RBC
image RBC.com | Recherche | Carte du Site | Nous joindre | Conditions d'utilisation | English
Autres sites de RBC:
image Banque Investissements Marchés des Capitaux
» Profil de l'entreprise
» Gouvernance d'entreprise
» Histoire
» Relations avec
les investisseurs
Salle de presse
 Communiqués
 Info-Articles
 Présentation des membres de la Haute direction
 Discours
 Actualités RBC
 L'Indice PMI RBC
 L'Indice PCC RBC
 Rapports spéciaux
 Multimédia
 Calendrier des activités
» Économie
» Publications
» Collectivités et durabilité
» Carrières
» Diversité
» Devenir un fournisseur
» Porter plainte

Communiqués

 

La confiance des consommateurs continue de baisser fortement alors que les inquiétudes financières s'accentuent, selon l'indice RBC CASH

Diminuant sur tous les plans, la confiance des consommateurs atteint de nouveaux creux

NEW YORK, le 5 juin 2008 — La confiance des consommateurs américains s'est de nouveau érodée ce mois-ci alors que leurs inquiétudes au sujet de toutes les facettes de leur situation financière se sont accrues, comme l'a mesuré tout récemment l'indice RBC CASH (un indicateur du moral économique des consommateurs et des dépenses des ménages). Le moral économique des Américains s'est détérioré sur tous les plans. Les consommateurs ont maintenant une perception très négative de la conjoncture et ne cachent pas un profond pessimisme devant l'avenir. Par conséquent, l'indice RBC CASH pour le mois de juin 2008, publié aujourd'hui par RBC, se situe au plus bas niveau depuis sa création, à 22,5, après une chute de près de 17 points depuis mai, alors qu'il s'établissait à 39,0.

« Après une amélioration en mai, l'indice RBC CASH a repris sa tendance à la baisse amorcée il y a douze derniers mois, alors que l'indice d'ensemble et tous ses sous-indices se sont repliés. À l'exception du sous-indice des prévisions, d'ailleurs, tous les sous-indices ont atteint un nouveau creux record, dit T. J. Marta, économiste et stratège, Revenu fixe, RBC Marchés des Capitaux. Malgré les chèques de relance économique envoyés à des millions d'Américains, le sondage de ce mois indique que les consommateurs subissent des pressions financières extrêmes et de plus en plus fortes en raison de la baisse des prix de l'immobilier résidentiel, de la hausse des prix des produits alimentaires et de l'énergie, et du repli du marché de l'emploi. »

L'indice RBC CASH est le résultat d'un sondage mensuel sur les attitudes des consommateurs américains à l'égard de l'état actuel et futur des économies locales, des finances personnelles et de l'épargne. Le sondage évalue également dans quelle mesure les répondants ressentent suffisamment d'optimisme pour effectuer des investissements d'envergure. Composé de quatre sous-indices - l'indice RBC de la conjoncture, l'indice RBC des prévisions, l'indice RBC des investissements et l'indice RBC de l'emploi -, il a pour référence les valeurs établies en janvier 2002 au moment de sa création (valeur de référence de 100). Les résultats de ce mois-ci sont fondés sur un échantillon représentatif de 1 000 adultes sondés à l'échelle nationale entre le 29 mai et le 2 juin 2008 par Ipsos Public Affairs, une société d'études basées sur des sondages. La marge d'erreur était de plus ou moins 3,1 pour cent.

Voici les points saillants du sondage :

  • La perception qu'ont les Américains de l'avenir de leur économie s'est nettement dégradée au cours du dernier mois, comme en témoigne l'indice RBC des prévisions, qui a chuté de près de 20 points à -43,9, comparativement à -24,1 en mai. Les attentes des consommateurs se maintiennent sous le niveau 100 de référence (établi en janvier 2002) depuis six mois et donnent peu de signes d'une amélioration prochaine.

