Skip Header Navigation

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > Les Canadiens font moins d'efforts pour conserver l'eau, révèle l'Étude sur les attitudes des Canadiens à l'égard de l'eau de 2010

Les Canadiens font moins d'efforts pour conserver l'eau, révèle l'Étude sur les attitudes des Canadiens à l'égard de l'eau de 2010

Les Canadiens affirment que la protection de l'eau les préoccupe, mais leur comportement et ce qu'ils savent sur la conservation de l'eau disent le contraire

TORONTO, le 17 mars 2010 — Les efforts des Canadiens pour économiser l'eau semblent faiblir, bien qu'ils disent s'inquiéter de sa disponibilité, selon la troisième étude annuelle sur les attitudes des Canadiens à l'égard de l'eau commanditée par RBC et Unilever avec l'appui de l'Initiative canadienne de partenariat dans le cadre de la Décennie internationale d'action « L'eau, source de vie » des Nations Unies. Alors que près de huit Canadiens sur 10 (78 %) pensent faire au moins des efforts raisonnables pour économiser l'eau, beaucoup admettent se livrer sciemment à des activités qui entraînent son gaspillage, comme laisser l'eau couler du robinet pendant qu'ils lavent et rincent la vaisselle (44 %) et arroser leur stationnement (19 %).

« Il y a clairement un fossé entre l'attitude des Canadiens en matière d'économie de l'eau et ce qu'ils font en réalité », estime Bob Sandford, président, Initiative canadienne de partenariat dans le cadre de la Décennie internationale d'action « L'eau, source de vie » de l'ONU. Selon ce spécialiste de l'eau, « les Canadiens disent s'inquiéter beaucoup plus de la disponibilité et de la quantité d'eau potable que de toute autre ressource naturelle mais, en réalité, leurs efforts pour conserver l'eau reculent. Cela devrait être une préoccupation majeure vu que nous vivons dans une société qui dépend fortement de l'eau et que l'approvisionnement à long terme de cette ressource précieuse est déjà menacé dans de nombreuses régions du pays. »

Les Canadiens sont plus concernés par les économies d'électricité
L'Étude sur les attitudes des Canadiens à l'égard de l'eau révèle également que les Canadiens se soucient plus d'économiser l'électricité que l'eau. Neuf sur dix (87 %) disent faire des efforts raisonnables pour économiser l'électricité dans leurs activités quotidiennes, ce qui est plus que ceux (78 %) qui disent faire la même chose pour l'eau. Par ailleurs, trois Canadiens sur dix (29 %) ne savent pas combien ils paient l'eau qu'ils consomment, soit trois fois plus que ceux qui ne connaissent pas le montant de leur facture d'électricité (10 %).

« Ces résultats indiquent que les Canadiens ne font pas le lien entre la conservation de l'eau et celle de l'énergie, a dit M. Sandford. Ils ne réalisent peut-être pas qu'il faut beaucoup d'eau pour produire de l'électricité, et que le transport de l'eau - pour en avoir là où nous voulons, quand nous en voulons - consomme à son tour beaucoup d'énergie. Tant que les gens n'auront pas établi le lien entre les deux, nous resterons très éloignés de la pérennité. »

Si les Canadiens comprenaient la corrélation entre l'énergie et l'eau, ils se fixeraient peut-être de nouveaux objectifs de consommation et adopteraient de nouveaux comportements pour l'utiliser plus efficacement.

Points saillants de l'étude : Thèmes clés additionnels / tendances régionales
Les Canadiens sont plus nombreux à boire l'eau du robinet

  • Plus de Canadiens (49 %) boivent l'eau du robinet cette année que l'année dernière (41 %).

  • Plus de Canadiens (79 %) ont confiance dans la sécurité et la qualité de l'eau potable cette année, une légère hausse par rapport à l'an dernier (72 %).

  • Les Québécois ont moins confiance (68 %) dans la sécurité et la qualité de leur eau que les habitants des autres régions.

  • Les initiatives des autorités locales pour conserver l'eau sont peu connues (32 %), bien que la sensibilisation soit plus forte dans certaines régions comme la Colombie-Britannique (47 %) et la Saskatchewan et le Manitoba (38 %).

  • Le quart des Canadiens (25 %) n'ont pas la moindre idée de la provenance de l'eau qui coule à leur robinet. Les Québécois sont les plus susceptibles d'admettre qu'ils ne le savent pas (32 %).

Les Canadiens ne craignent pas que le Canada manque d'eau douce un jour

  • Les Canadiens s'inquiètent dans l'ensemble moins que l'an dernier de l'épuisement des ressources naturelles du Canada.

  • Et pourtant, la moitié d'entre eux croient encore que l'eau douce est la ressource naturelle la plus importante du pays (49 %).

Les Canadiens s'inquiètent de plus en plus de la qualité de l'eau des lacs dans lesquels ils se baignent

  • Huit Canadiens sur dix (83 %) s'inquiètent de la qualité de l'eau des lacs dans lesquels ils se baignent.

  • Cette question est plus susceptible de préoccuper les Québécois et les Ontariens (87 % dans les deux provinces).

  • La plupart des Canadiens (68 %) croient que la qualité des lacs se détériore.

À propos du sondage
L'Étude sur les attitudes des Canadiens à l'égard de l'eau de 2010 incluait un sondage en ligne administré par Ipsos Reid auprès de 2 022 Canadiens adultes. Le sondage a été réalisé du 17 au 23 février 2010. Les résultats sont considérés exacts à ± 2,2 points de pourcentage, 19 fois sur 20, par rapport à ce qu'ils auraient été si l'ensemble de la population canadienne adulte avait été consulté. Les données ont été pondérées par région, par âge et par sexe en fonction des données du recensement de 2006.

