Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le premier trimestre de 2018

La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le premier trimestre de 2018

Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés en dollars canadiens et sont basés sur nos états financiers dressés selon la Norme comptable internationale 34 Information financière intermédiaire. En date du 1er novembre 2017, nous avons adopté IFRS 9 Instruments financiers. Les montants des périodes antérieures sont présentés conformément à IAS 39 Instruments financiers : comptabilisation et évaluation. Notre rapport aux actionnaires portant sur le premier trimestre de 2018 ainsi que notre document d’information financière complémentaire sont disponibles sur notre site Web, à l’adresse www.rbc.com/investisseurs.

TORONTO, le 23 février, 2018 - La Banque Royale du Canada (RY sur TSX et NYSE) a déclaré aujourd’hui un bénéfice net de 3 012 millions de dollars pour le premier trimestre clos le 31 janvier 2018, compte tenu de l’incidence de la réforme fiscale américaine(1) qui s’est établie à 178 millions de dollars, ou 0,12 $ par action, découlant essentiellement de la réduction de valeur des actifs d’impôt différé, montant net. Le bénéfice net a affiché une baisse de 15 millions de dollars par rapport à un an plus tôt, alors que le bénéfice dilué par action a atteint 2,01 $, en hausse de 2 %. Exclusion faite de l’élément précisé de l’exercice précédent lié au profit tiré de la vente des activités américaines de Moneris(2), le bénéfice net a progressé de 7 % et le bénéfice par action, de 10 % par rapport à il y a un an.

Nos résultats trimestriels reflètent le solide bénéfice enregistré dans les secteurs Services bancaires aux particuliers et aux entreprises, Marchés des Capitaux, Gestion de patrimoine et Services aux investisseurs et de trésorerie. La solide performance du trimestre considéré rend compte également de la stabilité de la qualité du crédit, notre ratio de la dotation à la provision pour pertes de crédit liée aux prêts douteux étant de 23 points de base (p.b.) en regard de 22 p.b. un an plus tôt et le total du ratio de la dotation à la provision pour pertes de crédit a atteint 24 p.b. au trimestre considéré.

Comparativement au trimestre précédent, le bénéfice net est en hausse de 175 millions de dollars, ou 6 %, en raison surtout d’une hausse du bénéfice des secteurs Marchés des Capitaux, Services bancaires aux particuliers et aux entreprises, Gestion de patrimoine et Services aux investisseurs et de trésorerie, laquelle a été neutralisée en partie par la baisse du bénéfice du secteur Assurances et par une réduction de valeur en lien avec la réforme fiscale américaine(1).

« La forte activité des clients et la solide croissance des volumes dans la plupart des secteurs ont contribué à notre bénéfice de 3 milliards de dollars pour le premier trimestre, alors que nous avons absorbé la réduction de valeur découlant de la réforme fiscale américaine. Nous avons investi dans nos secteurs de service à la clientèle et avons racheté plus de 920 millions de dollars d’actions ordinaires. Par ailleurs, je suis heureux d’annoncer une majoration de 3 % de notre dividende trimestriel », a déclaré Dave McKay, président et chef de la direction de RBC. « Notre stratégie de croissance durable repose sur une gestion prudente des risques et sur le déploiement efficace des capitaux afin de générer de solides rendements tout au long du cycle. Nous continuerons d’investir intelligemment et de déployer tous les efforts pour gagner la confiance de nos clients, employés et collectivités. »


Lisez le communiqué (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre)

 

 

(1) La loi U.S. H.R. 1 (réforme fiscale américaine) a été promulguée en décembre 2017.
(2) L’élément précisé comprend notre quote-part du profit au premier trimestre de 2017 tiré de la vente des activités américaines de Moneris Solutions Corporation (Moneris) à Vantiv, Inc. qui était de 212 millions de dollars (avant et après impôt). Les résultats excluant l’élément précisé sont des mesures hors PCGR. Pour plus de détails, y compris un rapprochement, se reporter à la rubrique Mesures hors PCGR en page 3 du présent communiqué.