Sauter la barre de navigation du haut

À propos de RBC > Salle de presse > Communiqués > La circulaire d'information de la Banque Royale du Canada est maintenant accessible

La circulaire d'information de la Banque Royale du Canada est maintenant accessible

TORONTO, le 8 février, 2010 — La Banque Royale du Canada (RY à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York) a annoncé aujourd'hui le dépôt auprès des autorités en valeurs mobilières et l'envoi à ses actionnaires de son avis de convocation à l'assemblée annuelle des détenteurs d'actions ordinaires ainsi que de sa circulaire d'information pour 2010. Ce document est également accessible en ligne au www.rbc.com/gouvernance.

La circulaire contient des renseignements au sujet de l'assemblée annuelle de RBC, qui se tiendra à Toronto le mercredi 3 mars 2010, ainsi que des détails relatifs à l'élection des directeurs généraux de RBC, à la nomination de ses vérificateurs et aux propositions des actionnaires.

Elle dévoile en outre les caractéristiques de ses programmes de rémunération pour les employés et les cadres de la haute direction, et les changements qui y ont récemment été apportés. Ensemble, ces caractéristiques et ces changements témoignent du leadership de RBC en matière de gouvernance d'entreprise, et de son souci d'harmoniser ses programmes de rémunération avec les principes de gestion du risque, les intérêts de ses actionnaires et les pratiques exemplaires en la matière. En voici les principaux éléments :

  • Description et explication détaillée des programmes de rémunération de 2009 de Gordon M. Nixon, président et chef de la direction, de Janice Fukakusa, chef de l'administration et chef des finances, ainsi que des trois cadres de la haute direction les mieux payés.

  • Évaluation du rendement du chef de la direction et des décisions relatives à sa rémunération en 2009. La rémunération directe totale de M. Nixon a été de 10,4 millions de dollars en 2009. La rémunération variable de M. Nixon, évaluée à 9 millions de dollars, a été entièrement versée sous forme d'octroi différé d'actions assorti d'un délai minimal de trois ans. Aucune prime en espèces n'a été versée en 2009.

  • Tableaux illustrant les exigences de participation dans l'entreprise et les actions détenues par les cadres dirigeants nommés. Le chef de la direction doit détenir des actions équivalant à au moins huit fois son salaire de base. Les actions détenues par M. Nixon représentent plus de 38 fois son salaire.

  • Tableau exposant la rémunération des cadres dirigeants nommés, y compris la proportion de rémunération conditionnelle et de rémunération différée fondée sur le rendement. Pour tous les autres cadres dirigeants nommés, de 66 % à 78 % de la rémunération liée au rendement a été versée sous forme d'octroi différé d'actions.

  • Nouveau format de sommaire triennal de la rémunération, qui affiche la rémunération de M. Nixon pour 2009, 2008 et 2007. Ce tableau comprend les actions d'une valeur de 4 950 000 $ octroyées à M. Nixon en 2008, auxquelles il a par la suite renoncé de son propre chef.

  • Tableau montrant la courbe de rémunération du chef de la direction et d'autres cadres dirigeants nommés, comparée à la courbe de rentabilité totale pour l'actionnaire au cours des cinq dernières années. Pendant cette période, la rentabilité totale pour l'actionnaire a affiché un taux de croissance annualisé de 15,7 %, alors que la rémunération des cadres dirigeants a augmenté à un taux annualisé de 12,8 %, ce qui illustre la philosophie de RBC à l'égard de la rémunération selon le rendement.

  • Description des modifications apportées en 2009 à la conception des programmes de rémunération et aux pratiques de gouvernance en matière de rémunération afin de renforcer la gestion du risque lié à la rémunération.

  • Description des modifications apportées aux programmes de rémunération des cadres de la haute direction pour 2010.

En 2009, RBC a collaboré avec la Coalition canadienne pour une bonne gouvernance et avec le Mouvement d'éducation et de défense des actionnaires pour offrir aux actionnaires l'occasion de se prononcer, par un vote consultatif non exécutoire, sur l'approche de RBC en matière de rémunération de la haute direction. Par suite de cette consultation, la circulaire comprend une recommandation du Conseil d'administration de RBC demandant aux actionnaires d'approuver une résolution consultative avalisant l'approche relative à la rémunération de la haute direction décrite dans la circulaire.

RBC a également publié sur son site Web un résumé de ses méthodes de rémunération, conformément aux pratiques exemplaires recommandées par la Coalition canadienne pour une bonne gouvernance.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Investisseurs
Josie Merenda,
Relations avec les investisseurs, RBC - 416 955-7803 ; josie.merenda@rbc.com

Médias
Raymond Chouinard,
Relations avec les médias, RBC - 514 874-6556 ; raymond.chouinard@rbc.com