Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Pour l’amour... et pour l’argent : La compatibilité financière contribue à la solidité d’une relation amoureuse à long terme

Pour l’amour... et pour l’argent : La compatibilité financière contribue à la solidité d’une relation amoureuse à long terme

Les deux tiers des couples canadiens associent la stabilité financière au succès d’une relation, selon un sondage RBC

L'importance de la compatibilité financière ?

TORONTO, le 13 février, 2020 - La réussite d’une relation à long terme dépend tout autant d’une forte compatibilité financière que d’une bonne dynamique amoureuse, selon le Sondage RBC 2020 sur les relations et l’argent. La majorité des Canadiens qui sont en couple à long terme (85 %) attribuent le caractère sain de leur relation au fait d’avoir les mêmes habitudes et objectifs financiers. Quatre Canadiens sur cinq (80 %) croient qu’il est important de discuter de finances avec un conjoint potentiel avant de commencer une relation sérieuse.

De plus, la vaste majorité des répondants (91 %) ont souligné qu’il est important que les conjoints potentiels s’entendent sur l’épargne et les dépenses. Près des deux tiers (62 %) affirment que la situation financière d’un conjoint potentiel pourrait être un obstacle insurmontable à l’établissement d’une relation.

Fixer des limites financières est également une priorité (81 %) pour les répondants ; plus des deux tiers (69 %) ont affirmé qu’ils ne fusionneraient pas leurs finances avec celles de leur conjoint sans être sûrs que sa situation financière est stable.

« Lorsque vous vous engagez dans une relation amoureuse, vous intégrez à votre vie non seulement cette personne, mais aussi ses finances, a déclaré Brigitte Felx, planificatrice financière, RBC. Il est donc important que vous fixiez des limites financières claires d’assurer une approche commune quant aux dépenses, à l’épargne et à la gestion financière. »

La fréquence des discussions financières entre conjoints est tout aussi importante que les sujets abordés. Plus des trois quarts (77 %) des Canadiens qui sont en couple affirment qu’ils discutent de finances avec leur conjoint au moins une fois par mois pour faire leur budget (45 %), pour établir des objectifs financiers (41 %) et pour épargner ensemble (37 %).

« La compatibilité amoureuse est essentielle, mais la compatibilité financière l’est aussi, a ajouté Mme Felx. En ayant des conversations franches et fréquentes sur vos finances, vous serez déjà sur la bonne voie pour bâtir une relation saine et durable sur le plan financier. Pour aller encore plus loin, consultez un planificateur financier qui pourra vous donner un point de vue impartial sur votre compatibilité financière. »

Voici quelques conseils qu’offre RBC pour aider les couples canadiens à atteindre ensemble leurs objectifs financiers et leurs objectifs de vie :

Établissez le budget qui vous convient : Discuter de finances et établir des limites et des objectifs clairs est important pour toute relation. En créant un budget commun et réaliste, les conjoints peuvent s’assurer qu’ils sont sur la même longueur d’onde et éviter les mauvaises surprises. Budgets NOMI minimise le travail de réflexion et élimine les calculs manuels du processus de création d’un budget. Les dépenses sont classées dans cinq grandes catégories et l’utilisateur reçoit au moyen de l’outil de suivi de l’appli Mobile RBC des avis ponctuels lui permettant de maintenir le cap.

Dites « Je le veux » à un plan financier commun : Créer un plan financier détaillé avec votre conjoint peut vous aider à atteindre vos objectifs d’épargne communs. RBC Planification financière peut vous offrir des conseils pour faire en sorte que vous et votre conjoint puissiez acheter une voiture, obtenir un prêt hypothécaire, élever une famille et planifier en vue de la retraite.

Investissez pour l’avenir : Un entretien de 20 minutes avec un planificateur ou un conseiller financier — en succursale, à votre domicile ou au bureau — peut vous aider à commencer à discuter avec votre conjoint de vos objectifs financiers communs. MonConseiller est un service en ligne qui vous met en contact, où que vous soyez, avec des planificateurs et des conseillers financiers RBC qui peuvent vous guider dans l’atteinte de vos objectifs financiers.