À propos de l'Initiative canadienne de partenariat en appui à la Décennie « L'eau, source de vie » de l'ONU
La Décennie internationale d'action « L'eau, source de vie » des Nations Unies est une décennie programmée pour le monde entier visant à favoriser l'action relativement aux problèmes de qualité et de disponibilité de l'eau. Alors que chacun des pays du monde se concentrera sur ses propres problèmes en matière de qualité et de disponibilité de l'eau dans un contexte mondial de la disponibilité d'eau douce, l'initiative canadienne a été définie par un partenariat des secteurs public et privé à l'échelle du pays visant à reconnaître et à résoudre les problèmes régionaux et nationaux en matière d'eau. L'initiative canadienne de partenariat dans le cadre de l'action « L'eau, source de vie » des Nations Unies loge et effectue ses recherches au Western Watersheds Climate Research Collaborative à l'Université de Lethbridge. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l'initiative canadienne de partenariat en appui à la Décennie » L'eau, source de vie » des Nations Unies, veuillez consulter le site Web www.thinkwater.ca (ouvre un site Web externe dans une nouvelle fenêtre).

À propos de RBC
RBC est l'une des plus importantes sociétés de services financiers diversifiés en Amérique du Nord et l'une des plus importantes banques à l'échelle mondiale par sa capitalisation boursière. Elle emploie environ 80 000 employés à temps plein et à temps partiel qui servent plus de 18 millions de particuliers, d'entreprises, de clients du secteur public et d'institutions. Ses bureaux sont répartis au Canada, aux États Unis et dans 53 autres pays. RBC est reconnue comme un chef de file mondial en matière de services financiers et de responsabilité sociale et environnementale. Elle fait partie des indices Dow Jones World Sustainability Index et Dow Jones North American Sustainability Index 2009-2010 et a été désignée l'un des employeurs les plus respectueux de l'environnement du Canada, un des meilleurs employeurs pour la diversité au Canada, l'une des 50 entreprises les plus socialement responsables au Canada ainsi que l'un des meilleurs employeurs au Canada. RBC fait aussi partie des indices Jantzi Social Index et FTSE4Good Index et est inscrite au Canadian Carbon Disclosure Leadership Index. En 2009, RBC a versé plus de 105 millions de dollars à des initiatives communautaires dans le monde entier, dont plus de 52,6 millions de dollars en dons et 52,5 millions de dollars de plus sous forme de commandites d'événements et à des organismes canadiens. Le projet Eau Bleue RBC comprend un engagement philanthropique de 50 millions de dollars sur dix ans envers des programmes favorisant la protection des bassins hydrographiques et l'accès à l'eau portable. Depuis 2007, RBC a versé des subventions totalisant plus de 20,48 millions de dollars à plus de 200 organismes partout dans le monde. Pour de plus amples renseignements, consultez le site www.rbc.com/eaubleue.

À propos de Unilever
Unilever travaille chaque jour à créer un avenir meilleur. Avec nos marques, nous aidons les gens à être en forme et en beauté et à mieux profiter de la vie. Chaque jour, dans le monde entier, les consommateurs prennent 160 millions de décisions d'acheter les produits d'Unilever. Au Canada, notre portefeuille comprend des marques reconnues telles que : Axe, Becel, Ben & Jerry's, Breyers, Degree, Dove produits d'hygiène personnelle, Hellmann's, Klondike, Knorr, Lipton, Skippy, Slim-Fast, Sunsilk et Vaseline. Toutes ces marques sont des marques de commerce déposées du Groupe de compagnies Unilever. Résolue à servir les consommateurs et les collectivités où nous vivons, nous travaillons et nous nous récréons, Unilever emploie au-dessus de 13 000 personnes en Amérique du Nord, produisant un chiffre d'affaires qui a totalisé près de 10 milliards de dollars en 2009. Par son engagement indéfectible à l'égard de la durabilité de l'eau, Unilever prêche par l'exemple et demeure engagée à réduire son empreinte aquatique. Depuis onze ans, Unilever est reconnue comme le chef de file du secteur alimentaire par l'indice de durabilité Dow Jones pour ses politiques environnementales. Depuis cinq ans, Unilever figure aussi au palmarès des '100 sociétés internationales les plus durables au monde' de Corporate Knights and Inflection Point Capital Management, un cabinet-conseil international en finance et investissement. Unilever participe également à plusieurs programmes touchant la durabilité des ressources hydriques à l'échelle du Canada, dont Écovoyageurs, un programme éducatif national offert dans les écoles qui encourage les élèves à réduire leur propre empreinte écologique. En 2008, Unilever Canada a lancé Passez au bleu, un programme national visant à sensibiliser les consommateurs sur les moyens à prendre pour conserver l'eau au quotidien. Pour un complément d'information, visiter www.unilever.com (ouvre un site Web externe dans une nouvelle fenêtre).

- 30 -

Veuillez communiquer avec les personnes suivantes pour obtenir plus de renseignements ou pour arranger un entretien :

Cathy Kurzbock
416 413-4755
Cathy.Kurzbock@hillandknowlton.ca

Claude Lussier
514 874-5919
Claude.lussier@rbc.com

Jennifer Booth
403 268-7852
Jennifer.Booth@hillandknowlton.ca

Kirsten Booth
902 491-2549
kbooth@bristolgroup.ca