Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le deuxième trimestre de 2020

La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le deuxième trimestre de 2020

TORONTO, le 27 mai, 2020 - La Banque Royale du Canada (RY sur TSX et NYSE) a déclaré aujourd’hui un bénéfice net de 1 481 millions de dollars pour le trimestre clos le 30 avril 2020, en baisse de 1 749 millions, ou 54 %, par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Le bénéfice dilué par action s’est chiffré à 1,00 $, soit un repli de 55 % par rapport à il y a un an. Les défis sans précédent entraînés par la pandémie de COVID-19 ont fait grimper les dotations à la provision pour pertes de crédit, qui ont atteint 2 830 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 2 404 millions par rapport à il y a un an. L’accroissement des dotations a pesé sur les résultats des secteurs Services bancaires aux particuliers et aux entreprises, Marchés des Capitaux et Gestion de patrimoine. Ces facteurs ont été atténués par la hausse du bénéfice des secteurs Services aux investisseurs et de trésorerie et Assurances.

Comparativement au trimestre précédent, le bénéfice net a reculé de 2 028 millions de dollars en raison de la baisse des résultats des secteurs Services bancaires aux particuliers et aux entreprises, Marchés des Capitaux et Gestion de patrimoine. Dans le secteur Assurances, le bénéfice est resté sensiblement le même qu’au trimestre précédent. Ces facteurs ont été contrebalancés en partie par la hausse des résultats du secteur Services aux investisseurs et de trésorerie.

Le ratio total de la dotation à la provision pour pertes de crédit s’est établi à 165 p.b., en hausse de 139 p.b. par rapport au trimestre précédent, car nous avons fait preuve de prudence et accru les réserves en prévision des répercussions de la pandémie de COVID-19. Le ratio de la dotation à la provision pour pertes de crédit liée aux prêts douteux s’est quant à lui chiffré à 37 p.b., en hausse de 16 p.b. par rapport au trimestre précédent, parce que la dotation à la provision pour pertes de crédit liée aux prêts douteux a augmenté surtout dans le secteur Marchés des Capitaux. Notre position de capital est demeurée solide, avec un ratio de fonds propres de première catégorie sous forme d’actions ordinaires (CET1) de 11,7 %. De plus, notre ratio de liquidité à court terme moyen a atteint un niveau robuste de 130 %.