Sondage RBC 2020 sur les relations et l’argent : Conclusions à l’échelle nationale et régionale


QUESTIONS DU SONDAGE

CAN

C.-B.

ALB

SASK/
MAN

ONT

QC

PROV
DE
L’ATL

Les finances sont un aspect important de toute relation. (D’accord)

85 %

83 %

84 %

90 %

86 %

85 %

89 %

Je pense qu’il est important de discuter régulièrement de finances avec son/sa conjoint(e). (D’accord)

87 %

85 %

89 %

90 %

89 %

83 %

94 %

Il est important de discuter de finances avant de commencer une relation sérieuse. (D’accord)

80 %

77 %

83 %

87 %

82 %

75 %

85 %

À quelle fréquence parlez-vous de finances avec votre conjoint(e) ? (Au moins une fois par mois)

77 %

83 %

76 %

76 %

77 %

74 %

83 %

Comment gérez-vous actuellement vos finances avec votre conjoint(e) ? (Nous faisons nos budgets ensemble)

45 %

42 %

44 %

50 %

50 %

35 %

47 %

Comment gérez-vous actuellement vos finances avec votre conjoint(e) ? (Nous établissons des objectifs financiers ensemble)

40 %

44 %

51 %

48 %

44 %

29 %

31 %

Comment gérez-vous actuellement vos finances avec votre conjoint(e) ? (Nous épargnons ensemble)

37 %

40 %

45 %

41 %

41 %

26 %

31 %

Il est important que mon/ma conjoint(e) et moi nous entendions sur la façon d’épargner ou de dépenser notre argent. (D’accord)

91 %

89 %

95 %

94 %

92 %

87 %

98 %

Certains des aspects suivants de la situation financière de votre conjoint(e) sont pour vous un obstacle insurmontable dans une relation (p. ex. : mauvaises habitudes de dépenses, niveau élevé d’endettement sur sa carte de crédit, priorités financières différentes des vôtres, pas d’épargne). (D’accord)

62 %

64 %

67 %

61 %

65 %

57 %

59 %

Je crois que le fait d’avoir les mêmes habitudes et objectifs financiers est un élément nécessaire dans une relation saine à long terme. (D’accord)

85 %

79 %

84 %

90 %

87 %

81 %

89 %

Je ne combinerais pas mes finances avec mon/ma conjoint(e) sans être sûr(e) que sa situation financière est stable. (D’accord)

69 %

65 %

71 %

75 %

67 %

74 %

59 %

Plus mon/ma conjoint(e) est stable financièrement, plus je me verrais dans une relation amoureuse à long terme avec lui/elle. (D’accord)

66 %

60 %

63 %

68 %

69 %

65 %

71 %

À propos du Sondage RBC 2020 sur les relations et l’argent
Un sondage en ligne auprès de 1 000 Canadiens qui sont mariés, conjoints de fait ou dans une relation (à long terme ou nouvelle) a été réalisé du 3 au 11 janvier 2020 au moyen du panel en ligne de Léger. La marge d’erreur du sondage est de ± 3,1 %, 19 fois sur 20.

Aperçu de RBC
La Banque Royale du Canada est une institution financière mondiale définie par sa raison d’être, guidée par des principes et orientée vers l’excellence en matière de rendement. Notre succès est attribuable aux quelque 85 000 employés qui concrétisent notre vision, nos valeurs et notre stratégie afin que nous puissions contribuer à la prospérité de nos clients et au dynamisme des collectivités. Selon la capitalisation boursière, nous sommes la plus importante banque du Canada et l’une des plus grandes banques du monde. Nous avons adopté un modèle d’affaires diversifié axé sur l’innovation qui nous permet d’offrir des expériences exceptionnelles à nos 17 millions de clients au Canada, aux États-Unis et dans 34 autres pays. Pour en savoir plus, visitez le site rbc.com.

Nous sommes fiers d’appuyer une grande diversité d’initiatives communautaires par des dons, des investissements dans la collectivité et le travail bénévole de nos employés. Pour de plus amples renseignements, visitez le site rbc.com/collectivite-impact-social.

- 30 -

Personne-ressource, médias :
Denis Dubé, directeur, Médias et relations publiques, RBC, 514 874-6556