Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > RBC lève les obstacles linguistiques pour les nouveaux arrivants

RBC lève les obstacles linguistiques pour les nouveaux arrivants

RBC offre aux nouveaux arrivants 180 façons de faciliter la gestion de leurs finances

TORONTO, le 20 juin 2012 - L'installation dans un nouveau pays, bien qu'exaltante, peut comporter des défis, notamment l'apprentissage d'une nouvelle langue. Pour aider les nouveaux arrivants à surmonter l'obstacle initial que présente la langue, RBC est la première institution financière à offrir, par l'intermédiaire de son réseau de succursales, un service téléphonique multilingue permettant aux clients, en succursale, de discuter de leurs affaires financières avec un représentant des services aux particuliers au moyen d'une conférence téléphonique à trois confidentielle dans la langue de leur choix.

« Nous savons à quel point la communication est importante dans notre secteur d'activité et que pour un client, il est essentiel que la langue ne soit pas un obstacle à la gestion de ses affaires financières, a déclaré Paul Sy, directeur général, Marchés multiculturels, RBC. Or, c'est souvent le cas pour les nouveaux arrivants. Nous levons cet obstacle en rendant plus facile pour les clients de faire affaire avec nous. »

Par l'annonce d'aujourd'hui, RBC démontre à nouveau sa volonté de communiquer avec les nouveaux arrivants dans leur langue. Son service téléphonique multilingue a été lancé en 2008 par l'intermédiaire de ses Centres de contact. Actuellement, plus de 200 succursales RBC Banque Royale, y compris les 175 plus grandes succursales dans des marchés multiculturels partout au Canada, de même que les boutiques de services financiers RBC nouvelles et existantes, ont la capacité de répondre aux besoins financiers des clients dans 180 langues. Ces services seront étendus à d'autres succursales.

Selon un récent sondage de RBC, la vaste majorité (84 %) des nouveaux arrivants établis au Canada depuis moins de trois ans parlent une langue autre que le français ou l'anglais à la maison. En outre, plus de quatre nouveaux arrivants sur dix (43 %) établis au Canada depuis moins de trois ans affirment que le fait qu'il parle leur langue compte parmi les trois principales raisons motivant le choix de leur conseiller financier.

Selon Statistique Canada, la population allophone au Canada, c'est-à-dire des gens dont la langue maternelle n'est ni le français ni l'anglais, approchait les 6,3 millions de personnes en 2006, en hausse de 18 % par rapport à 2001. En 2006, les allophones composaient 20 % de la population au Canada, en hausse de 18 % par rapport à 2001 et de 17 % par rapport à 1996.

« Nous voulons établir un solide lien avec nos clients. Nous savons que communiquer avec les clients, en particulier les nouveaux arrivants, dans la langue de leur choix atténue leurs inquiétudes et nous sensibilise aux différences culturelles », a ajouté M. Sy.

À ce jour, RBC a communiqué avec des clients dans 136 langues. Les langues les plus souvent demandées sont, dans l'ordre, l'espagnol, le mandarin, le pendjabi, le cantonais et le vietnamien.

Au sujet du sondage Environics
Le sondage a été réalisé par Environics Research Group pour le compte de RBC en avril 2011. Environics a mené 597 entrevues auprès d'immigrants de première génération issus de collectivités de l'Ontario, de la Colombie-Britannique, du Québec et des Prairies qui sont établis au Canada depuis trois ans ou moins. Des quotas ont été appliqués pour représenter les différentes régions et origines ethniques au Canada. Les données ont été pondérées en fonction des données du recensement de 2006 afin de refléter le plus fidèlement possible la composition de la population. Un échantillon aléatoire non pondéré de cette taille avec un taux de réponse de 100 % aurait une marge d'erreur de ± 4 %, 19 fois sur 20, par rapport au résultat que l'on aurait obtenu si l'ensemble de la population immigrante canadienne avait été consultée. Tous les questionnaires et sondages peuvent être affectés par d'autres types d'erreurs, notamment l'erreur de couverture et l'erreur de mesure.

Le forfait Bienvenue au Canada de RBC
Depuis plus de 140 ans, RBC offre aux nouveaux arrivants des ressources et des outils qui facilitent leur établissement dans un nouveau pays. Le forfait Bienvenue au Canada de RBC, qui aide les nouveaux arrivants établis au Canada à prendre des décisions financières importantes, comprend des conseils et des rabais sur les produits et les services de RBC. Des renseignements détaillés au sujet du forfait Bienvenue au Canada de RBC, de la nouvelle offre de taux préférentiel sur les services de change valable pendant 12 mois et du localisateur de succursales en ligne permettant de trouver des représentants parlant diverses langues (jusqu'à 180) se trouvent sur le site rbc.com/setablirrapidement.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Raymond Chouinard, Relations avec les médias, RBC,
514 874-6556, raymond.chouinard@rbc.com