Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > RBC ouvrira un laboratoire de cybersécurité et financera de nouvelles recherches à l’Université de Waterloo

RBC ouvrira un laboratoire de cybersécurité et financera de nouvelles recherches à l’Université de Waterloo

WATERLOO (Ontario), le 29 janvier, 2018 - La Banque Royale du Canada (RBC) ouvre un laboratoire de cybersécurité et investit 1,78 million de dollars dans la recherche à l’Université de Waterloo pour la création d’outils avancés de cybersécurité et de protection des renseignements personnels.

Les attaques malveillantes en ligne et les réseaux de zombies sont de plus en plus perfectionnés et ciblés, alors que les gens transmettent de plus en plus de données personnelles en ligne. Or, les équipes responsables de la sécurité travaillent souvent avec du matériel obsolète et dans plusieurs pays aux restrictions variées, et elles doivent se préparer aux menaces post-quantiques. Les chercheurs sont sur le point de créer de nouvelles solutions qui vont au-delà des infrastructures, des systèmes de chiffrage et des capacités informatiques actuels.

Le financement fourni par RBC appuiera les chercheurs de la David R. Cheriton School of Computer Science et du Département de la combinatoire et de l’optimisation de la Faculté de mathématiques de l’Université de Waterloo.

En plus de servir à établir le nouveau laboratoire de cybersécurité RBC pour le secteur des finances qui sera intégré au William G. Davis Computer Research Centre de l’Université de Waterloo, le financement appuiera la recherche dans les domaines suivants :

  • Les recherches sur la sécurité logicielle fondée sur les données, dirigées par Raouf Boutaba, mettront l’accent sur la détection et l’atténuation des menaces à la sécurité au moyen de l’apprentissage machine et de l’intelligence artificielle.
  • Les recherches sur les technologies d’amélioration de la protection des renseignements personnels, dirigées par Ian Goldberg, porteront sur la sécurité des métadonnées sur les consommateurs, y compris leur identité et leur emplacement.
  • Les recherches sur la cryptographie post-quantique, dirigées par David Jao, allieront les mathématiques pures avec l’informatique afin de produire un chiffrement de données assez solide pour empêcher les ordinateurs quantiques de le décrypter.

CryptoWorks21, programme d’éducation avancée axé sur les systèmes cryptographiques post-quantiques et dirigé par Michele Mosca, fera également l’objet de soutien. En effet, RBC commanditera la journée de l’industrie de CryptoWorks21 ainsi qu’une bourse d’études supérieures, un prix de thèse et du soutien à l’enseignement.

« Grâce à notre collaboration avec la Faculté de mathématiques de l’University de Waterloo et ses chercheurs talentueux, nous aurons un plus grand bassin de ressources intellectuelles pour perfectionner continuellement les talents canadiens en vue d’appuyer les demandes du secteur de la cybersécurité, déclare David Fairman, chef de la sécurité de l’information, RBC. Ce partenariat est important pour RBC, car il nous permettra de tirer parti des capacités exceptionnelles de cette université dans le domaine des mathématiques appliquées à la lutte contre des cyberattaques de plus en plus perfectionnées. »

« Par ce projet, nos chercheurs ont accès à ce qu’il leur faut pour exceller, et RBC a accès à certains des meilleurs talents du Canada dans le domaine de la cybersécurité, souligne Stephen M. Watt, doyen de la Faculté de mathématiques de l’Université de Waterloo. Le secteur de la cybersécurité est très technique et complexe, mais il est essentiel à tous les aspects de la société moderne. Ce type de technologies, de la protection des réseaux à la cryptographie appuyée par les mathématiques, joue un rôle central dans la protection des renseignements personnels en ligne, la sécurité des infrastructures nationales et la fiabilité du commerce. »

L’Université de Waterloo
L’Université de Waterloo est la première université au Canada sur le plan de l’innovation. Elle accueille plus de 36 000 étudiants et a mis en place l’un des plus importants programmes coopératifs en son genre. Sa culture d’entrepreneuriat inégalée et la grande importance qu’elle accorde à la recherche en font l’un des principaux centres d’innovation dans le monde. Pour en savoir plus : uwaterloo.ca.

RBC
La Banque Royale du Canada est une institution financière mondiale dont la poursuite de l’excellence est guidée par une raison d’être et des principes bien définis. Elle doit sa réussite aux 80 000 employés qui incarnent sa vision et ses valeurs. Ensemble, ils exécutent une stratégie visant à contribuer à la réussite des clients et à la prospérité des collectivités. RBC étant la plus importante banque au Canada et l’une des plus grandes au monde selon la capitalisation boursière, elle est dotée d’un modèle d’affaires diversifié accordant une place importante à l’innovation et offrant une expérience exceptionnelle à quelque 16 millions de clients au Canada, aux États-Unis et dans 35 autres pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, allez à rbc.com.

RBC est fière d’appuyer une grande diversité d’initiatives communautaires par des dons, des investissements dans la collectivité et le travail bénévole de ses employés. Pour en savoir plus à ce sujet, allez au www.rbc.com/collectivites-durabilite.

- 30 -

Personne-ressource – médias
Matthew Grant
Université de Waterloo
519 888-2034
www.uwaterloo.ca/news
@uWaterlooNews

Avis aux diffuseurs : L’Université de Waterloo offre des installations de diffusion audio et vidéo de qualité comprenant un studio de doublex. Veuillez communiquer avec nous pour les réservations.

Personne-ressource – médias
Erin Farquharson
Banque Royale du Canada
416 974-3552
erin.farquharson@rbc.com