Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Borealis AI élargit son bassin de ressources intellectuelles en embauchant des experts réputés en intelligence artificielle

Borealis AI élargit son bassin de ressources intellectuelles en embauchant des experts réputés en intelligence artificielle

RBC et Borealis AI

TORONTO, le 5 février, 2018 - L’équipe de recherche sur l’intelligence artificielle (IA) de l’Institut de recherche Borealis AI de RBC continue de s’agrandir. Deux nouveaux membres s’ajouteront à l’équipe, soit Pascal Poupart, professeur à l’Université de Waterloo, et Marcus Brubaker, professeur à l’Université York. Les deux se joignent à l’équipe à titre de premiers chercheurs.

« Nous sommes ravis que MM. Poupart et Brubaker poursuivent leurs recherches au sein de Borealis AI, déclare Foteini Agrafioti, chef, Borealis AI, et scientifique en chef. Nous avons atteint un point charnière au Canada, où l’écosystème de l’IA est en voie de devenir le véritable chef de file du secteur. Lorsque des talents exceptionnels choisissent de se joindre à une société canadienne et de rester au Canada, nous en profitons tous. »

M. Poupart divisera son temps entre Borealis AI et l’Université de Waterloo. Son équipe sera établie à l’Université de Waterloo et travaillera en étroite collaboration avec le centre Borealis AI de Toronto. Au cours de sa carrière, il a mené des recherches approfondies et très réputées dans le domaine des algorithmes visant à produire des raisonnements dans un contexte d’incertitude ainsi que de l’apprentissage machine applicable aux technologies d’assistance, au traitement du langage naturel et aux réseaux de télécommunications.

M. Poupart fait partie des chercheurs d’influence dont le travail de longue date a contribué à l’explosion actuelle de l’intérêt pour l’IA. Depuis son arrivée à l’Université de Waterloo, école qui entretient des liens étroits avec l’industrie, il a collaboré avec de nombreuses sociétés internationales, comme Huawei, Google, Intel et Ford. Ses travaux de recherche ont principalement porté sur des applications pratiques. Ainsi, l’application de l’apprentissage machine aux services financiers représente une nouvelle étape logique dans son cheminement.

« Actuellement, les progrès dans le domaine ne sont pas uniquement accomplis par les établissements universitaires, mais aussi par l’industrie. Borealis AI joue un rôle prépondérant à cet égard, souligne M. Poupart, premier chercheur, Borealis AI. C’est l’occasion idéale pour moi de poursuivre les projets scientifiques qui me passionnent, tout en transformant ces travaux en progrès réels qui toucheront les gens au quotidien par l’intermédiaire de RBC. »

M. Brubaker, éminent spécialiste de la vision artificielle et des modèles probabilistes, supervisera quant à lui l’équipe de recherche fondamentale et appliquée de Borealis AI à Toronto. Par son expertise en apprentissage machine bayésien, ensemble de méthodes permettant d’inférer des conclusions sur le monde en présence d’incertitude, il a accéléré la découverte de structures moléculaires au moyen de la cryomicroscopie électronique. La cryomicroscopie électronique a d’ailleurs remporté récemment le prix Nobel de chimie 2017.

« Borealis a formé une équipe exceptionnelle de chercheurs qui s’intéressent à un éventail de problèmes liés à l’IA, et je suis fier d’en faire maintenant partie, dit M. Brubaker, premier chercheur, Borealis AI. Nous pourrons repousser les limites de l’apprentissage machine. À mesure que nous continuerons de créer des occasions au laboratoire, nous espérons que d’autres chercheurs se joindront à nos efforts. »

Borealis AI
Borealis AI, qui fait partie de l’Institut de recherche RBC, est un centre de recherche motivé par la curiosité et voué à l’avancement de l’apprentissage machine. Établi en 2016, Borealis AI, qui compte des laboratoires à Toronto, à Waterloo, à Edmonton et à Montréal, favorise les partenariats universitaires avec des centres de recherche de premier plan en intelligence artificielle. Axés sur une utilisation éthique de l’intelligence artificielle qui contribuera à la prospérité des collectivités, ses scientifiques spécialisés en apprentissage machine réalisent des travaux de recherche fondamentale et de recherche appliquée dans des domaines comme l’apprentissage par renforcement, le traitement en langage naturel, l’apprentissage profond et l’apprentissage non supervisé afin de résoudre des problèmes complexes dans divers champs d’activité. Pour de plus amples renseignements, allez au www.borealisai.com.

RBC
La Banque Royale du Canada est une institution financière mondiale dont la poursuite de l’excellence est guidée par une raison d’être et des principes bien définis. Elle doit sa réussite aux 80 000 employés qui incarnent sa vision et ses valeurs. Ensemble, ils exécutent une stratégie visant à contribuer à la réussite des clients et à la prospérité des collectivités. RBC étant la plus importante banque au Canada et l’une des plus grandes au monde selon la capitalisation boursière, elle est dotée d’un modèle d’affaires diversifié accordant une place importante à l’innovation et offrant une expérience exceptionnelle à quelque 16 millions de clients au Canada, aux États-Unis et dans 35 autres pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, allez à rbc.com.

RBC est fière d’appuyer une grande diversité d’initiatives communautaires par des dons, des investissements dans la collectivité et le travail bénévole de ses employés. Pour en savoir plus à ce sujet, allez au www.rbc.com/collectivites-durabilite.

- 30 -

Personne-ressource – médias :
Jillian Vernic, Communications, RBC, 416 348-6736