Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le quatrième trimestre et des résultats records pour l’exercice 2016

La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le quatrième trimestre et des résultats records pour l’exercice 2016

Tous les montants sont libellés en dollars canadiens et sont basés sur nos états financiers consolidés annuels audités et nos états financiers consolidés intermédiaires non audités pour l’exercice et le trimestre clos le 31 octobre 2016 et les notes annexes dressés selon les Normes internationales d’information financière (IFRS). Notre rapport annuel 2016 (qui comprend nos états financiers consolidés annuels audités et le rapport de gestion les accompagnant), notre notice annuelle de 2016 et notre information financière complémentaire sont tous disponibles sur notre site Web, à l’adresse www.rbc.com/investisseurs.

TORONTO, le 30 novembre, 2016 - La Banque Royale du Canada (RY sur TSX et NYSE) a déclaré aujourd’hui un bénéfice net record de 10 458 millions de dollars pour l’exercice clos le 31 octobre 2016, en hausse de 432 millions, ou 4 %, par rapport à un an plus tôt. Les résultats sont attribuables à l’excellent bénéfice du secteur Gestion de patrimoine, qui comprend City National Bank (« City National »), et au bénéfice à la hausse du secteur Assurances, qui inclut le profit, au troisième trimestre de 2016, découlant de la vente de nos activités d’assurance habitation et automobile. Les solides résultats du secteur Services bancaires aux particuliers et aux entreprises et le bénéfice record du secteur Services aux investisseurs et de trésorerie ont aussi contribué à la hausse. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par la diminution du bénéfice du secteur Marchés des capitaux. Nos résultats ont aussi bénéficié de nos activités de gestion de l’efficience. De plus, notre ratio de la dotation à la provision pour pertes sur créances s’est accru de 5 points de base pour atteindre de 0,29 %, essentiellement en raison de la faiblesse des prix du pétrole.

Au 31 octobre 2016, notre position de capital était solide, affichant un ratio de fonds propres de première catégorie sous forme d’actions ordinaires calculé en vertu de l’accord de Bâle III de 10,8 %. En 2016, nous avons haussé notre dividende trimestriel à deux reprises, ce qui s’est traduit par une hausse du dividende annuel de 5 %.

« Nous avons présenté un bénéfice record de 10,5 milliards de dollars en 2016, en raison de la solidité de notre modèle d’affaires diversifié, qui est axé sur nos clients et leur réussite. Je suis heureux de notre performance, qui reflète aussi l’intégration réussie de City National et notre engagement envers une gestion rigoureuse des risques et des coûts », a déclaré M. Dave McKay, président et chef de la direction de RBC. « Dans une perspective d’avenir, même si l’industrie doit composer avec des conditions difficiles et une accélération du rythme des changements, nous sommes d’avis que nous sommes bien positionnés pour procurer une valeur durable aux actionnaires, en misant sur l’innovation, sur notre culture axée sur les valeurs qui contribue à l’établissement de relations solides avec les clients, ainsi que sur notre gestion prudente des risques et du capital. »

Lisez le communiqué (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre)