Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Moins de la moitié des propriétaires de petite entreprise ont été touchés par la récession, selon un sondage de RBC

Moins de la moitié des propriétaires de petite entreprise ont été touchés par la récession, selon un sondage de RBC

La majorité d'entre eux envisagent la prochaine année avec optimisme, mais croient que la récession n'est peut-être pas encore terminée

TORONTO, le 14 octobre 2010— Après avoir traversé l'une des pires récessions depuis les années 1930, plus de la moitié (56 %) des entrepreneurs canadiens estiment que cette période difficile n'a eu que peu ou pas du tout d'incidence sur leur entreprise, selon un récent sondage de RBC.

En fait, la majorité (72 %) d'entre eux se disent optimistes en ce qui a trait à la réussite de leur entreprise au cours de la prochaine année, et ce, même si six propriétaires de petite entreprise sur dix (58 %) croient que la récession n'est pas encore terminée et un propriétaire d'entreprise sur quatre (23 %) seulement affirme qu'il augmentera son effectif l'an prochain. La plupart des entrepreneurs (65 %) estiment que les perspectives pour l'économie canadienne sont positives, les qualifiant de " bonnes ", " très bonnes " ou " excellentes ".

« Les entrepreneurs sont optimistes, ce qui concorde avec ce que nous disent nos clients et avec leurs plans pour l'avenir, affirme Mike Michell, directeur général national, Petites entreprises clientes, RBC. Les propriétaires de petite entreprise estiment qu'ils ont bien résisté à la tempête. Toutefois, ils continuent de faire preuve de prudence en revoyant leur plan d'affaires et en évaluant leurs options de financement. L'accès à de judicieux conseils financiers peut aider à établir des objectifs réalistes et à assurer qu'une aide financière adéquate est en place, même en période de ralentissement économique. »

Les défis auxquels sont confrontés les propriétaires d'entreprise
Les propriétaires de petite entreprise affirment que les plus grands défis auxquels ils doivent actuellement faire face sont les suivants : trouver des clients et étendre leur marché (22 %) ; conserver une charge de travail continue (13 %) ; et maintenir un niveau suffisant de liquidités et financer la croissance de leur entreprise (11 %). Des 36 % d'entrepreneurs qui ont indiqué avoir subi les effets négatifs de la récession, 72 % ont affirmé avoir enregistré une baisse au chapitre des ventes et 54 %, une baisse sur le plan des perspectives commerciales.

Conseils à l'intention des autres propriétaires d'entreprises
La moitié (50 %) des propriétaires d'entreprise ayant répondu au sondage recommanderaient aux entrepreneurs débutants de pratiquer le réseautage et de développer des partenariats en vue de faire croître leur entreprise. Quarante-sept pour cent des répondants estiment qu'il est important de connaître ses concurrents, et 46 %, de bien connaître son marché.

En outre, nombre d'entrepreneurs (34 %) semblent avoir appris de leurs erreurs et admettent qu'ils feraient les choses autrement, à la lumière leur expérience actuelle. Par exemple, près des trois quarts d'entre eux (73 %) affirment qu'ils pratiqueraient davantage le réseautage ou qu'ils solliciteraient les clients de manière plus dynamique (67 %). Soixante-six pour cent d'entre eux chercheraient davantage à obtenir des conseils, 54 % élaboreraient un meilleur plan d'affaires et 60 % démarreraient leur entreprise à un plus jeune âge.

Tendances sur cinq ans
Un sondage semblable auprès de propriétaires de petite entreprise a été réalisé pour le compte de RBC en 2005 et en 2007. L'analyse de la période de 2005 à 2010 ne démontre que des changements mineurs en ce qui a trait au profil des propriétaires de petite entreprise. Cependant, elle a permis d'observer quelques tendances clés :

  • Il y davantage d'entrepreneures. En 2010, les femmes représentent une plus grande proportion de l'ensemble des entrepreneurs (52 %), comparativement à 2007 (44 %) et à 2005 (48 %). La Colombie-Britannique et les provinces des Prairies comptent la plus grande proportion d'entrepreneures, soit 58 %.

  • La moyenne d'âge des entrepreneurs est plus élevée.
    En 2010, plus de la moitié (53 %) des propriétaires d'entreprise sont âgés de plus de 55 ans, par rapport à 39 % en 2005. En comparaison, le groupe des 18 à 34 ans compte de moins en moins d'entrepreneurs ; leur proportion est passée de 15 % en 2005 à seulement 7 % en 2010.

  • Les entrepreneurs ont davantage d'expérience professionnelle préalable.
    En 2010, il est davantage probable que les propriétaires d'entreprise possédaient une expérience professionnelle préalable avant de démarrer leur propre entreprise. Cette proportion se chiffre à 26 %, comparativement à 18 % en 2007. Elle est encore plus élevée en Ontario (32 %).

  • Certains des principaux obstacles au démarrage d'une entreprise, tels que soulignés dans le passé par les entrepreneurs, semblent s'atténuer :
    • En 2010, les propriétaires de petite entreprise sont moins nombreux (22 %) à travailler de longues heures qu'ils ne l'étaient il y a cinq ans (36 %).
    • En 2010, la gestion du temps n'est pas une préoccupation aussi importante pour les entrepreneurs canadiens (16 %) qu'elle ne l'était en 2005 (36 %).
    • En 2010, 15 % des répondants affirment que le financement du démarrage d'une petite entreprise représente un défi, comparativement à 27 % en 2005.

Ce ne sont là que quelques-unes des conclusions d'un sondage RBC mené par Ipsos Reid du 7 au 15 septembre 2010. Le sondage en ligne a été réalisé par l'intermédiaire du site Ipsos i-Say, panel en ligne national d'Ipsos Reid, auprès de 1 273 entrepreneurs, soit des travailleurs autonomes ou des propriétaires de petite entreprise. Les résultats proviennent d'un échantillon établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du dernier recensement. Les échantillons par quotas avec pondération visent à fournir un échantillon probabiliste approximatif. Un échantillon aléatoire non pondéré de cette taille avec un taux de réponse de 100 % aurait une marge d'erreur de ± 3,8 %, 19 fois sur 20, par rapport au résultat que l'on aurait obtenu si l'ensemble de la population adulte canadienne avait été consultée.

RBC
La Banque Royale du Canada (RY aux bourses de Toronto et de New York) et ses filiales exercent leurs activités sous la marque RBC. RBC est la plus grande banque du Canada par sa capitalisation boursière et son actif, et l'une des plus importantes banques à l'échelle mondiale en matière de capitalisation boursière. Elle est l'une des plus importantes sociétés de services financiers diversifiés en Amérique du Nord et elle offre, à l'échelle mondiale, des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, des services de gestion de patrimoine, des services d'assurance, des services à la grande entreprise et de banque d'investissement ainsi que des services de traitement des opérations. Elle compte quelque 78 000 employés à temps plein et à temps partiel au service de près de 18 millions de particuliers, d'entreprises, de clients du secteur public et de clients institutionnels au Canada, aux États-Unis et dans 51 autres pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.rbc.com.

- 30 -

Pour plus de renseignements :

Claude Lussier, RBC, 514 874-5919,
claude.lussier@rbc.com