Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le deuxième trimestre de 2017

La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le deuxième trimestre de 2017

Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés en dollars canadiens et sont basés sur nos états financiers dressés selon la Norme comptable internationale 34 Information financière intermédiaire. Notre rapport aux actionnaires pour le deuxième trimestre de 2017 et notre information financière complémentaire sont disponibles sur notre site Web, à l’adresse http://www.rbc.com/investisseurs.

TORONTO, le 25 mai, 2017 - La Banque Royale du Canada (RY sur TSX et NYSE) a déclaré aujourd’hui un bénéfice net de 2 809 millions de dollars pour le deuxième trimestre clos le 30 avril 2017, en hausse de 236 millions de dollars, ou 9 %, par rapport à un an plus tôt. Nos résultats reflètent les bénéfices élevés des secteurs Marchés des Capitaux, Services aux investisseurs et de trésorerie et Gestion de patrimoine ainsi qu’un bénéfice solide dans le secteur Services bancaires aux particuliers et aux entreprises. Notre capitalisation demeure par ailleurs favorable, grâce à un ratio de fonds propres de première catégorie sous forme d’actions ordinaires (ratio CET1) de 10,6 %.

Comparativement au trimestre précédent, le bénéfice net a reculé de 218 millions de dollars, ou 7 %. Exclusion faite de notre quote-part du profit tiré de la vente des activités américaines de Moneris Solutions Corporation (Moneris) comptabilisée au trimestre précédent, qui était de 212 millions de dollars (avant et après impôt), le bénéfice net est demeuré relativement inchangé(1), alors que le bénéfice dilué par action a augmenté de 0,02 $. La qualité du crédit est restée élevée, notre ratio de la dotation à la provision pour pertes sur créances étant de 0,23 %.

« RBC a enregistré un excellent deuxième trimestre, déclarant un bénéfice de 2,8 milliards de dollars, témoignage de la forte croissance de la plupart de nos secteurs et de notre gestion prudente des risques. Je suis très satisfait de la performance que nous avons enregistrée au premier semestre de l’exercice, malgré un contexte d’exploitation incertain. Notre solide position de capital nous a permis de racheter plus de 30 millions d’actions ordinaires depuis le début de l’exercice, a déclaré Dave McKay, président et chef de la direction de RBC. L’innovation est au centre de la stratégie de RBC, et nous continuons d’investir en créant une banque relationnelle à l’ère numérique afin de mieux répondre aux besoins de nos clients, tout en assurant une croissance durable du bénéfice. »

Lisez le communiqué (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre)