Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > La Banque Royale du Canada annonce l’émission de débentures de deuxième rang ($ US) traitées en tant que FPUNV et enregistrées auprès de la sec

La Banque Royale du Canada annonce l’émission de débentures de deuxième rang ($ US) traitées en tant que FPUNV et enregistrées auprès de la SEC

TORONTO, le 22 janvier, 2016 - La Banque Royale du Canada (RY aux bourses de Toronto et de New York) a annoncé aujourd’hui une émission de débentures de deuxième rang (les « billets ») d’une valeur de 1,5 milliard de dollars américains. Ces billets sont enregistrés auprès de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis (Securities and Exchange Commission – SEC).

Ils portent intérêt au taux fixe de 4,65 % par année (intérêts versés semestriellement) jusqu’à l’échéance le 27 janvier 2026. La date de clôture prévue est le 27 janvier 2016. RBC Marchés des Capitaux agit en qualité de placeur principal de l’émission.

Le produit net de la vente de ces billets sera ajouté aux fonds généraux de la Banque et servira à des fins générales.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Personnes-ressources – investisseurs :
Shirley Boudreau, Relations avec les actionnaires, 416 955-7806
Julia Macleod, Relations avec les investisseurs, 416 955-7302

Personne-ressource – médias :
Seema Sharma, Communications financières, 416 974-5606

L’offre est décrite dans un supplément de prospectus et le prospectus de base qui l’accompagne. Pour obtenir un exemplaire du supplément de prospectus et du prospectus de base, communiquez avec RBC Marchés des Capitaux par la poste (RBC Capital Markets, LLC, Three World Financial Center, 200 Vesey Street, 8th Floor, New York, New York 10281) ou par téléphone au 1 866 375-6829, ou envoyez un courriel à RBCNYFixedIncomeProspectus@rbccm.com.

Le présent communiqué n’est fourni qu’à titre informatif. Il ne constitue pas une offre de vente ni une sollicitation d’achat de titres dans un État, une province ou un territoire où une telle offre, sollicitation ou vente serait illégale avant que les titres ne soient inscrits ou que leur placement ne soit permis en vertu des lois sur les valeurs mobilières de l’État, de la province ou du territoire en question.