Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Les millionnaires mobiles placent la famille et la qualité de vie au-dessus des intérêts financiers, selon RBC Gestion de Patrimoine

Les millionnaires mobiles placent la famille et la qualité de vie au-dessus des intérêts financiers, selon RBC Gestion de Patrimoine

La mobilité mondiale détermine l'approche en matière de placement ; Les liens culturels influencent le transfert de patrimoine et la philanthropie

TORONTO, le 10 décembre 2012 - Une approche mondiale et axée sur la mobilité personnelle et professionnelle constitue l'un des principaux facteurs de réussite des millionnaires partout dans le monde, selon un nouveau rapport de recherche publié aujourd'hui par RBC Gestion de patrimoine et Economist Intelligence Unit (EIU). La qualité de vie (88 %) et les besoins familiaux (79 %) ont constitué les principales priorités des millionnaires qui ont quitté leur pays d'origine pour atteindre la réussite. Les intérêts financiers ont représenté un facteur clé pour les deux tiers des répondants (67 %).

Le rapport, intitulé Wealth Through the Prism of Culture and Mobility (« La culture et la mobilité, reflet du patrimoine ») étudie les approches en matière de placement, de transfert de patrimoine et de philanthropie de particuliers qui vivent, travaillent ou passent plus de la moitié de leur temps à l'extérieur de leur pays d'origine et qui détiennent des actifs investissables totalisant au moins un million de dollars américains. Le rapport, qui cible ce groupe de particuliers prospères mobiles à l'échelle internationale (" PPMI "), souligne comment la mobilité mondiale influence leurs principales décisions en matière de patrimoine.

« À l'instar des économies, les particuliers fortunés fonctionnent de façon de plus en plus mondialisée et possèdent souvent des intérêts personnels et professionnels dans plusieurs régions du monde, a déclaré George Lewis, chef de groupe, RBC Gestion de patrimoine et Assurance. Notre expérience auprès de clients fortunés du monde entier démontre que leur réussite est souvent largement attribuable à leur perspective mondiale en ce qui a trait à la constitution et à la protection du patrimoine, et à son transfert aux prochaines générations. »

Une approche mondiale en matière de revenu et de placement
Selon le sondage, la plupart des particuliers prospères mobiles à l'échelle internationale (60 %) tirent la majeure partie de leur revenu de leur pays de résidence. En outre, près de la moitié (48 %) investissent la majeure partie de leur revenu dans leur pays de résidence, tandis que près du tiers (32 %) investissent celui-ci principalement dans leur pays d'origine. Les PPMI adoptent également une perspective mondiale de la composition de leurs placements ; en effet, les actions mondiales sont privilégiées par plus du tiers (36 %) des millionnaires qui ne vivent pas dans leur pays d'origine, comparativement au quart (25 %) des millionnaires qui vivent dans leur pays d'origine.

L'immobilier, catégorie d'actif privilégiée par les millionnaires mobiles
L'immobilier arrive en tête de liste des catégories d'actif privilégiées par les particuliers prospères mobiles à l'échelle internationale ; cette catégorie constitue une grande ou très grande proportion du portefeuille de plus de la moitié (53 %) de ces particuliers. On observe une tendance à investir fortement dans l'immobilier chez les répondants qui vivent dans la région Asie-Pacifique ; près du tiers (31 %) le font, comparativement à seulement 7 % des répondants qui vivent en Amérique du Nord et 10 % des répondants qui vivent en Europe occidentale. En outre, les millionnaires mobiles sont plus nombreux que les millionnaires qui vivent dans leur pays d'origine à détenir une forte proportion d'actifs dans la catégorie des métaux précieux (21 % par rapport à 13 %).

Transfert de patrimoine et philanthropie : tendances selon la région d'origine
L'approche la plus courante adoptée par les PPMI en matière de transfert de patrimoine consiste à laisser aux membres de leur famille un montant qui leur permet de vivre confortablement, mais non de cesser de travailler pour gagner leur vie (33 %). On note toutefois des écarts selon la région d'origine des répondants. Les répondants de la région Asie-Pacifique sont les plus nombreux à avoir l'intention de léguer tout leur patrimoine à leur famille (41 %), comparativement à un peu plus du quart (27 %) des PPMI originaires d'autres régions. Les PPMI nord-américains sont les plus nombreux à avoir l'intention de léguer leur patrimoine à des organismes caritatifs ; 29 % prévoient faire des dons substantiels à des organismes caritatifs, comparativement à seulement 11 % des PPMI d'autres régions. En dépit de ces projets annoncés, près du tiers des répondants n'ont pas de testament (37 %) et admettent ne pas bien comprendre les régimes d'imposition auxquels sont assujettis leurs actifs (34 %), des facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les familles et les organismes caritatifs bénéficiaires de ces legs.

Les résidants nord-américains donnent là où ils vivent
Bien que le pays d'origine soit un facteur important de la philanthropie dans le cadre d'un plan successoral, le pays de résidence a également une influence sur les dons des millionnaires mobiles, un fait qui est probablement attribuable à la portée des programmes sociaux des gouvernements et aux avantages fiscaux liés aux dons de bienfaisance. Les répondants nord-américains préfèrent donner là où ils vivent - les trois quarts (76 %) donnent à des organismes caritatifs locaux - tandis que les répondants originaires de la région Asie-Pacifique sont plus enclins à donner dans leur pays d'origine (48 %) que dans le pays où ils vivent (38 %) ou dans d'autres pays (13 %). Les organismes caritatifs voués à l'enfance reçoivent 27 % du total des dons des répondants. Les organismes voués à la santé, à l'éducation et à la lutte contre la pauvreté recueillent respectivement 13 %, 12 % et 11 % des dons.

