Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le premier trimestre de 2016

La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le premier trimestre de 2016

TORONTO, le 24 février, 2016 - La Banque Royale du Canada (RY sur TSX et NYSE) a déclaré aujourd’hui un bénéfice net de 2 447 millions de dollars pour le premier trimestre clos le 31 janvier 2016, du même ordre qu’un an plus tôt. Ce résultat rend compte de la hausse du bénéfice du secteur Gestion de patrimoine qui a bénéficié de l’intégration de notre acquisition de City National Bank (City National), conclue le 2 novembre 2015, laquelle a représenté un bénéfice de 53 millions de dollars; 107 millions de dollars(1) exception faite de l’amortissement des immobilisations incorporelles de 31 millions de dollars après impôt et des coûts d’acquisition et d’intégration de 23 millions de dollars après impôt. Les résultats reflètent aussi des bénéfices records dans le secteur Services bancaires aux particuliers et aux entreprises et une hausse des bénéfices dans le secteur Services aux investisseurs et trésorerie, lesquels ont été contrebalancés par une baisse des résultats des secteurs Assurances et Marchés des Capitaux. Nos résultats rendent aussi compte de l’incidence favorable de la conversion des devises. Le ratio de la dotation à la provision pour pertes sur créances de 0,31 % s’est accru de 7 points de base par rapport à l’an dernier, par suite de la faiblesse des prix du pétrole. Nous avons aussi annoncé aujourd’hui la majoration de notre dividende trimestriel de 0.02 $, ou 3%, à 0.81 $ par action.

Comparativement au dernier trimestre, le bénéfice net a reculé de 146 millions de dollars ou 6 %, conséquence surtout des ajustements fiscaux nets favorables inscrits au trimestre précédent par le secteur Services de soutien généraux. La hausse des bénéfices des secteurs Services aux investisseurs et trésorerie, Gestion de patrimoine, Services bancaires aux particuliers et aux entreprises et Marchés des Capitaux a été aussi atténuée par la baisse du résultat du secteur Assurances.

Nous avons maintenu un solide ratio de 9,9 % des capitaux propres ordinaires de première catégorie, en baisse de 70 points de base par rapport au trimestre précédent, conséquence de la clôture de l’acquisition de City National.

« En dépit d’une conjoncture macroéconomique difficile, nous avons dégagé un solide bénéfice de 2,4 milliards de dollars pour le trimestre écoulé, et j’ai le plaisir d’annoncer une augmentation de 3% de notre dividende trimestriel] », a déclaré Dave McKay, président et chef de la direction de RBC. « Dans le contexte que nous traversons actuellement, j’ai toutes les raisons de croire que le modèle d’affaires diversifié de RBC ainsi que la gestion disciplinée de ses risques et de ses coûts nous permettront de répondre aux attentes de nos clients tout en procurant une valeur durable à nos actionnaires. »


(1) Les résultats de City National excluant l’amortissement des immobilisations incorporelles, ainsi que les coûts d’acquisition et d’intégration, est une mesure hors PCGR qui permet aux lecteurs de mieux comprendre le point de vue de la direction à l’égard de notre performance.

Lisez le communiqué (ouvre un document PDF dans une nouvelle fenêtre)