Sauter la barre de navigation du haut

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Banque Royale du Canada
La Circulaire d'information est maintenant accessible

Banque Royale du Canada
La Circulaire d'information est maintenant accessible

TORONTO, le 7 février 2011 —  La Banque Royale du Canada (RY à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York) a annoncé aujourd'hui le dépôt auprès des autorités en valeurs mobilières et l'envoi à ses actionnaires de son avis de convocation à l'assemblée annuelle des détenteurs d'actions ordinaires, ainsi que de sa circulaire d'information pour 2011. La circulaire est également disponible au www.rbc.com/gouvernance.

La circulaire contient des renseignements au sujet de l'assemblée annuelle de RBC, qui se tiendra à Toronto le jeudi 3 mars 2011, ainsi que des détails relatifs aux 14 candidats à un poste d'administrateur de RBC, à la nomination de ses vérificateurs et aux propositions des actionnaires.

Elle divulgue en outre les caractéristiques des programmes de rémunération des employés et des membres de la haute direction de RBC, et les changements qui y ont récemment été apportés. Ensemble, ces caractéristiques et ces changements témoignent du leadership de RBC en matière de gouvernance d'entreprise, et de son souci d'harmoniser ses programmes de rémunération avec les principes de gestion du risque, les intérêts de ses actionnaires et les pratiques exemplaires en la matière.

« Le Conseil d'administration élabore des programmes de rémunération des cadres conçus pour récompenser l'apport individuel au rendement financier supérieur de l'entreprise et la création de valeur à long terme durable pour les actionnaires, a affirmé David O'Brien, président du Conseil. En 2010, RBC a fourni un rendement à l'actionnaire qui se classe dans le premier quartile pour les périodes de trois et cinq ans, comparativement à notre groupe mondial d'entreprises homologues. »

Les éléments clés de la circulaire incluent :

  • une description détaillée et des précisions concernant l'évaluation, par le Conseil, du rendement de l'entreprise en 2010, ainsi que les décisions relatives à la rémunération du président et chef de la direction de RBC, Gord Nixon, et des autres cadres dirigeants nommés. La rémunération directe globale de M. Nixon a été
  • de 11 millions de dollars en 2010. De ce total, une tranche de 9,6 millions de dollars est variable. De cette somme variable, 7,5 millions sont entièrement versés sous forme d'octroi différé d'actions assorti d'un délai minimal de trois ans.
  • un tableau exposant la rémunération des cadres dirigeants nommés, y compris la proportion de rémunération conditionnelle et de rémunération différée fondée sur le rendement. Pour tous les cadres dirigeants nommés, de 65 % à 78 % de la rémunération liée au rendement a été versée sous forme d'octroi différé d'actions.
  • des tableaux illustrant les exigences de participation dans l'entreprise par les cadres dirigeants nommés, et les actions détenues par ceux-ci à ce jour. Le chef de la direction doit détenir des actions équivalant à au moins huit fois son salaire de base. Les actions de RBC détenues par M. Nixon représentent plus de 40 fois son salaire.
  • un tableau montrant la courbe de rémunération du chef de la direction et d'autres cadres dirigeants nommés, comparée à la courbe de rentabilité totale à l'actionnaire au cours des cinq dernières années. Pendant cette période, la rentabilité totale à l'actionnaire a affiché un taux de croissance annualisé de 9,5 %, alors que le taux de croissance annuel composé de la rémunération globale du chef de la direction et des autres cadres dirigeants nommés a atteint 7,8 %, ce qui illustre la philosophie de RBC à l'égard de la rémunération selon le rendement.
  • une description des changements apportés aux pratiques de gouvernance en matière de rémunération visant à renforcer l'harmonisation des principes de gestion du risque et des intérêts de ses actionnaires. Quelques exemples : adoption d'une politique officielle sur la gestion du risque lié à la rémunération ; élaboration de critères permettant d'identifier les employés susceptibles d'avoir une incidence importante sur le profil de risque de RBC ; et amélioration des processus visant à assurer que les programmes de rémunération ne contribuent pas à une prise de risques par RBC excédant sa tolérance au risque.

Le Conseil de RBC estime que les actionnaires devraient avoir leur mot à dire au sujet de notre approche en matière de rémunération, et il a mis en place une politique prévoyant un vote consultatif des actionnaires. La circulaire comprend une recommandation du Conseil d'administration demandant aux actionnaires d'approuver une résolution à caractère non exécutoire avalisant l'approche relative à la rémunération de la haute direction décrite dans la circulaire.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec:

Investisseurs:
Karen McCarthy, Relations avec les investisseurs, RBC
416 955-7809, karen.mccarthy@rbc.com

Médias:
Raymond Chouinard, Relations avec les médias, RBC
514 874-6556, raymond.chouinard@rbc.com