Les particuliers prospères mobiles à l'échelle internationale : En bref

  • En général, ils ont accumulé leur patrimoine à titre de professionnels (29 %), d'entrepreneurs (17 %) ou de dirigeants de sociétés ouvertes (12 %). Moins du tiers (30 %) ont des parents fortunés.
  • Les jeunes millionnaires (40 ans ou moins) ont accumulé leur patrimoine de diverses façons (17 % seulement sont des professionnels, comparativement à 26 % dans le groupe des 41 à 50 ans et à 41 % dans le groupe des 50 ans ou plus.
  • Les répondants originaires de la région Asie-Pacifique ont accumulé leur patrimoine plus jeunes que les autres - près de la moitié (46 %) avant l'âge de 40 ans, comparativement à 19 % des répondants originaires d'autres régions.
  • Les résidants de Singapour et du Royaume-Uni sont les plus nombreux à avoir trois résidences personnelles ou plus : 29 % et 28 %, respectivement, possèdent au moins trois de résidences, comparativement à 18 % et 9 % des résidants du Canada et des États-Unis.

Ce ne sont là que quelques-unes des conclusions de l'étude Wealth Through The Prism of Culture and Mobility (« La culture et la mobilité, reflet du patrimoine ») réalisée par la société Economist Intelligence Unit (EIU) de juin à octobre 2012. EIU a mené un sondage en ligne auprès de 558 particuliers fortunés au moyen d'un échantillon stratifié comprenant 300 répondants qui vivent, travaillent ou passent plus de la moitié de leur temps à l'extérieur de leur pays d'origine. Les conclusions du sondage reposant sur ce groupe de particuliers prospères mobiles à l'échelle internationale (PPMI) forment la base de la majeure partie du présent rapport. Les 258 répondants non mobiles constituent des points de référence à des fins de comparaison. EIU a également mené des entrevues approfondies en personne ou par téléphone avec des répondants sélectionnés. La marge d'erreur, avec un échantillon de 558 répondants et un niveau de confiance de 95 %, est de 4,15 %.

RBC Gestion de patrimoine
RBC Gestion de patrimoine est l'un des dix plus importants gestionnaires de patrimoine du monde. RBC Gestion de patrimoine sert directement des clients aisés, fortunés et très fortunés au Canada, aux États-Unis, en Amérique latine, en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie, leur offrant une gamme complète de services bancaires, de services de placement, de services de fiducie et d'autres solutions de gestion de patrimoine. Elle fournit en outre aux clients institutionnels et aux particuliers des produits et des services de gestion d'actifs directement et par l'intermédiaire de RBC et de distributeurs externes, au moyen de sa division RBC Gestion mondiale d'actifs (qui comprend BlueBay Asset Management). RBC Gestion de patrimoine compte plus de 577 milliards de dollars canadiens d'actifs sous administration, plus de 339 milliards de dollars canadiens d'actifs sous gestion et quelque 4 300 conseillers financiers, banquiers privés et chargés de comptes des services fiduciaires.

RBC
La Banque Royale du Canada (RY aux bourses de Toronto et de New York) et ses filiales exercent leurs activités sous la marque RBC. RBC est la plus grande banque du Canada par sa capitalisation boursière et son actif, et l'une des plus importantes banques à l'échelle mondiale par sa capitalisation boursière. L'une des principales sociétés de services financiers diversifiés en Amérique du Nord, elle offre, à
l'échelle mondiale, des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, des services de gestion de patrimoine, des services d'assurance, des services aux investisseurs et des services bancaires de gros. Elle compte environ 80 000 employés à plein temps et à temps partiel au service de plus de 15 millions de particuliers, d'entreprises, de clients du secteur public et de clients institutionnels au Canada, aux États-Unis et dans 49 autres pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site rbc.com.

Economist Intelligence Unit
Economist Intelligence Unit (EIU) est la plus importante ressource mondiale en matière d'études, de prévisions et d'analyses économiques et commerciales. Depuis 1946, elle offre aux entreprises, organismes gouvernementaux, institutions financières et établissements d'enseignement du monde entier une information précise et objective qui aide les dirigeants à prendre des décisions éclairées. Parmi les produits offerts par EIU figurent ses réputés rapports portant sur les pays, qui proposent une analyse sur les plans politique et économique de 195 pays, ainsi que sa gamme de services de données et de prévisions par abonnement. En outre, la société offre des services personnalisés de recherche et d'analyse sur des marchés et des secteurs d'activité en particulier. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.eiu.com.

EIU, établie à Londres, au Royaume-Uni, compte des bureaux dans plus de 40 villes, de même qu'un réseau mondial de près de 650 analystes et spécialistes nationaux. Société indépendante, elle est la division de services interentreprises d'Economist Group, source de premier plan d'analyses sur le commerce mondial et les affaires internationales.

- 30 -

Personnes-ressources, médias :
Claire Holland (Amérique du Nord),
claire.holland@rbc.com, +1 416 974-2239

Paul French (Europe, Moyen-Orient, Afrique),
paul.french@rbc.com, +44 (0) 20 7002 2013