020 du rapport Un chemin tracé, RBC présente des histoires de résilience, de talent et de réussite de femmes autochtones d’un océan à l’autre.

Publié pour la première fois en 2008, le rapport Un chemin tracé présente des exemples de collaboration entre RBC et Autochtones pour bâtir des collectivités durables, stimuler la croissance économique et apporter des changements considérables dans des secteurs importants comme le perfectionnement des aptitudes et le développement de carrière. Le rapport est traduit en deux langues autochtones – le cri et l’inuktitut.

« Pendant trop longtemps, les femmes autochtones ne recevaient pas la reconnaissance qu’elles méritent pour leur sens de l’innovation, leur créativité et leur capacité à susciter des changements positifs, a déclaré Dale Sturges, directeur général national, Services financiers aux Autochtones, RBC. Les femmes que l’on présente dans le rapport de cette année ouvrent la voie à un avenir meilleur, offrant de l’espoir, des solutions et de nouvelles perspectives au moment où nous en avons le plus besoin. Le soutien de RBC au mouvement de réconciliation est indéfectible, et nous voulons montrer comment nous collaborons de façon efficace avec les collectivités autochtones, et en particulier avec les femmes autochtones, pour apporter des changements nécessaires. »

Le rapport de cette année illustre ce qu’il est possible de réaliser lorsqu’on offre des occasions plus équitables aux filles et aux femmes autochtones. On y trouve des témoignages de femmes inspirantes qui sont des chefs de file dans leur collectivité. Voici quelques exemples :

  • L’histoire de Sunshine Tenasco, qui a fondé Her Braids, une entreprise sociale qui vise à faire avancer le dialogue sur les enjeux liés à l’eau potable dans les collectivités autochtones. Elle a également créé Pow Wow Pitch, un concours inspiré de l’émission Dragon’s Den, à l’intention des entrepreneurs autochtones qui souhaitent démarrer et faire croître leur entreprise.

  • La façon dont Colleen Lucier, directrice générale de l’organisme Lii Michif Otipemisiwak Family and Community Services, a dirigé la construction de Kikékyelc: A Place of Belonging, une unité d’habitation où de jeunes Autochtones peuvent recevoir un soutien culturellement approprié, réussir leur transition vers une vie autonome et éviter d’être placés en famille d’accueil.

  • L’histoire de Jesse Popp, qui est actuellement titulaire de la Chaire de recherche du Canada en sciences de l’environnement autochtones au département de géographie et d’environnement de l’Université Mount Allison à Sackville, au Nouveau-Brunswick. En adoptant une approche à deux points de vue, elle espère faire progresser notre vision collective de l’écologie pour favoriser la résolution de graves problèmes environnementaux, dont les changements climatiques.

Le rapport offre aussi l’histoire émouvante de Kiyari McNabb et Vicky LaForge, qui ont mis sur pied REDSILIENT, une exposition rendant hommage aux filles et aux femmes autochtones disparues et assassinées, et qui est rapidement devenue un espace sûr de rassemblement et de guérison. Plusieurs des visiteurs ont écrit des lettres à leurs proches disparues ou assassinées et accroché des pochettes renfermant du tabac à une installation représentant un arbre. Chaque pochette représentait une feuille et symbolisait une prière pour une femme, une fille ou une famille touchée par la violence sexiste.

Le rapport contient également des profils d’employées de RBC, dont Brittanee Laverdure, Rachael Crawford-Rendine et Tracy Antoine – trois femmes autochtones occupant des postes de direction, qui décrivent leur parcours professionnel et personnel et offrent des conseils aux femmes autochtones en début de carrière.

« Le rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, publié en 2019, relate de terribles histoires de violence et de lourdes pertes, a ajouté M. Sturges. Les histoires de résilience et de solidarité que contient le rapport Un chemin tracé illustrent comment nous surmontons nos souffrances. La diffusion de ces histoires est importante : elles parlent des nombreuses réussites de femmes autochtones ayant surmonté l’adversité. »

Pour consulter la version complète du rapport, allez à rbc.com⁄unchemintrace.

Aperçu de RBC
La Banque Royale du Canada est une institution financière mondiale définie par sa raison d’être, guidée par des principes et orientée vers l’excellence en matière de rendement. Notre succès est attribuable aux quelque 84 000 employés qui concrétisent notre vision, nos valeurs et notre stratégie afin que nous puissions contribuer à la prospérité de nos clients et au dynamisme des collectivités. Selon la capitalisation boursière, nous sommes la plus importante banque du Canada et l’une des plus grandes banques du monde. Nous avons adopté un modèle d’affaires diversifié axé sur l’innovation qui nous permet d’offrir des expériences exceptionnelles à 17 millions de clients au Canada, aux États‑Unis et dans 34 autres pays. Pour en savoir plus, visitez le site  rbc.com.

Nous sommes fiers d’appuyer une grande diversité d’initiatives communautaires par des dons, des investissements dans la collectivité et le travail bénévole de nos employés. Pour de plus amples renseignements, visitez le site rbc.com/collectivites-durabilite.

Services financiers aux Autochtones RBC
Depuis plus d’un siècle, RBC entretient de solides relations avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada. Elle est déterminée à aider les gouvernements, les organismes, les entreprises, les collectivités et les personnes autochtones en leur donnant des possibilités de développement économique par des initiatives dans différents domaines : accès aux services bancaires et au financement, développement social et communautaire, emploi, formation et éducation, et approvisionnement. RBC verse également des dons et des subventions qui appuient les intérêts des Autochtones. Pour de plus amples renseignements, allez à rbcbanqueroyale.com/autochtones.

- 30 -

Personne-ressource, médias :
AJ Goodman, Communications, RBC, 647 286-4032