    La baisse de l'indice signifie que les consommateurs s'attendent à ce que l'économie dans son ensemble soit encore plus léthargique dans six mois. Plus du tiers des Américains (36 %) estiment que leur économie locale fléchira au cours des prochains mois. Actuellement, seulement un sur cinq (22 %) croit que son économie locale sera plus vigoureuse dans six mois. Seule lueur d'espoir : les attentes des consommateurs concernant leurs finances personnelles semblent se stabiliser. En effet, 31 % des répondants disent croire que leurs finances personnelles seront en meilleur état dans six mois, comparativement à 26 % en août.

  • L'indice RBC de la conjoncture a dégringolé de près de 17 points en juin pour s'établir à 40,5, comparativement à 57,4 le mois dernier. Même si le sentiment des Américains à l'égard de la situation économique locale actuelle s'est maintenu, leur appréciation de leurs finances personnelles a baissé puisque moins du quart des consommateurs (23 %) jugent leur situation financière actuelle solide, comparativement à 30 % en mai. Leur degré de confiance pour faire des achats de biens pour le ménage est toutefois demeuré inchangé ce mois-ci, même si dans l'ensemble le moral reste bas. Vingt-deux pour cent (22 %) des Américains ont affirmé se sentir plus à l'aise pour faire un achat important qu'il y a six mois, contre 19 % en mai.

  • L'indice RBC de l'emploi a reculé de près de sept points, à 87,3, son plus bas niveau depuis sa création en janvier 2002. Alors que les perceptions générales de la sécurité de l'emploi se sont maintenues en juin à 29 %, la baisse de la confiance à l'égard de l'emploi est motivée par l'augmentation des pertes d'emplois dans l'entourage des personnes sondées et par une diminution du sentiment que la perte d'un emploi au cours des six prochains mois est peu probable. Les pertes d'emploi vécues dans l'entourage des consommateurs sondés en juin ont augmenté de quatre points - 43 % des consommateurs ont eu connaissance d'une perte d'emploi en juin, contre 39 % en mai. Seulement, 40 % des consommateurs ont dit qu'il est peu probable que quelqu'un qu'ils connaissent ou qu'eux-mêmes perdent leur emploi au cours des six prochains mois, comparativement à 44 % le mois dernier.

  • La confiance des consommateurs dans le climat des investissements s'est aussi considérablement détériorée ce mois-ci, ce qui a entraîné une chute de plus de 15 points de l'indice RBC des investissements à 45,1 comparativement à 60,7 en mai. Le nombre de consommateurs qui disent avoir moins confiance pour investir est resté statistiquement inchangé à 60 %. La baisse de confiance concernant les investissements a eu tendance à s'accentuer, le niveau de juin représentant un écart de 12 points depuis janvier et de 22 points depuis un an. Même si les prix de l'immobilier résidentiel continuent de diminuer, seulement 33 % des consommateurs croient que le prochain mois sera un moment propice pour un achat immobilier, contre 37 % en mai.

On peut consulter l'intégralité du rapport sur l'indice RBC CASH à l'adresse : www.rbc.com/newsroom/rbc-cash-index.html.

- 30 -

Contacts :
Loretta A. Healy,
The Hubbell Group, Inc., 781 878-8882

Kevin Foster,
RBC Marchés des Capitaux, 212 428-6902


 

Agir
  Communiquez avec un membre de l'équipe des Relations avec les médias


Actualités
  Repli de l'Indice PMIMC RBC à signale une croissance soutenue de la production en février (14.03.03)
  RBC est à la recherche d'artistes émergents pour son seizième Concours de peintures canadiennes (14.02.21)
  La Banque Royale du Canada annonce les résultats de l'exercice des droits de conversion des actions privilégiées de premier rang à dividendes non cumulatifs et à taux rajusté de cinq ans de série AJ et AL (14.02.14)
  plus >>


Autres liens
  Rapports trimestriels
  RBC en bref
  RBC Bulletin
  Á propos de RBC


  Rapports spéciaux
 
  L'indice RBC des directeurs d'achats de l'industrie manufacturière canadienne
 
06/06/2008 14:40:55